Un site de la

Gaz naturel-biogaz - faq

Qu’il s’agisse de chauffage, d’eau chaude ou de cuisson, le gaz naturel est une énergie de transition qui s’adapte aux besoins de chacun et se combine facilement avec les énergies renouvelables.

Nous contacter

Généralités sur le gaz

Les SiL fournissent à leurs clients du gaz naturel d’origine norvégienne et du biogaz danois. Tous les clients au tarif bénéficient automatiquement d’un mix 90% gaz naturel et 10% biogaz.

Les tarifs sont arrêtés par la Municipalité.

Ils comprennent le prix de l’énergie à proprement parler – gaz naturel et biogaz – ainsi  que la rémunération pour l’utilisation des différents réseaux de transport et de distribution du gaz.

Le gaz distribué par les SiL a hérité de la réputation de l’ancien gaz de ville, qu’il a remplacé en 1974. Contrairement au gaz de ville, le mélange de gaz naturel et biogaz acheminé par les réseaux des SiL n’est pas toxique. Si l'installation est faite par un installateur concessionnaire et que les mesures de sécurité sont respectées, il n'y a aucun danger.

Une fois par année à la même période.

La prise sur la conduite de réseau et le branchement jusqu'à l'immeuble ainsi que l'installation intérieure.

Gaz naturel

Le gaz naturel est un gaz fossile principalement composé de méthane, issu de la décomposition de matière organique emprisonnée il y a plusieurs millions d’années dans le sous-sol. Il est extrait du sous-sol, purifié, et transporté par des gazoducs ou sur des méthaniers.

La Suisse ne dispose pas de ressources en gaz naturel; elle est par contre très bien connectée aux réseaux de ses voisins européens. Le gaz naturel distribué en Europe provient principalement de Russie, de Norvège, et de différents pays de l’UE.

Le gaz naturel fourni par les SiL est d’origine norvégienne. Il est extrait des champs gaziers de la mer du Nord et acheminé en Suisse par le réseau de gazoducs européens. Son origine est attestée par des certificats. Cela permet notamment de garantir qu’il ne contient pas de gaz de schiste.

Les réserves connues aujourd’hui suffiront à assurer la consommation mondiale pour encore de nombreuses décennies. Le défi de ces prochaines années sera d’assurer la transition à des solutions de gaz décarboné (biogaz ou autres gaz renouvelables) pour limiter les émissions de CO2 et leur impact sur le changement climatique.

Biogaz

Comme le gaz naturel, le biogaz est composé essentiellement de méthane (CH4). Contrairement au gaz naturel qui est extrait des profondeurs de la terre, le biogaz est issu de la fermentation de résidus agricoles et alimentaires, tels que les déchets verts ou les boues d’épuration. Son cycle de vie est beaucoup plus court et c’est pour cette raison qu’il est considéré comme une énergie renouvelable et que son empreinte carbone est fortement réduite.

Le biogaz fourni par les SiL provient du Danemark. En effet, la production suisse, bien qu’en constante augmentation, ne parvient pas à satisfaire les besoins. Les SiL ont choisi de se procurer du biogaz certifié naturemade star, qui est un label suisse très exigeant garantissant une production particulièrement respectueuse de l’environnement. Il est issu exclusivement de résidus agricoles et alimentaires, et exclut toute culture dédiée qui prendrait la place d’une culture alimentaire.

Pour lutter contre les changements climatiques, la Ville de Lausanne s’est doté d’un plan Climat, dans lequel elle s’est fixé des objectifs ambitieux: zéro émission carbone d’ici 2050.
Les émissions de CO2 dues à l’énergie utilisée pour le chauffage et l’eau chaude sont très importantes. En introduisant du biogaz dans leur fourniture de gaz, les SiL diminuent les émissions de CO2 et contribuent ainsi au Plan climat lausannois.

Le biogaz est produit par la fermentation de déchets organiques tels que les déchets verts, les boues d’épuration ou les engrais de ferme. Il s’agit donc d’une source d’énergie renouvelable.

La compensation consiste à soutenir financièrement des projets de réduction d’émissions de gaz à effet de serre en Suisse ou à l’étranger pour compenser les émissions de CO2 issues de la combustion du gaz naturel. 
Le gaz distribué par les SiL n’est pas compensé. Les SiL ont choisi de mitiger l’impact climatique du gaz qu’ils fournissent en offrant directement à leurs clients du biogaz certifié naturemade star star, plutôt que d’investir dans des projets servant à compenser le CO2 d’origine fossile émis lors de la combustion de gaz naturel.

Le label naturemade star certifie que le biogaz provient à 100% de sources renouvelables et a été produit de manière particulièrement écologique. Il est produit uniquement à partir de résidus organiques comme les déchets verts, le fumier et les boues d’épuration. D’autres critères sont en plus vérifiés, comme par exemple une politique d’entreprise durable ou l’exclusion des organismes génétiquement modifiés. Enfin, ce label garantit que les quantités de biogaz injectées dans le réseau n’ont pas été vendues deux fois. En remplaçant du gaz naturel fossile par du biogaz, les consommateurs apportent ainsi une contribution décisive à la protection du climat.  

Le biogaz distribué par les SiL est transporté via des réseaux européens et suisses. Il doit donc répondre aux mêmes normes de qualité que le gaz naturel acheminé par les mêmes réseaux. De ce fait, Il présente le même pouvoir calorifique et n’a aucun impact sur le ramonage des chaudières. Par contre, avec une diminution des émissions de CO2 d’environ 80% par rapport au gaz naturel, son impact environnemental est fortement réduit.

Branchement gaz

Selon les exigences de la SSIGE (société suisse de l'industrie gazière et eau), les branchements gaz doivent être contrôlés tous les 4 ans, quel que soit la consommation, même si elle est à zéro. En tant que propriétaire, ce contrôle vous incombe.

Le branchement est la conduite entre le réseau principal des SiL et la façade du bâtiment. Il appartient au propriétaire.

Le contrôle est effectué par les spécialistes gaz des SiL (CHF 70.-) ou par un sanitaire agréé par la SSIGE, dont une liste se trouve sur leur site (le tarif varie selon l'entreprise. Il faut ajouter le déplacement d'un technicien des SiL si le sanitaire demande sa présence)

Oui, il est exigé par la SSIGE (société suisse de l'industrie gazière et eau). Les branchements gaz doivent être contrôlés périodiquement tous les 4 ans.

Selon les directives G2: "Le propriétaire d'un branchement qui alimente une installation fonctionnant au gaz naturel doit faire contrôler périodiquement le branchement par un organisme compétent".

Ces contrôles doivent se faire tous les 4 ans et ceci depuis de nombreuses années.

Le contrôle est à la charge du propriétaire.

S'il y a urgence, par exemple lors d'une fuite de gaz, les SiL vous contactent immédiatement.

Les contrôles sont effectués avec un appareil de détection de gaz qui longe la conduite, depuis la vanne sur le domaine public jusqu'à la façade du bâtiment.

Un contrôle dure en moyenne 20 minutes.

Si l’accès au terrain est libre, votre présence n’est pas requise car le contrôle ne nécessite pas de rentrer dans le bâtiment.

Si l'accès au terrain est protégé par une alarme, un portail ou une caméra de surveillance, votre présence est nécessaire.

Pour connaître l'état de votre branchement, vous pouvez nous contacter au 021 315 83 59 (8h à 11h) ou nous écrire à silgazbranchement@lausanne.ch.