Gestion de l'image et sexting

Les jeunes ont besoin de faire des expériences mais cela ne va pas sans prises de risques. Que faut-il savoir pour protéger son identité et son image afin de ne pas avoir de mauvaises surprises?

Image numérique

Toutes les images qui sont déposées sur Internet peuvent être volées, retouchées, utilisées et partagées par des inconnus.

  • Rien ne s'efface sur Internet. A partir du moment où une photo a été postée, il n'est plus possible d’en maîtriser l'utilisation ou la diffusion.
  • Il est donc impératif de faire très attention à ne pas mettre de photos trop privées ou intimes en ligne (sur son profil ou sur sa "story", par exemple).
  • Les photos trop privées ou intimes ne devraient pas être stockées dans le téléphone ou l’ordinateur. Ces appareils peuvent être volés ou piratés.

Sexting ou partage de nudes

Définitions:

  • Sexting est un terme anglais formé de sex (sexe) et de texting (envoi de sms) qui désigne l'action d'envoyer électroniquement des messages ou des photographies sexuellement explicites, par exemple depuis un téléphone portable à un autre.
     
  • Nude (nude pic ou nude photo), de l'anglais signifiant nu, est une photo de soi nu ou partiellement dénudé.

Différentes raisons peuvent motiver un jeune à envoyer un sexto ou un nude: le désir de plaire, un échange dans une relation amoureuse, la normalisation du phénomène, la pression des pairs, l’hypersexualisation sociale, une mauvaise compréhension de la notion d’intimité.

Malheureusement, la photo envoyée ne reste que très rarement la propriété privée de celui ou celle qui la reçoit. Elle est bien souvent partagée sur les réseaux sociaux ou les messageries instantanées. Les conséquences peuvent être désastreuses pour celui ou celle qui apparait sur l'image: cyberharcèlement, revenge porn, etc.

Risques lors de partage de nudes
  • Diffusion des images intimes et cyberharcèlement:
    Les images intimes ne sont pas toujours gardées dans l’intimité de la relation. Elles sont parfois montrées à des tiers ou partagées sur les réseaux sociaux et les messageries instatannées. Qu'importe la raison qui pousse les jeunes à partager des fichiers privés avec des tiers, le harcèlement qui en découle peut avoir des effets dévastateurs sur la victime, qui endosse souvent la culpabilité pour la situation qu'elle subit. Savoir ces contenus dispersés sur internet, sans aucune garantie de pouvoir les supprimer définitivement, représente une double peine.
     
  • Les personnes qui partagent les images risquent des poursuites pénales !
    Les témoins silencieux ont aussi une responsabilité. S’ils ne se positionnent pas clairement pour la cible, ils sont complices de ce qui se passe. Les cibles ont besoin d’aide. Faites-preuve de courage civil et positionnez-vous ! Et si cela vous arrivait à vous ? Ou à un membre de votre famille?
     
  • Abus sexuels en ligne:
    Des gens malveillants, des prédateurs se promènent aussi sur le net et cherchent à s’approcher de cibles potentielles, pouvant leur fournir des contenus sexuels ou de l’argent. Rester vigilants et critiques ! En cas de doute, la police est là pour vous ! Si vous deviez être la cible d’un prédateur sexuel en ligne (cyberagression sexuelle et sextorsion ). Gardez les preuves du crime commis et rendez-vous au poste de police pour un dépôt de plainte ! Ces actes ne doivent pas rester sans conséquences!

Webcam

La vigilance s’impose aussi avec la webcam puisque celle-ci peut capturer les images, qui peuvent ensuite être diffusées sur les réseaux sociaux ou sur Youtube, par exemple.

Pour rester en sécurité, quelques règles simples s’imposent:

  • Ne pas allumer la webcam lorsqu’on ne connaît pas la personne derrière l’écran.
  • Ne pas avoir de comportement déplacé devant son ordinateur, se comporter comme dans un lieu public.

Que dit la loi?

  • Droit à l’image

Le droit à l'image est le droit de toute personne physique à disposer de son image, quelle que soit la nature du support de publication ou de diffusion de l'image. Le droit à l'image est un droit de la personnalité, soit un droit absolu, protégé par l'article 28 du code civil. Il est donc interdit de photographier, filmer et/ou diffuser l’image de quelqu'un sans son accord.

  • Images pornographiques

L'article 197 du code pénal interdit d'offrir, de montrer, de mettre à disposition ou de rendre accessible du matériel pornographique aux personnes de moins de 16 ans.
La fabrication de contenus à caractère sexuel est prohibé pour des mineurs (cela peut être considéré comme de la production de pornographie enfantine). La loi émet cependant une réserve pour deux jeunes de plus de 16 ans (majeurs sexuellement) qui échangeraient ce type d’image au sein de leur relation de couple. Cette pratique est tolérée si les deux personnes sont consentantes et que les images restent au sein de leur relation.

  • Identité numérique

Il est extrêmement facile de voler l'identité de quelqu'un ou de pirater un compte.
L'usurpation d'identité (ou vol d'identité) est le fait de prendre délibérément l'identité d'une autre personne, généralement dans un but malveillant ou délictueux, et est strictement interdite.

  • Protection de la personnalité

La protection de la personnalité est garantie par l’article 27 du code civil.
L'atteinte à la sphère privée, les délits contre l'honneur (diffamation, calomnie, etc.) sont sanctionnés par le code pénal (article 173).

  • Piratage

L'utilisation frauduleuse d'un ordinateur tombe sous le coup de l’article 147 du code pénal.
L'article 143 bis du code pénal stipule que celui qui s’introduit sans droit, au moyen d’un dispositif de transmission de données dans un système informatique appartenant à autrui, est punissable.

En relation
Coordonnées

Brigade de la jeunesse
Corps de police

Rue St-Martin 33
1002 Lausanne  

+41 21 315 36 68 secrétariat
+41 21 315 35 94 prévention jeunesse
Ecrivez-nous