Un site de la

Tabula rasa. Les Helvètes et l’artisanat du bois

Du 21 novembre 2003 au 12 avril 2004

En archéologie, le bois est une denrée des plus rares: les objets tirés de cette matière périssable ne résistent pas à un long séjour dans le sol.

© MRV
L'affiche

Mais il y a parfois des miracles: dans les terrains humides d’Oberwinterthur (Zurich) et d’Eschenz (Thurgovie) ont été récemment recueillies de nombreuses pièces en parfait état de conservation. Ces trouvailles sensationnelles, présentées pour la première fois en Suisse romande, éclairent des aspects jusque là méconnus de l’artisanat et de la vie quotidienne à l’époque romaine.

Abondant et renouvelable, le bois existe en de nombreuses variétés différentes. Du tronc au rameau et de l’écorce aux épines, il offre en outre une vaste palette de formes, pour de multiples usages.

Les Gallo-Romains ne s’en sont pas privés, l’utilisant comme combustible pour la maison et l’industrie, comme matériau de construction pour les bâtiments, les canalisations, les embarcations, les véhicules; le bois servait aussi à la fabrication d’outils, d’armes, de chaussures, de meubles, d’instruments de musique, de récipients et d’ustensiles variés.

Il ne reste que très peu de choses de tout cela: dans le terrain, en général, seules des garnitures métalliques, des clous épars ou une coloration vaguement brune de la terre signalent un élément en bois à jamais disparu. Les extraordinaires découvertes présentées dans cette exposition n’en sont que plus précieuses: tonneaux, corbeilles, brosses, semelles, boîtes, bobines, statue et autres pièces en bois racontent le savoir-faire des artisans d’alors et de la vie quotidienne de leurs clients.

Parmi ces objets, relevons les tablettes à écrire enduites de cire, où l’on écrivait à l’aide d’un stilet de bronze ou d’os, et qui servaient à la correspondance. C’est ce courrier envoyé il y a 2'000 ans qui a donné son titre à l’exposition, car lorsqu’on lissait la surface de la cire pour en effacer le texte, on faisait tabula rasa.

Aujourd’hui encore, le bois est aussi omniprésent qu’indispensable. A l’âge du béton, même la construction la plus moderne nécessite coffrages, planches et échafaudages; à l’ère du microprocesseur, même l’ordinateur le plus récent est vendu dans du carton, et facturé sur du papier. Des allumettes aux palettes CFF et des bouchons aux lattes de sommier, le bois est partout. On va jusqu’à l’imiter, en plastique ou en béton.

Avec la globalisation, le bois constitue désormais un enjeu économique et écologique: pour fabriquer à bas prix nos balais ou nos plinthes, on décime les dernières forêts vierges. Une autre manière, plus inquiétante, de faire tabula rasa.

Du passé au présent, à travers un exceptionnel ensemble d’objets gallo-romains puis quelques perspectives actuelles, promenons-nous dans le bois!

Une exposition réalisée par les services archéologiques cantonaux de Thurgovie et de Zurich.

Address

Musée romain de Lausanne-Vidy

Chemin du Bois-de-Vaux 24
1007 Lausanne  

Locate on the map

Contact us by email
Page du musée
Phone +41 21 315 41 85

Accessibilité:
Accessible en fauteuil roulant Toilettes partiellement accessibles en fauteuil roulant