Energies

Economiser? Un jeu d’enfant!

Trente classes lausannoises de 4P reçoivent chaque année la visite d’équiwatt pour apprendre à économiser l’énergie. Un atelier très apprécié des enfants, qui se responsabilisent de manière ludique vis-à-vis de leur consommation d’énergie.

Dès la rentrée, le corps enseignant a reçu toutes sortes de propositions pour enrichir ses programmes. Parmi elles, la brochure Sensibilisation à l’environnement mentionne deux ateliers distincts mais néanmoins indissociables: «Plusse et les énergivores», par la Direction de l’énergie du Canton de Vaud et «Economiser? Un jeu d’enfant!», par la Ville de Lausanne. Conçu par équiwatt, le programme d’efficacité énergétique des Services industriels de Lausanne (SiL), ce dernier existe depuis 2018.

Petits ambassadeurs

«Nous étions conscients que les enfants sont de très bons ambassadeurs auprès de leurs parents pour les convaincre de faire des économies d’énergie. Et nous souhaitions nous rendre dans les écoles depuis un certain temps déjà. Lorsque que nous avons créé l’équiwattmobile, c’est devenu très facile, car c’est comme une petite maison portative. Au fil du temps, nous avons enrichi l’atelier avec une maison plus élaborée, dessinée sur un grand panneau. Celui-ci permet de voir d’un seul coup d’œil toutes les sources de gaspillage d’énergie possibles dans un logement», explique Eloïse Gavillet, responsable des actions de sensibilisation chez équiwatt.

Pas à pas

Conçu pour des enfants de huit ans (environ), l’atelier d’1h30 se déroule en deux étapes. La classe est séparée en deux groupes. Le premier sort visiter le bus, tandis que l’autre reste en classe. Par équipe, ils doivent trouver les bons écogestes à réaliser dans chaque pièce et les présenter à leurs camarades. «Ils sont très malins et généralement ils arrivent rapidement à déduire quel moyen leur permet de diminuer la consommation d’énergie», continue notre spécialiste.

Pendant ce temps, à l’extérieur, une partie du groupe pédale sur des vélos pour allumer des gyrophares tandis que l’autre relève un défi à l’intérieur du bus: identifier tous les appareils qui consomment de l’énergie (bouilloire, console de jeux, etc.) et les éteindre, un à un, jusqu’à ce que le wattmètre indique zéro. Oui, même le mode veille. «Les enfants adorent cette activité car c’est comme chercher un trésor. Sauf que là, c’est de l’énergie à supprimer», conclut-elle.

Les écogestes des enfants

Consoles, ordinateurs, tablettes, smartphones… Les enfants d’aujourd’hui sont de grands consommateurs de loisirs numériques et donc d’énergie. Ils sont également très sensibles à l’avenir de notre planète. Voici comment les aider à adopter de bons réflexes.

  • Même pour jouer sur des écrans, ouvrez les rideaux et profitez de la lumière naturelle.
  • Game over: après avoir joué, éteignez la console ou l’ordinateur complètement grâce à une prise à interrupteur pour éviter le mode veille.
  • Préférez le wi-fi pour regarder des vidéos sur les réseaux sociaux et évitez la haute-définition, très gourmande en énergie.
  • Téléchargez vos photos sur un disque dur plutôt qu’un cloud et supprimez les photos inutiles.
  • Ne changez pas trop souvent vos appareils.

F. Augsburger