La passion du tricot d’Hélène Becquelin

Depuis dix ans, la dessinatrice s’est prise de passion pour la laine et le tricot. Foin d’écharpes ou de pulls: elle crée des X-votos, soit des cœurs, de clitoris et autres mignons pénis tricotés. Ses explications.

Pourquoi le tricot

«Je n’arrive pas à regarder la télévision sans rien faire, c’est une perte de temps pour moi. Il y a une dizaine d’années, me demandant ce que je pouvais faire de mes dix doigts, j’ai tout de suite pensé au tricot et au travail de la laine. Mais tricoter banalement écharpes ou bonnets pour mes enfants ne m’intéressait pas. Prenant le contrepied de toute cette mode «Fête des morts mexicaine», je me suis dit que je pouvais créer des ex-votos et reliques propre à ma culture catholique valaisanne et de les rendre contemporaine.»

Laine cardée à l’aiguille

«En cherchant sur internet comment travailler la laine avec cette technique, je suis plutôt tombée sur des tutoriels de vieilles babas qui fabriquaient des bonnets ou pantoufles en laine feutrée. Heureusement, j’ai découvert la technique de la laine cardée à l’aiguille plus tard, sur des sites japonais, j’ai tout de suite su que ce geste violent et agressif pour concevoir des objets tout doux convenait parfaitement à ce que je voulais faire.»

Actualiser cette thématique

«Progrès de la médecine aidant, j’ai décidé de faire des organes internes plutôt que des bras ou des jambes - classiques des ex-votos anciens -. Mes «X-votos» ont notamment été exposés à la galerie Forma à Lausanne.»

Poopée et autres petits cacas en tricot

«En 2016, la galerie Forma et moi avons organisé un marché de Noël décalé et arty. J’ai eu l’idée de tricoter des petits cacas comme cadeaux de Noël un peu trash que des parrains ou des tontons un peu marioles pourraient offrir aux enfants de leur entourage. C’est la première fois que je me suis trompée sur le public à atteindre, presque tous sont devenus des doudous pour adultes! Depuis, ils ont été exposés à la galerie La Sonnette et à l’Alimentarium à Vevey.»

Des Knitoris pour rendre hommage au clitoris

«Après le succès de mon utérus en laine cardée, j’ai cherché à «dédramatiser» et populariser le clitoris dont la représentation est encore peu connue. La laine cardée produit des objets délicats alors j’ai choisi d’en faire des pièces en tricot. Exposés dans les galeries La Sonnette et Tiramisu à Lausanne, mes Knitoris sont agréables à réaliser car varié avec plein de pièces à monter isolément et à assembler à la fin du processus.»

Coordonnées

Service des bibliothèques et archives
Direction de la culture et du développement urbain

Place Chauderon 11
1003 Lausanne  

Ecrivez-nous

Facebook
Youtube

Actualités

Bus: tl 18: Port-Franc; tl: Chauderon
Métro: m1: Vigie; m2 Lausanne-Flon
LEB: Chauderon