Actualités municipales
30.08.2019

Assainissement du bruit routier: définition de la stratégie d’intervention

Préavis, rapport-préavis

Le bruit routier représente un enjeu majeur de santé publique en Suisse. Ses effets sur l’organisme sont nombreux, massifs et étayés scientifiquement: troubles du sommeil, déficit de concentration, augmentation des risques de maladies cardiovasculaires. En milieu urbain, les atteintes à la santé sont encore accrues, à la fois par l’intensité du trafic routier et par le nombre de personnes exposées.

Par ce rapport-préavis, la Municipalité définit sa stratégie d’intervention pour un assainissement du bruit routier et sollicite l’octroi par votre Autorité d’un crédit de CHF 4'487'000.- pour financer les mesures prévues, notamment la création de nouvelles zones modérées, la mise en place d’une limitation à 30 km/h de nuit, la pose de revêtements phono-absorbants et des mesures d’isolation phonique des bâtiments.

La Municipalité entend proposer de limiter à 30 km/h la vitesse autorisée la nuit de 22h à 6h sur plusieurs axes lausannois afin de réduire les nuisances sonores pour les riverains. Sur les axes concernés, seul 10% du trafic circule la nuit alors que c’est durant cette période que les nuisances sonores et les effets de ces nuisances sont les plus aigus. La limitation de vitesse la nuit représente donc une mesure simple et proportionnée si l’on met en relation les bénéfices attendus avec les restrictions engendrées. Les gains en termes de santé publique sont importants. Les résultats de l’essai mené durant deux ans sur les avenues Vinet et Beaulieu montrent en effet une diminution de moitié du bruit ressenti et de 80% des bruits de pointe. La mesure est de plus bien acceptée par les automobilistes et les riverains, comme le corroborent plusieurs sondages réalisés sur le terrain. Les axes concernés par la nouvelle limitation nocturne sont signalés sur la carte annexée au présent rapport-préavis. Ils ont été définis en fonction des critères fixés par le Canton : plus de 200 habitants par kilomètre de voirie exposés à un bruit routier supérieur aux valeurs-limites, cohérence du réseau. Ces adaptations du régime de vitesse devront également faire l’objet d’une mise à l’enquête publique. De nombreux radars pédagogiques (une soixantaine) accompagneront la mise en place de cette mesure ainsi qu’une importante campagne de communication afin d’informer largement les usagers de la route des modifications de vitesse.

Pour information
  • Florence Germond, directrice des Finances et de la mobilité, tél. +41 21 315 72 01
Traitement du document
Coordonnées

Bureau de la communication
Secrétariat général CD

Escaliers du Marché 2
Case postale 6904
1002 Lausanne

Situer sur le plan

Ecrivez-nous
Tél. +41 21 315 25 50

En relation