COVID-19

La situation extraordinaire ayant été requalifiée en situation particulière, les assouplissements continuent mais des mesures de protection et de prévention demeurent en vigueur. Ces mesures sont définie par l'Ordonnance sur les mesures destinées à lutter contre l’épidémie de COVID-19 en situation particulière (Ordonnance COVID-19 situation particulière), du 19 juin 2020.

Normes d'hygiène et de distance sociale

Dans tous les cas, les normes d'hygiène et de distance sociale communiquées par les autorités sanitaires doivent être strictement respectées.

Normes d'hygiène et distance sociale

Depuis le 30 mai 2020, les rassemblements spontanés et privés ne sont plus limités. Les manifestations organisées ne sont pas inclues dans cette catégorie. Pour ces rassemblements, il est recommandé de respecter les normes d'hygiène et de distance sociale communiquées par les autorité sanitaires.

Depuis le 6 juin 2020, les manifestations et les rassemblements publics ou privés sont autorisées, pour autant que les recommandations de l’OFSP en matière d’hygiène et d’éloignement social puissent être respectées et qu’un plan de protection ait été élaboré par l’organisateur en se basant sur les modalités du plan de protection cadre pour les manifestations publiques. Les conditions principales sont les suivantes:

  • 1000 personnes au maximum, les organisateurs doivent être en mesure de limiter le nombre de personnes à contacter en cas de traçage à 300 au maximum;
  • Obligation pour les organisateurs de mettre en place un dispositif d'identification de la clientèles. Ce dispositif doit permettre de garantir la fiabilité des données collectées aux fins d'identification, en particulier le nom, le prénom et le numéro de téléphone mobile;
  • Le renouvellement de la clientèle est possible, pour autant que les organisateurs recensent l'heure d'entrée et l'heure de sortie (définitive) de chaque client;
  • Les horaires des manifestations sont fixés dans l'autorisation délivrée par le Bureau des manifestations et des marchés de la Ville de Lausanne et sont basés sur le Règlement municipal sur les établissements et les manifestations (RME).

Les autorisations pour les stands de bienfaisance, les écoles, les scouts, les partis politiques et les associations diverses peuvent à nouveau être délivrées pour des dates ultérieures au 1er juin 2020.

Le 29 avril 2020, la réouverture officielle des marchés a été rendue possible par le Conseil fédéral à partir du 11 mai 2020, pour autant que les recommandations de l’OFSP en matière d’hygiène et d’éloignement social puissent être respectées et qu’un plan de protection ait été élaboré et validé par les autorités cantonales.

Suite aux mesures prisent pour répondre à la pandémie COVID-19, les agencements des marchés ont du être totalement repensés afin de répondre aux exigences de prévention et de protection fédérales et cantonales.

Dans ce contexte, la Ville de Lausanne a le plaisir de vous annoncer que le marché central alimentaire est à nouveau officiellement ouvert depuis le samedi 23 mai 2020.

La solution retenue pour la réouverture du marché central permet de disposer d’un nombre d’emplacements suffisant pour que tous les marchands puissent être présents hebdomadairement. Qui plus est, cet agencement a permis de répondre positivement à ceux qui ont souhaité une présence bihebdomadaire. Pour ce faire, le marché central sous sa nouvelle forme se déroulera donc dans les rues (Ale, St-Laurent, Haldimand, Pont) et sur les places (Riponne, St-François, Palud) habituelles, mais également dans des secteurs du centre-ville qui, jusque-là, n’accueillaient pas de stands de marché (rue Centrale). Nous vous rappelons cependant que les mesures liées au coronavirus ne permettent pas une disposition traditionnelle des emplacements, le marché du centre-ville sera donc moins concentré qu’à l’accoutumée. Dans ce cadre, la place de la Riponne sera entièrement dédiée au marché alimentaire et d’autres solutions seront mises en œuvre pour le marché non-alimentaire.

Concernant les marchés alimentaires du boulevard de Grancy et du quartier de la Sallaz, leurs réouvertures se sont faites dans la semaine du lundi 25 mai 2020 avec des formats bihebdomadaires permettant de respecter les normes d’éloignement liées au COVID-19. Le marché de Grancy prend donc place, comme à son habitude, tous les lundis et les jeudis de 6h à 13h, alors que, à partir du 9 juillet 2020, le marché de la Sallaz retrouve sa configuration hebdomadaire habituelle tous les jeudis de 15h à 19h.

Depuis le mardi 9 juin 2020, le marché des étalagistes (non-alimentaire) du centre-ville prend place au nord de la place de la Riponne tous les mardis et les vendredis de 8h à 14h30. La disposition de ce marché est consultable ici.

Depuis le dimanche 14 juin 2020, le marché dominical d’Ouchy s’installe de 8h à 20h sous les platanes de l’allée des Bacounis jusqu’au 30 septembre 2020. Ce marché alimentaire composé de neuf marchands vous permet de trouver vos produits locaux tous les dimanches durant la saison estivale.

Les autres marchés reprendront progressivement leur activité, en particulier le marché de l’Europe ainsi que les marchés de brocante. Des précisions seront communiquées ultérieurement. A ce jour, ils demeurent cependant fermés.

Du vendredi 12 juin au 31 juillet 2020, vous avez la possibilité de venir contempler les créations des artisans du marché des artisans-créateurs. Ce marché a lieu tous les vendredis de 10h à 19h sur la place de la Palud. Quinze marchands sont à votre service pour vous faire découvrir leur multitude d’idées cadeaux.

Depuis le 27 avril 2020, la Ville de Lausanne met à disposition des emplacements pour des stands isolés dans plusieurs quartiers, permettant d’accueillir différents producteurs. Si vous êtes intéressés, veuillez prendre contact avec le Bureau des manifestations et des marchés de la Ville de Lausanne. Les autorisations sont délivrées sans émolument et la taxe d’occupation du domaine public ou assimilé n'est pas perçue. Les emplacements sont accessibles selon faisabilité, selon un horaire étendu de 7h à 20h, excepté le samedi, de 7h à 19h, sans obligation de couvrir toute la période horaire.

Finalement, certains marchands alimentaires du centre-ville disposent de points de vente ou de solutions alternatives pour vous permettre d'accéder à leurs marchandises, cliquez ici pour connaître les possibilités qui s'offrent à vous. Au vu de la réouverture progressive des marchés, nous vous conseillons de vous renseigner auprès des marchands concernant le maintien de ces solutions.

Les mesures d’hygiène demeure impérative en tout temps et sont sous la responsabilité des commerçants. Dans ce contexte, le service des produits doit se faire exclusivement par les marchands. Les clients ne sont donc pas autorisés à se servir eux-mêmes et à toucher les produits. Qui plus est, les distances de sécurité doivent être, en tout temps, respectées que ce soit devant les étals ou dans les files d’attente.

Depuis le lundi 8 juin 2020, les food trucks de la Riponne ont repris leurs activités tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis au sud de la place.

Les mesures d’hygiène et d'éloignement sociale (1,5 mètres entre chaque client) demeurent impérative en tout temps et sont sous la responsabilité des commerçants. La possibilité d'installer une terrasse est à nouveau possible, sous réserve d'une autorisation du Service de l'économie de la Ville de Lausanne.

Depuis le 6 juin 2020, et sous réserve de la mise en place d'un plan de protection par l'exploitant:

  • Les locations de pédalos d’Ouchy et de Vidy peuvent à nouveau être ouverte;
  • Le carrousel d’Ouchy peut à nouveau être exploité.

Depuis le 17 mars 2020 à 06h00, et jusqu'à nouvel avis, les autorisations et les emplacements pour les activités suivantes demeurent suspendus:

  • Toutes les activités de musiciens et artistes de rue;
  • La vente hors marchés de marchandises non alimentaires sur la voie publique (vente au sol)

Depuis le ​11 mai 2020 tous les commerces peuvent ouvrir à nouveau pour autant que les recommandations de l’OFSP en matière d’hygiène et d’éloignement social puissent être respectées et qu’un plan de protection ait été élaboré par l’exploitant.

Selon la Directive COVID-19 du canton de Vaud du 3 juillet 2020 complétant les mesures découlant de l'ordonnance COVID-19 situation particulière, depuis le 8 juillet 2020, les commerces doivent impérativement :

  • Soit imposer le port du masque obligatoire pour tous les clients, peu importe le nombre effectif de clients en même temps dans les locaux et quelle que soit leur surface;
  • Soit limiter leur capacité d’accueil à 10 personnes au maximum, quelle que soit leur surface, ainsi le port du masque n’est pas obligatoire. Dans ce cas, l’affichage doit être visible et clair et il appartient au commerçant de surveiller que sa clientèle ne dépasse pas 10 personnes en même temps dans l’ensemble de ses locaux;
  • Si le commerce est tellement exigu qu'il n'est pas possible d'y accepter 10 clients en même temps, le port du masque n'y est pas obligatoire. Dans ce cas, une demande d'autorisation pour l'occupation accrue du domaine public doit être faite au Service de l'économie afin de permettre l'installation de la file d'attente sur la voie publique et de garantir la distanciation sociale (1,5m) entre chaque client.

Par décision du 15 mai 2020, l’arrêt cantonal qui fixait un horaire cantonal valable dans l’ensemble du canton a été abrogé avec effet au 11 mai 2020. Dorénavant, les horaires communaux pour les commerces au sens du Règlement sur les heures d'ouverture et de fermeture des magasins de la Ville de Lausanne s'appliquent à nouveau. 

Nous rappelons que les recommandations de l'Office fédéral de la santé publique en matière d'hygiène et d'éloignement social en fonction de leur activité sont à respecter pour tous les commerces ouvrant à nouveau et qu'un plan de protection (art. 6a O 2 COVID-19) est nécessaire. Ceci doit permettre de garantir que le risque de transmission est réduit pour les clients, les visiteurs et les participants, ainsi que les personnes exerçant une activité dans l’établissement ou lors de la manifestation. Des normes particulières sont à respecter notamment en matière de:

  • Gestion et adaptation du personnel
  • Gestion des flux (distance sociale)
  • Nombre de personnes limité dans le magasin
  • Respect des normes d’hygiène
  • Surveillance de l’application des directives

Les commerces ayant besoin d’espace pour installer leur file d’attente de clientèle sur le domaine public ont la responsabilité de faire une demande pour l'utilisation accrue du domaine public par courriel à economie@lausanne.ch. Après examen, une autorisation peut être délivrée gratuitement.

Depuis le 11 mai 2020, les établissements publics de jour au sens de la LADB peuvent ouvrir à nouveau, à savoir:

  • Les cafés-restaurants;
  • L’agritourisme;
  • Les cafés-bars;
  • Les tea-rooms;
  • Les bars à café;
  • Les salons de jeux;
  • Les buvettes

Dès 2 personnes les établissements de restauration doivent prendre le nom, le prénom et le numéro de téléphones toutes les personne présentes à table, peu importe la durée de fréquentation de l’établissement. La fiabilité de ces données doit être garantie.

Tous les établissements doivent respecter scrupuleusement les distances requises (1,5 mètre) selon l'ordonnance COVID-19 situation particulière.

Les établissements de nuit (discothèques et night-clubs) peuvent ouvrir à nouveau, pour autant que les recommandations de l'OFSP en matière d'hygiène et d'éloignement social puissent être respectées et qu'un plan de protection ait été élaboré par l'exploitant. Ils doivent en outre tenir des listes de présence, afin de garantir la possibilité de retracer les contacts personnels rapprochés en cas d’infection, et ne peuvent pas admettre plus de 300 personnes en simultané par salle pour un maximum de 1'000 personnes au total dans l'établissement. Le renouvellement de la clientèle est possible, pour autant que les organisateurs recensent l'heure d'entrée et l'heure de sortie (définitive) de chaque client.

A compter du 6 juin 2020, les établissements proposant des divertissements et des loisirs (cinémas, théâtres, casinos, etc.), les centres de bien-être ou encore les salons érotiques peuvent à nouveau pratiquer leurs activités usuelles.

Depuis le 3 juillet 2020, les établissement dans lesquels la consommation peut se faire debout doivent intégrer à leur plans de protection un dispositif d'identification de la clientèle qui devra être utilisé systématiquement. Ce dispositif doit permettre de garantir la fiabilité des données collectées aux fins d'identification, en particulier le nom, le prénom et le numéro de téléphone mobile.

Les horaires usuels selon les règlements communaux s'appliquent. Depuis le 22 juin 2020, les prolongations d'horaire sont à nouveau possibles.

Nous rappelons que les établissements autorisés à ouvrir ont la responsabilité de respecter les recommandations de l'Office fédéral de la santé publique en matière d'hygiène et d'éloignement social. Le plan de protection sous COVID-19 pour l'hôtellerie-restauration établi par les associations faîtières ainsi que la Directive COVID-19 / Coronavirus établie par les autorités cantonales déterminent les mesures de prévention et de protection à respecter pour les établissements.

Pour plus d'informations, veillez à consulter la FAQ de l'Etat de Vaud concernant les assouplissements pour l'hôtellerie-restauration.

Afin de soutenir les établissements dans leur réouverture, la Ville de Lausanne offre la possibilité aux exploitants de faire une demande pour un agrandissement temporaire de terrasse ou pour une création temporaire possible jusqu'à la fin de la saison. Cette possibilité est accordée gratuitement. L’autorisation d’agrandissement ou de création temporaire d’une terrasse délivrée par le Service de l’économie est valable, en principe, jusqu’à la fin de la saison, soit le 31 octobre 2020. Qui plus est, la municipalité a décidé d'autoriser l'exploitation des terrasses des établissements jusqu’à minuit durant les mesures Covid-19, même celles qui sont d’ordinaire soumises à des restrictions d’horaires inférieures à cet horaire.

Par ailleurs, certains établissements et take-away pratiquent la vente à l'emporter. Pour les trouver, cliquez ici. A savoir que cette pratique n'exclut pas le respect des exigences propre à la branche en matière d'hygiène et de distance sociale, tant pour le personnel que pour la clientèle.

Les écoles de danses, les centres de yoga, de pilates, etc. peuvent ouvrir à nouveau uniquement dans le cadre d'activités sportives et aucunement pour le divertissement, pour autant que les recommandations de l'OFSP en matière d'hygiène et d'éloignement social (les danses de contact, par exemple, ne sont pas admises) puissent être respectées et qu'un plan de protection ait été élaboré par l'exploitant.

Les cours de bateaux-école, d'avion-école, d'auto-école, etc. sont désormais à nouveau autorisés pour autant que les recommandations de l'OFSP en matière d'hygiène et, si possible, d'éloignement social puissent être respectées et que le plan de protection élaboré par la branche soit respecté.

  • Afin de vous orienter dans cette situation économique difficile, la Municipalité a compilé, après consultation des organisations économiques faîtières, une liste des aides sous forme de check-list, destinée à tous les acteurs économiques domiciliés à Lausanne (sociétés, indépendants, associations, fondations, …). Pour télécharger la check-list, cliquez ici. Les questions peuvent être adressées par courrier électronique à l'adresse urgence.entreprises.covid19@lausanne.ch.
  • Les taxes d'occupation du sol communal pour les terrasses des établissements ne seront pas perçues pour la saison d'été 2020 (du 1er avril 2020 au 31 octobre 2020);
  • Les taxes d'occupation du sol communal pour les anticipations commerciales des magasins et pour l'installation des stands des marchés ne seront pas perçues pour l'année 2020;
  • Les émoluments de surveillance annuelle découlant des licences d'établissements publics ne seront pas perçus;
  • Les factures déjà envoyées n'auront pas à être payées et le traitement des questions liées à ces gratuités sera effectué dès que possible.
  • Les initiatives privées de soutien aux commerçants sont relayées ici.

Police cantonale du commerce

Toutes questions en matière de police du commerce doivent désormais être transmises à l'adresse info.pcc@vd.ch.

Prestations

Service de l'économie

Le Service de l’économie de la Ville de Lausanne vous informe qu’en raison du retour de ses collaborateurs aux bureaux de Port-Franc 18, la hotline +41 21 315 20 20 est désactivée. Les guichets demeurant fermés en raison de la situation, nous répondons à vos appels du lundi au vendredi de 7h30 à 11h30 et de 13h00 à 17h00. Les numéros de téléphones selon le sujet de votre demande sont disponibles sur les pages en relation de notre site internet. Vous pouvez également nous adresser toutes vos questions par écrit, à l’adresse de messagerie électronique economie@lausanne.ch. Enfin, pour toute situation le requérant, il est possible de contacter les différents bureaux afin d'organiser un rendez-vous au sein de nos locaux.

Office des prestations funéraires lausannois

Les horaires d'ouverture du centre funéraire de Montoie sont maintenus inchangés, à savoir du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 et le samedi, dimanche et jours fériés de 10h00 à 15h00.

Pour toutes questions concernant les prestations funéraires à Lausanne, veuillez consulter la page relative.

Pour des requêtes précises:

  • Service d'urgence des pompes funèbres: +41 21 315 45 45 (24/24 h, 7/7 j)
  • Pour des questions relatives à l'entretien des cimetières: +41 21 315 57 52 (selon horaires d'ouverture)
  • Pour les entreprises de pompes funèbres, la vente de concessions ou toutes autres informations: +41 21 315 32 75 (selon horaires d'ouverture)
En relation