Actualités municipales
12.04.2017

Réponse à l’interpellation de M. Oberson et consorts sur les «tags»

Communications au Conseil communal

L'interpellation déposée le 15 novembre 2016 interrogeait la Municipalité sur les nombreux graffitis et tags qui n'apportent pas de valeur ajoutée aux arrêts de bus, aux murs et à certains bâtiments publics ou privés sur lesquels ils sont gravés. Il était notamment demandé à la Municipalité quelles sont ses outils à disposition pour dénoncer les personnes se livrant à la dégradation de l'espace public, si la police enquête pour les dégâts causés sur le domaine public.

Soucieuse d’offrir une ville propre aux citoyens et usagers, la Municipalité a engagé, depuis plusieurs années déjà, une importante campagne de nettoyage des bâtiments, murs et autres ouvrages souillés par des graffitis et tags.

La Police municipale traite des dégâts causés par des tags ou des graffitis. La Police judiciaire dispose d’un groupe d’enquêteurs provenant de différentes brigades (jeunesse, patrimoine), dédié à cette problématique.

La Police patrouille en ville et dénonce les tagueurs pris en flagrant délit. Lorsqu’une plainte est déposée, généralement photos à l’appui, elle est insérée dans la base de données, ce qui permet à la Police judiciaire municipale d’effectuer un éventuel recoupement en cas d’interpellation. Pour l’année 2016, la Police a élucidé 24 situations, la plupart (80%) suite à des enquêtes.

Pour information
  • Florence Germond, directrice des Finances et de la mobilité, tél. +41 21 315 72 01
  • Pierre-Antoine Hildbrand, président du Comité de direction et directeur de la Sécurité et de l’économie de la Ville de Lausanne, tél. +41 79 964 27 39
Coordonnées

Bureau de la communication
Secrétariat général CD

Escaliers du Marché 2
Case postale 6904
1002 Lausanne

Situer sur le plan

Ecrivez-nous
Tél. +41 21 315 25 50

En relation