Un chantier tout en hauteur

Interview de M. Ivan Richon, chef de chantier chez Walo Bertschinger, société mandatée par la Ville de Lausanne pour la réfection des travaux du Grand pont, et retranscription.

Du point de vue technique, quels ont été les défis pour vos équipes?

Une des particularités techniques de ce chantier, c'est les fibres optiques qui traversent le Grand-Pont. Elles ont été maintenues en fonction durant toute la durée du chantier. Une des grandes difficultés, c'était donc de maintenir ces fibres optiques sans les toucher pour éviter des perturbations auprès des clients des différents fournisseurs de réseau. Le deuxième grand défi, c'était de pouvoir déconstruire les porte-à-faux, donc les parties extérieures de la maçonnerie du Grand-Pont, et les reconstruire dans un milieu urbain très fréquenté.

Quelles techniques innovantes ont été mises en œuvre pour ce chantier? Quelles ont été les particularités d'un chantier en hauteur?

Alors, une des grandes techniques innovantes qui est utilisée sur ce chantier, c'est l'utilisation d’un produit qui s'appelle le BFUP ou le CFUP. C'est un béton fibré ultra hautes performances. C'est un produit qui est très peu utilisé sur les chantiers et qui est voué à se développer de plus en plus en Suisse. Ce produit a des qualités hors normes par rapport à des bétons standards, ce qui permet de réaliser ce genre d'assainissement d'ouvrage. Une des autres difficultés de ce chantier, c’est pas forcément une technique innovante, mais c'était celle d'utiliser l'échafaudage. Il a été mis en place durant toute la durée des travaux et on l’a notamment utilisé pour la déconstruction des porte-à-faux, donc tous les éléments en béton de l'ancien pont qui ont été enlevés, toute la dalle du pont. Et puis ce même échafaudage a été réutilisé dans la phase de reconstruction pour justement servir d'étayage à nos coffrages de dalles et également de bordures du pont. Donc ça, c'est une chose qui était bien pensée et qui a bien marché lors de la réalisation de ces travaux.

Quelle est votre petite histoire du Grand-Pont, un souvenir, une anecdote personnelle?

C'est ce qui m'a le plus marqué, c'est que j'ai rarement vécu un chantier autant photographié par les riverains. Il faut s'imaginer que lors des grandes étapes de travail qu'on a dû réaliser, il y avait parfois jusqu'à une cinquantaine de spectateurs sur le pont, qui restaient pendant des heures à nous suivre. Et puis, ça a été un chantier avec énormément de public et toujours beaucoup de questions des gens qui nous croisent dans la rue, habillés en habits de chantier, pour savoir pourquoi on fait ça, comment on fait ça et quand est-ce que les travaux se terminent.

Questions – travaux et mobilité

Service de la mobilité et de l’aménagement des espaces publics
Direction des finances et de la mobilité

Rue du Port-Franc 18
4e étage
Case postale 5354
1002 Lausanne  

+41 21 315 54 15
Ecrivez-nous

Guichet:
Lundi-vendredi: 08h30-12h00
Permanence téléphonique:
Lundi-vendredi: 08h30-12h00, 14h00-16h00

Bus: tl 18: Port-Franc; tl: Chauderon
Métro: m1: Vigie; m2: Lausanne-Flon
LEB: Chauderon

Accessibilité:
Partiellement accessible en fauteuil roulant Toilettes partiellement accessibles en fauteuil roulant Place de parc accessible en fauteuil roulant