Informer et faire participer

Interview de Mme Isabelle Michaud, Chargée de communication sur le projet du Grand-Pont, et retranscription.

Comment avez-vous informé et préparé la population avant les travaux?

On était très sensible au fait qu'on allait chambouler la vie des lausannoises et des lausannois et on était très alertes à toutes les difficultés qu'ils pourraient rencontrer. Pour pouvoir informer, puis préparer au mieux ce qu'il y avait besoin pour la population avant les travaux, il y avait un peu deux approches. Il y avait une approche vraiment communication, afin que les gens soient tous vraiment au courant que le pont fermait, quand, et qu'il fermait à toutes les mobilités, y compris les piétons, et qu'on avait aussi réfléchi à différents parcours possibles pour pouvoir contourner cette fermeture. Et puis, il y avait aussi toute une autre dimension, qui était vraiment une dimension terrain, qui était en fait plus de la signalétique que de la communication. Le but étant d’orienter sur place les gens de façon claire et compréhensible pour qu'ils comprennent quelles solutions s'offrent à eux pendant la fermeture du Grand Pont.

Comment avez-vous maintenu le lien avec la population pendant le chantier?

On a maintenu le lien un peu de différentes manières. Il y a eu un côté qui était très récurrent sur différentes fermetures d'espaces pour les besoins des travaux. Il y avait des itinéraires qui étaient fermés ou ouverts à certains moments des travaux. Nous avons régulièrement communiqué sur ces fermetures temporaires, notamment sur les réseaux sociaux et puis aussi sur place, avec du personnel de terrain qui était là pour aiguiller les gens. Et puis pour le côté plus sympa et plus participatif, on a aussi organisé des visites de chantier pour que les gens puissent comprendre ce qui se passait finalement sous leurs yeux, car on a vu que ça les enthousiasmaient aussi beaucoup de comprendre ce chantier qui est assez exceptionnel. Quand on a organisé les balades,  pratiquement toutes les places étaient parties en une semaine. On a organisé des balades supplémentaires, des visites supplémentaires. Et aussi avec le côté plus tourné vers l'avenir, avec l'ensevelissement de la capsule du Grand-Pont par la Municipalité, où la population a pu donner son avis sur toute une série d'objets qu'on voulait «transmettre» aux générations futures, qui les auraient retrouvés au moment où on aurait procédé à une nouvelle rénovation du pont, on imagine ça dans 100 ans.

Est-ce que vous avez un souvenir, une petite histoire, une anecdote personnelle par rapport à ce Grand-Pont?

Je dois admettre que j'ai peut-être surtout de souvenirs sous les arches, avec les apéros et le côté convivial de tout ce qu'il y avait en dessous du pont.

Questions – travaux et mobilité

Service de la mobilité et de l’aménagement des espaces publics
Direction des finances et de la mobilité

Rue du Port-Franc 18
4e étage
Case postale 5354
1002 Lausanne  

+41 21 315 54 15
Ecrivez-nous

Guichet:
Lundi-vendredi: 08h30-12h00
Permanence téléphonique:
Lundi-vendredi: 08h30-12h00, 14h00-16h00

Bus: tl 18: Port-Franc; tl: Chauderon
Métro: m1: Vigie; m2: Lausanne-Flon
LEB: Chauderon

Accessibilité:
Partiellement accessible en fauteuil roulant Toilettes partiellement accessibles en fauteuil roulant Place de parc accessible en fauteuil roulant