Un site de la

Château Rochefort

Repères chronologiques

1838

L'héritage
Le 11 octobre 1838, la justice de paix de Rolle homologue le testament d'Antoine Albert et son épouse Anne-Louise-Georgette Recordon, décédés à Allaman par lequel est légué à la Bourse des pauvres de la Commune de Lausanne leur domaine d'Allaman, ancienne maison forte du XVe siècle ayant appartenu à la famille de Menthon, détentrice de la seigneurie de Rochefort en Savoie puis propriété successive de plusieurs grandes familles: de Diesbach, de Cerjat, de Langallerie et de Sellon. Surface: 2,1 hectares de vignes et 3,4 hectares de champs.

1872

Le récolte est anéantie par la grêle!
Fait unique dans l'histoire séculaire du domaine: la récolte est anéantie par la grêle. Aucun pot ne fut vendu!

1897

Acquisition de vignes.
Acquisition de 5 ares de vignes situées «Es Belossettes».

1905

L'électricité!
Installation de l'électricité dans la maison du vigneron.

1910

La vigne domine.
3,5 hectares de vignes pour 2,2 hectares de champs. Les cépages blancs (Chasselas) couvrent le 98% du vignoble. La petitesse du domaine impose de maintenir une exploitation mixte pour pallier les risques de mauvaises récoltes viticoles.

1916-1921

Deux vignerons exploitent le domaine.

1928-1931

Transformation du rural.
La rénovation du rural permet de mettre sur un même axe la porcherie, l'écurie pour le cheval et l'étable pour cinq bovins.

1978

Un nouveau vigneron sur un domaine qui s'agrandi.
De 2,6 hectares, le nouveau vigneron voit son domaine passer à 4,3 hectares!

1983

Château Rochefort.
Approbation de l'appellation cadastrale Château Rochefort. Les étiquettes des flacons du domaine portent dès lors ce nom.

1985

Modernisation
Cave et local de pressurage sont modernisés et agrandis et mis sur un même niveau pour un accès direct.

1994

Les efforts en P.I. couronné par le label Vinatura.
Les techniques de Production Intégrée (PI) initiées au Château Rochefort par le vigneron du domaine vont faire des émules. La municipalité décide le 23 novembre 1995 d'imposer l'affiliation de tous les vignerons de la Ville à l'A.V.V.I. (Association Vaudoise de Viticulture Intégrée).

1998

Premiers essais biodynamiques.
La Ville de Lausanne a la chance d’avoir pu initier en 1998 un essai de biodynamie sur le domaine viticole de Château Rochefort, grâce à un partenariat avec son vigneron d’alors, Aimé Berger.

2006

Chambres et tables d’hôtes.
Aménagement de deux chambres et d’une table d’hôtes dans le domaine.

2013

Conversion en biodynamie.
Suite aux excellents résultats des essais initiaux, le domaine est intégralement converti en biodynamie et labellisé.

Coordonnées

Vins de Lausanne
Service des parcs et domaines

Route des Corbessières 4
1000 Lausanne  26

+41 21 315 42 30
Ecrivez-nous