Le 1er Août 1939 vu par les Jouets Weber

Feuilletez avec nous le catalogue d’été des Jouets Weber 1939! L’occasion de se plonger dans les ingrédients indispensables à une belle Fête nationale suisse. Et de se souvenir que ce n’est qu’en 1899 que l’on décida de fêter annuellement le 1er Août. Jour qui n’est devenu férié qu’en 1993!

Ah, le joli été 1939 en Suisse! L’Exposition Nationale, dite Landi 39, s’ouvre le 6 mai à Zurich, et le public afflue de tous les coins du pays. La Deuxième Guerre mondiale n’est pas encore déclarée – elle débutera officiellement le 1er septembre. Le 1er Août, on peut donc encore fêter dignement la Fête nationale suisse.

Les magasins Franz Carl Weber, fondés à Zurich en 1881 par un jeune Bavarois entreprenant du même nom, ne s’en privent pas. En 1939, l’entreprise familiale est installée rue de Bourg 23 à Lausanne, rue de la Croix-d’Or 12 à Genève, ainsi qu’à Berne, Zurich et Lucerne. Dans son catalogue estival 1939, entre les «Plaisirs de la plage» et la «Joie des vacances», les Jouets Weber n’oublient ainsi pas la «Fête Nationale», à laquelle quatre pages, soit la moitié du catalogue, sont consacrées.

Nous vous proposons de feuilleter dans le carrousel d'images ci-dessus les premières pages de cet exemplaire conservé aux Archives de la Ville de Lausanne – qui en profitent pour vous souhaiter un bel été, avec ou sans 1er Août au programme!

La première page est dédiée aux drapeaux et oriflammes fédéraux et cantonaux autant «en papier» pour enfants qu’en «étamine de laine» ou en coton pour les «hôtels et bâtiments». Place ensuite aux lampions et «lanternes» de toutes sortes, vénitiennes, triangulaires ou rondes et, bien sûr, aux feux d’artifices! Nos grandes surfaces peuvent aller se rhabiller, tant le choix était vaste: fusées «sifflantes», «volantes à détonation» ou «comètes», feux de Bengale «pour fêtes nautiques» ou «pour jardin», soleils, cascades tournantes et autres «chandelles romaines», ou encore de la poudre de Bengale «pour jardin» par boîte de 1 kilo! Mieux: des montgolfières hautes d’un à trois mètres, aux motifs «Helvetia» ou «avec 4 croix fédérales»!

La Fête Nationale suisse du 1er Août est alors un rituel encore jeune: si elle se réfère au Pacte de 1291, elle n'est célébrée que depuis 1891. Jusqu’au 19e siècle, on place la fondation de la Confédération au 8 novembre 1308, date du serment du Grütli selon Aegidius Tschudi - le document de 1291 ne fut redécouvert qu'au 18e siècle. D’autre part, c’est le 19e siècle et son besoin de récit national qui crée le désir de commémorations historiques et patriotiques. Prévu pour 1891, le 700e anniversaire de la ville de Berne inspire l'idée de marquer également le 600e anniversaire du Pacte de 1291. Ce n’est ensuite qu’à partir de 1899 qu’on se met à le célébrer annuellement, lorsque le Conseil fédéral invite les cantons à organiser des sonneries de cloches le soir du 1er août. Pour le grand plaisir des Suisses de l'étranger, qui réclamaient, pour animer la vie sociale de leurs communautés, une sorte de Quatorze-Juillet ou d'Anniversaire du Kaiser de l’Empire allemand, à eux. Un feu de joie et une allocution deviennent alors les points forts de la fête, à quoi s'ajoutèrent peu à peu un cortège aux lampions et des feux d'artifice.

Le 1er Août est longtemps resté un jour ouvrable: ce n’est qu’en 1993 qu’une initiative populaire lancée par le parti des Démocrates suisses, acceptée par 83,8% des votants, fait du Premier Août un jour férié dans toute la Suisse.

Isabelle Falconnier

Coordonnées

Les Archives de la Ville de Lausanne
Service des bibliothèques et archives

Rue du Maupas 47
1004 Lausanne  

+41 21 315 21 21
Ecrivez-nous

Facebook
Web TV

Actualités

Chaîne Youtube

Lundi-jeudi: 13h00-17h00
Sur rendez-vous uniquement

Bus: tl 3, 21: St-Roch; tl: Chauderon
LEB: Chauderon