Un site de la

Géothermie en bref

En Suisse, la chaleur tirée du sous-sol est largement utilisée à faible profondeur (sondes géothermiques), mais reste encore peu exploitée à moyenne profondeur et pas du tout à grande profondeur.

Energie renouvelable disponible en continu et en grande quantité, avec des possibilités de régulation grâce au stockage, la géothermie présente l’avantage de proposer une diversité de solutions concrètes et avantageuses pour le chauffage, le rafraîchissement et la production d’électricité.

En tant que distributeur d'énergies, les SiL participent activement au développement de nouvelles technologies grâce à différents projets de pointe.

Prospection géophysique

Jusqu’en 2016, aucune prospection n'avait jamais été réalisée pour mieux connaître le sous-sol de l’agglomération lausannoise, malgré son important potentiel en géothermie.

© GO2X

On peut utiliser soit un camion vibreur soit la chute de poids sur une plaque en métal au sol pour envoyer des ondes sonores dans le sous-sol. Cette opération est répétée entre deux et trois fois par point de mesure.

Le retour de ces ondes est enregistré en surface, grâce à des géophones, après réflexion ou réfraction sur les différentes couches géologiques profondes. Les données acquises sont ensuite traitées pour aboutir à un profil géologique.

© GO2X

La méthode est sans nuisances (sauf quelques vibrations/sons brefs pour les habitations proches) ni risques pour les humains ou animaux, dans le respect de la norme SN 640 312a.

 

 

 

 

Depuis, deux campagnes d'acquisition des données sismiques ont été effectuées. L’objectif est de sélectionner les zones les plus adaptées à l’exploitation de l’énergie géothermique et d’y réaliser des forages en maximisant leurs chances de succès.

Dates: du 4 au 12 juillet 2016

Trajet: environ 40 kilomètres, répartis sur quatre lignes, ont été parcourus sur les communes de Lonay, Echandens, Ecublens, St-Sulpice, Chavannes-près-Renens, Lausanne, Pully, Bussigny, Crissier, Prilly, Jouxtens-Mézery, Romanel-sur-Lausanne (autoroute), Cheseaux-sur-Lausanne et Mont-sur-Lausanne

Méthode utilisée: deux camions vibreurs

Impact: vibrations ressenties à quelques mètres. Toutes les mesures ont été prises pour ne pas endommager les infrastructures sensibles (réseaux et structure des bâtiments)

Perturbation: sur les parcours réalisés pendant la journée, quelques perturbations du trafic liées au chantier. Mise en place d’une circulation alternée au niveau des camions vibreurs.

Conditions nécessaires: par beau temps afin d'éviter que les gouttes de pluie ne troublent les  enregistrements. De nuit sur l’autoroute, afin de réduire la perturbation du trafic.

Dates: deux nuits entre le 14 et le 16 août 2018 (de 20h à 5h)

Trajet: le long de la route cantonale, depuis l’Université de Lausanne jusqu'au quartier du Rionzi à Préverenges, soit 4,5 km.

Méthode utilisée: chute de poids

Impact: sonore, soit deux coups tous les 5 mètres

Perturbation: env. 30 minutes

Conditions nécessaires: de nuit pour éviter de bloquer le trafic et bénéficier du calme sonore, et par beau temps afin d'éviter que les gouttes de pluie ne troublent les enregistrements.

En relation
Coordonnées

Direction des Services industriels

Place Chauderon 23
Case postale 7416
1002 Lausanne  

+41 842 841 841
Ecrivez-nous