Le jardinage biologique

Cultiver son jardin potager sans produits chimiques de synthèse et obtenir des légumes sains et savoureux en abondance, c’est possible.

© Benoît Reveney

Potager de Valency

Difficile de renoncer aux herbicides et autres biocides alors que votre potager est envahi de liserons et qu’une armée de chenilles grignotent vos choux appétissants. C’est pourtant ce que prône le jardinage biologique.

Le jardinage biologique repose sur le respect du vivant. Un bon sens de l’observation et quelques connaissances sur les ennemis du potager et leurs prédateurs seront précieux. Adieu pesticides, engrais de synthèse et OGM (organismes génétiquement modifiés). Le jardinier bio préfère des fruits et légumes sains et savoureux, exempts de toutes molécules de synthèse. Et si agriculteurs, maraîchers et arboriculteurs réussissent avec cette méthode, pourquoi ne pas l’appliquer au potager!

Le sol, précieux et fragile

Saviez-vous qu’une motte de terre contient davantage d’êtres vivants que d’hommes sur terre? Parmi ces organismes pour la plupart microscopiques, certains vivent en surface alors que d’autres préfèrent les profondeurs. Imaginez le cataclysme pour ce petit monde si vous retournez cette motte! Un sol en bonne santé est primordial pour obtenir de beaux légumes; voici quelques recommandations:

  • remuez votre terre le moins possible, utilisez une grelinette;
  • gardez toujours votre sol couvert (mulching) pour le protéger de la dessiccation, des chocs thermiques et du lessivage;
  • d’une année à l’autre, prévoyez une alternance de légumes n’exigeant pas les mêmes éléments nutritifs (rotation);
  • enrichissez votre terre exclusivement avec du compost, des engrais organiques, des engrais verts ou du bois raméal fragmenté (BRF, mélange non composté de résidus de broyage de branches).

Comment protéger vos fruits et légumes?

Il existe mille et une astuces pour limiter la prolifération des plantes indésirables et des parasites sans recourir à la chimie.

Lutte contre les «mauvaises herbes»:
  • le paillage ou mulching retient très efficacement les indésirables;
  • désherbez manuellement à l’aide d’un sarcloir ou mécaniquement;
Protection contre les parasites:
  • choisissez des variétés de fruits et légumes locales et résistantes; elles ont été sélectionnées pour leur robustesse à une époque où la chimie n’existait pas au jardin;
  • pratiquez les cultures associées (association d’espèces se protégeant mutuellement);
  • prévoyez des rotations, elles ne laissent pas le temps aux parasites de s’installer;
  • favorisez les auxiliaires (prédateurs des parasites) en plantant une haie indigène, en semant une prairie fleurie, en installant des nichoirs à oiseaux et à insectes et en créant des petits refuges;
  • en dernier recours, traitez avec des produits à base de molécules naturelles, 100% dégradables.
Protection contre les maladies fongiques:
  • le cuivre est toléré à faibles doses en culture bio. Il fait partie des métaux lourds qui contaminent le sol;
  • arrosage: évitez toute aspersion à l’eau froide et préférez un arrosage ponctuel, au pied de la plante;
  • ne plantez pas trop serré.
La biodynamie

La biodynamie considère le domaine agricole ou le jardin comme un organisme vivant, diversifié et autonome. Elle porte une grande attention au sol qu’elle dynamise à l’aide de préparations naturelles et prend en compte les rythmes lunaire et planétaire. De nombreuses préparations à base de plantes sous forme de macérats, purins, décoctions ou tisanes sont utilisées pour améliorer la croissance des plantes et les protéger des maladies. Deux vignobles de la Ville ainsi que quelques parcelles de plantes vivaces et annuelles de l’Etablissement horticole communal de la Bourdonnette sont cultivés en biodynamie.

Comment faire du compost maison

Comment préparer de l'extrait fermenté d'orties

Utiliser le mulch – diminuer le travail au jardin

Chasser les insectes avec de la rhubarbe!

Ne dites pas mauvaises herbes, mais plantes adventices!

Coordonnées

Service des parcs et domaines
Direction du logement, de l'environnement et de l'architecture

Avenue du Chablais 46
Case postale
1007 Lausanne  

Situer sur le plan

Ecrivez-nous
Site officiel
Tél. +41 21 315 57 15

Accessibilité:
Partiellement accessible en fauteuil roulant Toilettes partiellement accessibles en fauteuil roulant Pas de places de stationnement accessibles