Un site de la

Les murs murmurent. Graffitis gallo-romains

Du 6 juin au 26 octobre 2008

FVTVI XXV: «J’ai baisé 25 fois». C’est du moins ce que prétend l’inconnu qui, à Condate, l’antique Rennes, a cru bon d’écrire sur un mur ses exploits de la nuit. Il ignorait sans doute qu’on en parlerait encore vingt siècles plus tard…

© MRV
L'affiche

Qu’ils soient lubriques, amoureux, poétiques, humoristiques ou politiques, les graffitis gallo-romains sont comme ceux d’aujourd’hui: effrontés et familiers, tracés dans l’impulsion d’un moment. Ils reflètent la vie, ses petits tracas et ses grandes passions.

En marge des grands événements historiques, ils expriment les triviales préoccupations des sans-grade: une infinité de petites histoires, immuables et simplement humaines, largement aussi instructives que l’Histoire majuscule.

Les plus âgés croquent des combats de gladiateurs, des portraits caricaturés ou leurs fantasmes sexuels. Ils inscrivent une liste d’achats, des messages aux dieux, des injures ou des mots d’amour.

Sur les parois de leur salle de classe, des enfants gravent des exercices d’écriture et des citations grecques ou latines. D’autres dessinent des animaux et des bonshommes.

Comme de nos jours, beaucoup tiennent simplement à marquer leur passage, en gravant leur nom et une date. On sait ainsi qu’à Glanum (Saint-Rémy-de-Provence), «Teucer est venu le quatrième jour avant les calendes d’avril, l’année du consulat de Cnaeus Domitius et de Caius Sosius», soit le 28 mars 32 avant J.-C.

Hommes et femmes, maîtres ou esclaves, ces Gallo-Romains qui s’expriment sur les murs paraissent très proches de nous... Leurs graffitis, spontanés, personnels, adressés à qui les lira, sont sans doute ce qu’il y a de plus proche d’un message direct, d’eux à nous, à travers le temps.

En réunissant, pour la première fois, une riche collection de graffitis antiques originaux, trouvés en France et en Suisse, le Musée romain vous propose donc d’écouter le murmure des murs. Plongés dans le noir, vous découvrirez à la lueur d’une lampe de poche les témoignages, humbles mais parlants, de gens qui s’expriment en direct de l’époque romaine.

Une exposition conçue et réalisée par le Musée romain de Lausanne-Vidy
Direction: Laurent Flutsch
Commissaires: Alix Barbet, Michel Fuchs

Publication

D'Alix Barbet et Michel Fuchs.
Infolio éditions, Gollion.
2008

En savoir plus...

© MRV
Coordonnées

Musée romain de Lausanne-Vidy

Chemin du Bois-de-Vaux 24
1007 Lausanne  

Situer sur le plan

Ecrivez-nous
Page du musée
Tél. +41 21 315 41 85

Accessibilité:
Accessible en fauteuil roulant Toilettes partiellement accessibles en fauteuil roulant