Un concert de berceuses pour ne plus avoir peur

Pour le Samedi des bibliothèques, placé sous le thème «Même pas peur!», la Bibliothèque Jeunesse invite Blandine Robin et Anne-Laure Murer à rassurer les petits avec leur spectacle Le Tout Doux. Rendez-vous en ligne le 13 mars!

© Droits réservés

Tout a commencé il y a dix ans, lorsque Blandine Robin cherchait à endormir son bébé, un petit garçon au sommeil difficile.

Elle le promenait en chantonnait les berceuses qu’elle connaissait, Fais dodo Colas mon p'tit frère et autres Do, l’enfant do. Mais elle les trouve vite dépassées. «Dors et tu auras du gâteau, quelle idée !» Du coup, la chanteuse et musicienne se met à composer ses propres berceuses, paroles, mélodies et arrangements pour guitare et piano. Pour son bébé à elle puis, comme elle est femme de partage et de scène, pour les autres parents. «Le monde est de plus en plus stressant pour les jeunes enfants, sans parler de leurs parents. J’ai eu envie de leur offrir un moment de répit, de calme.»

Ainsi, depuis quatre ans, elle propose aux médiathèques, garderies et autres associations des concerts de berceuse pour un public de parents accompagnés de leurs tout-petits, soit des nourrissons aux enfants de 5 ans.

Des concerts qui ne ressemblent évidemment en rien aux concerts pour les grands! Parents et enfants s’installent sur des couvertures et des tapis autour de Blandine et son accompagnatrice violoncelliste Anne-Laure Murer. Durant la petite demi-heure du concert, les tout-petits laissent leur spontanéité s’exprimer: en dormant, chantonnant, buvant leur biberon, rampant vers les musiciennes ou s’accrochant parfois à elles ou leurs instruments. «On fond complètement! Les enfants sont très présents. Ils bougent beaucoup, signe souvent de grande attention à la musique. On capte leur regard, on dialogue beaucoup de cette manière.»

Après deux ans de tournée et une soixantaine de concerts, Blandine Robin a sorti en novembre 2019 un album intitulé Tout doux.

«Les parents font souvent écouter mon album dans la voiture ou le soir, lorsqu’il est temps de calmer l’agitation de la journée. Certains apprennent mes berceuses et les reprennent à leur compte.» Elle qui a chanté longtemps dans le collectif pop-rock La vie Kexplose aime particulièrement composer des berceuses. «La lenteur, la redondance de la mélodie et des paroles donne aux berceuses un aspect envoûtant. Ces chansons permettent à l’enfant de lâcher ses tensions, d’aller vers le repos, la rêverie.» Aux parents qui estiment chanter faux, elle conseille de se faire confiance. «Les bébés connaissent la voix de leur mère avant la naissance, celle du père aussi. Les entendre les rassure tout de suite. Même si on ne sait pas chanter, on peut murmurer, ronronner, grogner - pour l’enfant l’effet rassurant est le même.»

Les berceuses de cette maman de deux enfants de 10 et 2 ans, et une belle-fille de 19 ans, s’inspirent de toutes les situations.

«L’inspiration vient toute seule. Je raconte à mon bébé ce qu’il va découvrir plus tard, le temps qui passe, la rivière qui coule, l’hiver qui s’installe.» Elle n’hésite pas à parler de séparation. « L’important, c’est de calmer les angoisses, la peur. Peur du noir, peur de la nuit, des cauchemars, des monstres, peur de la séparation des parents.» La thématique du Samedi des bibliothèques, «Même pas peur!», tombe ainsi à pic. «Les berceuses agissent comme un gri-gri contre la peur en général, et spécifiquement celle de se glisser dans le sommeil…» Née à Annecy il y a 38 ans, elle se souvient avoir été une grande peureuse, petite, dormant avec la lumière allumée dans le couloir, porte ouverte, et sa maman lui chantant des berceuses improvisées au piano. «J’adorais A la Claire Fontaine, Aux marches du Palais ou Petit Frère de Steve Waring. Et je me suis beaucoup endormie avec Henri Dès évidemment!»

Propos recueillis par Isabelle Falconnier

Le concert sera diffusé en ligne samedi 13 mars 2021 à l'occasion du Samedi des bibliothèques.

Coordonnées

Bibliothèque Jeunesse
Service des bibliothèques et archives

Avenue d' Echallens 2a
1004 Lausanne  

+41 21 315 69 17
Ecrivez-nous

Lundi-mardi, jeudi-vendredi: 14h00-18h00
Mercredi: 13h00-18h00
Samedi: 11h00-16h00