Un site de la

Association arboRise – L'Homme qui plantait des arbres

© Philippe Nicod
16 janvier 2022 à 17h00, église Saint-François, Lausanne

L'Homme qui plantait des arbres de jean Giono

  • Olivier Havran – raconteur
  • Sara Oswald – violoncelliste

Sarah Oswald et Olivier Havran

Depuis 2014, année de la création du spectacle, Sara Oswald et Olivier Havran promènent ce texte chaque fois qu’ils le peuvent, la musicienne fait résonner les mots de Jean Giono, Olivier Havran incarne le narrateur avec douceur et sincérité. Inspirante respiration.

arboRise pour les 750 ans de l'église St-François

L’association arboRise, qui s’engage pour le climat en semant des forêts en Haute Guinée, propose  cette ode aux frondaisons aux paroisses vaudoises qui souhaitent agir symboliquement pour notre environnement, façon d’offrir à leur paroissien.ne.s 45 minutes d’évasion dans les collines de Haute-Provence.

Entrée libre, chapeau à la sortie.

* Le montant de la collecte soutiendra intégralement l’action environnementale d’arboRise.

L'Homme qui plantait des arbres

Dans le cadre du 750e de l’Église Saint-François, arboRise nous proposera une ode aux frondaisons avec le récital « L’homme qui plantait des arbres » de Jean Giono, raconté par Olivier Havran et accompagné par Sara Oswald au violoncelle. Cette nouvelle écrite en 1953 pour « faire aimer à planter des arbres », selon les mots de son auteur, raconte une rencontre en Haute-Provence, entre le narrateur et un héros peu ordinaire ; Elzéard Bouffier, un berger paisible et solitaire qui plante des arbres, des milliers d’arbres, jusqu’à créer une forêt, grâce à laquelle les villages des alentours, alors menacés de désertification, accueilleront de nouvelles familles. Une fiction porteuse d’espoir et une fable écologique avant l’heure.

© Philippe Nicod
Association arboRise

Née en 2020, arboRise, ou, «l’Association des bénévoles qui plantent», comme ses membres se prénomment, se donne pour mission de lutter contre les dérives climatiques, grâce à l’aide des dons de la population. Leurs quatre mots d’ordre: humain, écologique, innovant et local. Leur solution: planter des arbres pour absorber le CO2! Mais comment procèdent-ils? D’abord, ils achètent des graines de nombreuses espèces d’arbres indigènes à des familles de cultivateurs de Haute Guinée. Celles-ci sont ensuite protégées et essaimées en grande quantité, donnant lieu à une jeune forêt diversifiée. Chaque arbre de cette forêt absorbe ensuite du CO2 et produit de l’oxygène, réduisant, ainsi, le réchauffement climatique. 

www.arborise.ch

Coordonnées

Association pour le 750e anniversaire de l’église St-François

Place Chauderon 9
Case postale 5032
1003 Lausanne  

+41 21 315 62 15
Ecrivez-nous