Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Partager
Un site de la

Comment ça marche?

La chaleur circule sous forme d’eau surchauffée (env. 170°C) dans un réseau de conduites souterraines jusqu’à un échangeur ou une pompe à chaleur situé chez le client. L’eau refroidie repart ensuite à la chaufferie par une conduite parallèle.

Le réseau de chauffage à distance s'est construit dès 1934 à partir de l'Usine de Pierre-de-Plan, tout d'abord pour alimenter l'hôpital voisin (devenu le CHUV). Petit-à-petit, plusieurs chaufferies ont été construites pour répondre à la demande dans certains quartiers. 

Comment ça marche ?

© Ville de Lausanne
© Ville de Lausanne

Usine de Pierre-de-Plan

Cette usine a été construite en 1901 pour réceptionner, transformer et redistribuer aux Lausannois l'électricité produite à l'usine hydroélectrique de Lavey. Depuis 1934, elle fournit également de la chaleur gr'ace à quatre chaudières bi-combustibles mazout/gaz. Sa cheminée, d'un hauteur de XX mètres, est parfois illuminée pour soutenir des bonnes causes. 

 

Tridel

Depuis 2006, l'usine Tridel, derrière la place de la Sallaz, alimente le réseau grâce à la chaleur produite lors de l'incinération des déchets. 

Chaufferie des Bossons

Depuis 2015, une chaufferie a été installée dans le quartier des Bossons pour répondre à la demande dans le nord-ouest de la ville. Installée dans le local d'un réseau privé de chauffage, elle compte deux chaudières d’appoint ainsi qu’une station d’échangeurs destinée à relier les 700 logements du quartier des Bossons au réseau de chauffage à distance lausannois.

Chaufferie de la STEP

En décembre 2012,  une chaudière bi-combustible gaz/mazout (avec priorité au gaz) a été installée à la STEP de Vidy, afin d'assurer la sécurité d'approvisionnement dans le sud de la ville. En fonction durant l'hiver pour compléter l'apport de TRIDEL, elle dispose d'une puissance de 24 mégawatts, soit la consommation d'environ 2400 villas (ou 240 immeubles). Elle a été reliée au reste du réseau de chauffage à distance par une galerie passant sous l'autoroute.

Chaufferie de Malley

Construite en 2000 sur l'emplacement de l'ancienne usine à gaz de Malley, la chaudière bi-combustible gaz/mazout dispose d’une puissance 24 mégawatts. Elle permet de valoriser la chaleur produite par l’installation d’incinération des boues de la STEP.

CADOUEST pour chauffer l’Ouest lausannois

Fin 2011, les Services industriels de Lausanne ont créé la société CADOUEST SA avec les communes de Prilly et Renens. Son but: la construction, la réalisation, l’exploitation et l’entretien d’un réseau de chauffage à distance dans l’Ouest lausannois. Elle se charge également de la distribution, de la vente et de la promotion de la chaleur auprès de ses habitants.

Horizon 2050

D'ici 2050, le réseau de chauffage à distance répondra à 75% des besoins en chaleur (contre 25% actuellement). Dès 2035, il sera 100% renouvelable.