COVID-19

La situation extraordinaire ayant été requalifiée en situation particulière, les assouplissements continuent mais des mesures de protection et de prévention demeurent en vigueur. Ces mesures sont définie par l'Ordonnance sur les mesures destinées à lutter contre l’épidémie de COVID-19 en situation particulière (Ordonnance COVID-19 situation particulière), du 19 juin 2020.

Les autorités cantonales peuvent également prendre des dispositions particulières.

Normes d'hygiène et de distance sociale

Dans tous les cas, les normes d'hygiène et de distance sociale communiquées par les autorités sanitaires doivent être strictement respectées.

Normes d'hygiène et distance sociale

En votre qualité d’organisateur(trice), nous tenons à vous informer qu’en raison de la pandémie de Coronavirus, comme vous le savez, nous devons faire face à une période extraordinaire et la situation sanitaire évolue très rapidement. Les conditions imposées aux organisateurs de manifestations sont fixées d’une part par le Conseil fédéral et d’autre part par le Conseil d’État. Ces conditions sont adaptées en permanence à l’évolution du risque sanitaire et elles peuvent varier de semaine en semaine. Nos services mettent tout en œuvre afin de vous permettre d’organiser des événements dans les meilleures conditions tout en étant contraint de garantir le respect du cadre fixé par les Autorités.

Les manifestations publiques ou privées, y compris politiques, de plus de cinq personnes sont interdites.

Sont exceptées:

  • les cellules familiales plus importantes. Par cellule familiale, on entend les personnes d'une même famille vivant en tout ou partie sous le même toit;
  • les réunions des législatifs cantonal et communaux, et celles des commissions parlementaires et groupes politiques;
  • les réunions de la Cour plénière du Tribunal cantonal;
  • les récoltes de signatures en vue d'une initiative, d'un référendum ou d'objets en lien avec la vie démocratique;
  • les funérailles qui doivent se dérouler dans la stricte intimité de la famille;
  • les séminaires et formations indispensables à la gestion de la crise sanitaire, qui sont limités à 30 personnes.
  • les cours et formations privés des enfants jusqu'à 16 ans, qui sont limités à 30 personnes.

De plus, les rassemblements de plus de cinq personnes dans l'espace public sont interdits.

En dérogation à ces restrictions dans le cadre des fêtes de fin d'année, les autorités cantonales vaudoises autorisent les rassemblements dans le cercle familial jusqu'à 10 personnes entre le 18 décembre 2020 et le 3 janvier 2021.

Seuls les marchés en milieu ouvert peuvent être organisés.

Suite aux mesures prisent pour répondre à la pandémie COVID-19, les agencements des marchés lausannois ont du être totalement repensés afin de répondre aux exigences de prévention et de protection fédérales et cantonales.

Dans ce contexte, la Ville de Lausanne maintient la solution retenue le 23 mai 2020 pour la réouverture du marché central permet de disposer d’un nombre d’emplacements suffisant pour que tous les marchands puissent être présents hebdomadairement. Qui plus est, cet agencement a permis de répondre positivement à ceux qui ont souhaité une présence bihebdomadaire. Pour ce faire, le marché central sous sa nouvelle forme se déroule donc dans les rues (Ale, St-Laurent, Haldimand, Pont) et sur les places (Riponne, St-François, Palud) habituelles, mais également dans des secteurs du centre-ville qui, jusque-là, n’accueillaient pas de stands de marché (rue Centrale). Nous vous rappelons cependant que les mesures liées au coronavirus ne permettent pas une disposition traditionnelle des emplacements, le marché du centre-ville sera donc moins concentré qu’à l’accoutumée. Dans ce cadre, la place de la Riponne sera entièrement dédiée au marché alimentaire les mercredis et les samedis et d’autres solutions ont été mises en œuvre pour le marché non-alimentaire.

A noter que les marchés sont des manifestations publiques particulières. Leur exploitation est soumise aux règles suivantes:

  • Le port du masque est obligatoire sur l’ensemble du périmètre du marché pour les clients et pour les personnes qui tiennent les stands;
  • Les stands doivent être à une distance raisonnable les uns des autres;
  • Les différents flux de personnes ne doivent pas rentrer en conflit;
  • L’hygiène des mains doit être garantie, de la solution hydro-alcoolique doit être mise à disposition des clients par les marchands;
  • Des mesures, par exemple un marquage au sol, doivent être mises en place afin de garantir les distances sociales;
  • La désinfection des surfaces des stands doit être garantie;
  • Les clients ne doivent pas toucher la marchandise;
  • Les normes sanitaires applicables doivent être dûment signalées, notamment le port du masque obligatoire dans tout le secteur.

Afin de pouvoir exploiter un marché, l’organisateur du marché doit fournir, au minimum, les éléments suivants à l’autorité communale compétente:

  • Un concept général décrivant les jours/heures d’ouverture ainsi que les mesures mises en place afin de respecter les règles/normes OFSP selon la liste de contrôle mentionnée ciaprès;
  • Un plan général d’implantation des stands mentionnant les distances entre chaque stand;
  • Un plan général spécifiant les flux des piétons, les files d’attente des stands et les file.

Les périmètres de marché sont définis par les communes dans lesquels le port du masque est obligatoire pour toute personne, y compris les passants.

Concernant les marchés alimentaires du boulevard de Grancy et du quartier de la Sallaz, leurs réouvertures se sont faites dans la semaine du lundi 25 mai 2020 avec des formats bihebdomadaires permettant de respecter les normes d’éloignement liées au COVID-19. Le marché de Grancy prend donc place, comme à son habitude, tous les lundis et les jeudis de 6h à 13h, alors que, à partir du 9 juillet 2020, le marché de la Sallaz retrouve sa configuration hebdomadaire habituelle tous les jeudis de 15h à 19h.

Depuis le mardi 9 juin 2020, le marché des étalagistes (non-alimentaire) du centre-ville prend place au nord de la place de la Riponne tous les mardis et les vendredis de 10h30 à 18h. La disposition de ce marché est consultable ici.

En raison de l’avancement du marché alimentaire du centre-ville au vendredi 31 juillet 2020, le marché des étalagistes de la Riponne du vendredi 31 juillet 2020 sera avancé au jeudi 30 juillet 2020.

Du vendredi 12 juin au 30 novembre 2020, vous avez la possibilité de venir contempler les créations des artisans du marché des artisans-créateurs. Ce marché a lieu tous les vendredis de 10h à 19h sur la place de la Palud. Quinze marchands sont à votre service pour vous faire découvrir leur multitude d’idées cadeaux.

Finalement, certains marchands alimentaires du centre-ville disposent de points de vente ou de solutions alternatives pour vous permettre d'accéder à leurs marchandises, cliquez ici pour connaître les possibilités qui s'offrent à vous. Au vu de la réouverture progressive des marchés, nous vous conseillons de vous renseigner auprès des marchands concernant le maintien de ces solutions.

Les mesures d’hygiène demeure impérative en tout temps et sont sous la responsabilité des commerçants. Dans ce contexte, le service des produits doit se faire exclusivement par les marchands. Les clients ne sont donc pas autorisés à se servir eux-mêmes et à toucher les produits. Qui plus est, les distances de sécurité doivent être, en tout temps, respectées que ce soit devant les étals ou dans les files d’attente.

Depuis le lundi 8 juin 2020, les food trucks de la Riponne ont repris leurs activités tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis au sud de la place.

Les mesures d’hygiène et d'éloignement sociale (1,5 mètres entre chaque client) demeurent impérative en tout temps et sont sous la responsabilité des commerçants.

Depuis le 4 novembre 2020 à 17h, la consommation sur place est interdite. Seule la vente à l'emporter est possible pour les exploitants de food trucks.

Depuis le 4 novembre 2020, les rassemblements de plus de 5 personnes sont interdits sur l'espace public. De fait, les activités d'artistes ambulants pouvant générer des attroupements sont donc suspendues jusqu'à nouvel avis. Toutes les autorisations valables pour une date ultérieur sont désormais caduques.

A compter du 4 novembre 2020 à 17h, doivent être fermés:

  • les musées;
  • les centres de bien-être, y compris ceux des hôtels;
  • les galeries d'exposition;
  • les cinémas;
  • les salles de concerts et de spectacles;
  • les théâtres;
  • les fitness, piscines, sauas et établissements similaires, y compris dans les hôtels;
  • les lieux clos des parcs zoologiques et botaniques;
  • les clubs érotiques et établissements similaires non soumis à la loi du 30 mars 2004 sur l'exercice de la prostitution.

A contratrio, peuvent demeurer ouverts:

  • les commerces:
  • les établissements de services tels que salons de coiffure, tatouage et autres;
  • les cantines professionnelles, celles des établissements de formation et du pré- et parascolaire. Elles ne peuvent servir des personnes externes;
  • les bibliothèques;
  • les salons au sens de la loi du 30 mars 2004 sur l'exercice de la prostitution, à l'exception des espaces de restauration, qui doivent être fermés;
  • les centres sportifs, pour les activités des enfants de moins de 16 ans et des sportifs de haut niveau.

Les commerces pouvant demeurer ouverts doivent inclure dans leurs plans de protection le port du masque obligatoire par les clients dès 12 ans. Cette obligation vaut également pour le personnel de ces surfaces de vente s’il n’est pas protégé par un dispositif vitré ou équivalent.

Les commerces ont également l’obligation de mettre à disposition un dispositif de distribution de solution hydro-alcoolique à l’entrée des magasins, ainsi que de contrôler que les clients se désinfectent les mains. Un dispositif de désinfection des caddies et des paniers, ainsi que des zones de contacts doit aussi être mis en place.

Enfin, les commerces doivent respecter les recommandations de l’OFSP en matière d’éloignement social. Ils doivent prévoir un concept de gestion des flux entrants et sortants, notamment en période d’affluence et limiter en conséquence le nombre de personnes présentes. Ils doivent également empêcher les regroupements de personnes.

Ouverture en soirée pour vente sur invitation

Dans le cadre du COVID-19, il est toujours possible pour les magasins dedemeurer ouverts jusqu'à 21h45 avec possibilité de servir leur clientèle privée jusqu'à 22h dans le cadre de ventes sur invitation. Cette possibilité, moyennant autorisation, peut être accordée à un commerce quatre fois par année, en principe une fois par saison. De fait, le cumul sur plusieurs jours consécutifs ou dans la même semaine n'est pas possible, même si le commerce n’a pas fait usage de son quota durant l’année civile en cours. Ce type d'ouverture prolongée peut être possible à l'occasion de soldes, de promotions spéciales, du lancement d'un produit ou d'une marque.

A noter que ces ventes exceptionnelles ne peuvent pas avoir lieu les samedis, dimanches et jours fériés ni durant le mois de décembre.

Dans le contexte actuel, les règles sanitaires demeurent impératives, celles-ci incluant l’obligation de gérer les flux sur la voie publique à l’extérieur du commerce. Un plan de protection doit notamment être inclus dans le cadre de la demande.

Les établissements de jour, actuellement fermés, peuvent ouvrir à nouveau dès le 10 décembre 2020. La consommation sur place est à nouveau possible pour autant que la consommation se fasse assise et le service soit effectué à table uniquement (y compris dans les cafés-bars). Quatre personnes par table au maximum sont autorisées. De fait, la consommation debout ou au bar (comptoir) et le service au bar sont interdits. Cela concerne les établissements soumis à licence suivant:

  • Café-restaurant
  • Café-bar
  • Buvette
  • Tea-room
  • Bar à café

Les salons de jeux demeurent fermés.

La vente à l'emporter est autorisée de 6h à 23h. Pour ce faire, le respect des normes sanitaires est exigé et un concept de gestion des flux doit être mis en place incluant notamment un point de commande et un point de retrait distincts.

  • Cette pratique implique le port du masque obligatoire:
    • pour le personnel de salle (y compris au bar et sur les terrasses).
    • pour la clientèle dès son entrée dans l’établissement.

Dans le contexte actuel, les autorités cantonales autorisent exceptionnellement l'utilisation de chauffage électrique sur les terrasses des établissements.

Les discothèques et les night-clubs demeurent fermés.

Les hôtels, y compris l'espace restaration pour les repas de leurs clients uniquements, peuvent demeurer ouverts.

Pour trouver les établissements et take-away pratiquant la vente à l'emporter, cliquez ici. A savoir que cette pratique n'exclut pas le respect des exigences propre à la branche en matière d'hygiène et de distance sociale, tant pour le personnel que pour la clientèle.

Des zones de forte affluence au sens de l'article 3c, alinéa 2 de l'ordonnance COVID-19 situation particulière sont définies par les communes. En vertu de cette disposition, le port du masque est obligatoire au sein de ces secteurs.

  • Afin de vous orienter dans cette situation économique difficile, la Municipalité a compilé, après consultation des organisations économiques faîtières, une liste des aides sous forme de check-list, destinée à tous les acteurs économiques domiciliés à Lausanne (sociétés, indépendants, associations, fondations, …). Pour télécharger la check-list, cliquez ici. Les questions peuvent être adressées par courrier électronique à l'adresse urgence.entreprises.covid19@lausanne.ch.
  • Les taxes d'occupation du sol communal pour les terrasses des établissements ne seront pas perçues du 1er avril 2020 au 31 mars 2021;
  • Les taxes d'occupation du sol communal pour les anticipations commerciales des magasins et pour l'installation des stands des marchés ne seront pas perçues pour l'année 2020;
  • Les émoluments de surveillance annuelle découlant des licences d'établissements publics ne seront pas perçus;
  • Les factures déjà envoyées n'auront pas à être payées et le traitement des questions liées à ces gratuités sera effectué dès que possible.
  • Les initiatives privées de soutien aux commerçants sont relayées ici.

Police cantonale du commerce

Toutes questions en matière de police du commerce doivent désormais être transmises à l'adresse info.pcc@vd.ch.

Prestations

Service de l'économie

Le Service de l’économie de la Ville de Lausanne vous informe que, les guichets demeurant fermés en raison de la situation, nous répondons à vos appels au +41 21 315 20 20 du lundi au vendredi de 7h30 à 11h30 et de 13h00 à 17h00. Vous pouvez également nous adresser toutes vos questions par écrit, à l’adresse de messagerie électronique economie@lausanne.ch. Enfin, pour toute situation le requérant, il est possible de contacter les différents bureaux afin d'organiser un rendez-vous au sein de nos locaux.

Office des prestations funéraires lausannois

Les horaires d'ouverture du centre funéraire de Montoie sont maintenus inchangés, à savoir du lundi au vendredi de 7h30 à 18h30 et le samedi, dimanche et jours fériés de 10h00 à 15h00.

Pour toutes questions concernant les prestations funéraires à Lausanne, veuillez consulter la page relative.

Pour des requêtes précises:

  • Service d'urgence des pompes funèbres: +41 21 315 45 45 (24/24 h, 7/7 j)
  • Pour des questions relatives à l'entretien des cimetières: +41 21 315 57 52 (selon horaires d'ouverture)
  • Pour les entreprises de pompes funèbres, la vente de concessions ou toutes autres informations: +41 21 315 32 75 (selon horaires d'ouverture)
En relation
Coordonnées

Service de l'économie
Direction de la sécurité et de l'économie

Rue du Port-Franc 18
Rez-de-chaussée
Case postale 5354
1002 Lausanne  

+41 21 315 20 20
Ecrivez-nous

Lundi-vendredi: 07h30-11h30, 13h00-17h00

Bus: tl 18: Port-Franc; tl: Chauderon
Métro: m1: Vigie; m2: Lausanne-Flon
LEB: Chauderon