Un site de la

Gaz naturel-biogaz - faq

Qu’il s’agisse de chauffage, d’eau chaude ou de cuisson, le gaz naturel est une énergie de transition qui s’adapte aux besoins de chacun et se combine facilement avec les énergies renouvelables.

Les réponses aux questions fréquemment posées sur le gaz combustible.

La Municipalité de Lausanne se base sur le prix d'achat du gaz naturel sur le marché suisse de l'énergie pour déterminer les tarifs du gaz.

Le prix d'achat du gaz naturel est indexé sur le prix des produits pétroliers. Un décalage de 6 mois est cependant observable entre les variations du prix du pétrole et celles sur le prix du gaz. ce décalage est une conséquence des conditions des contrats d'approvisionnement à long terme négociés par la Ville de Lausanne.

De Hollande, d'Allemagne, de Norvège, de Russie et de France.
Plus d'information sur la provenance du gaz naturel.

Le gaz naturel a hérité de la réputation de l’ancien gaz de ville, qu’il a remplacé en 1974. Contrairement au gaz de ville, le gaz naturel n’est pas toxique. Si l'installation est faite par un installateur concessionnaire et que les mesures de sécurité sont effectuées, il n'y a aucun danger.

160 ans environ avec les réserves connues aujourd'hui.

Une fois par année à la même période.

La prise sur la conduite de réseau et le branchement jusqu'à l'immeuble ainsi que l'installation intérieure.

Les réponses aux questions fréquemment posées sur le biogaz.

Comme le gaz, le biogaz est composé essentiellement de méthane (CH4). Contrairement au gaz qui est extrait des profondeurs de la terre, le biogaz est issu de la fermentation de résidus agricoles et alimentaires, tels que les déchets verts ou les boues d’épuration. C’est pourquoi le biogaz est considéré comme une énergie renouvelable et que son empreinte carbone est presque nulle. 

Vous ne devez rien faire. Depuis le 1er janvier 2021, le gaz distribué par les SiL contient 10% de biogaz, et ceci sans surcoût.

 

Pour lutter contre les changements climatiques, la Ville de Lausanne s’est doté d’un plan Climat, dans lequel elle s’est fixé des objectifs ambitieux: zéro émission carbone d’ici 2050.
Les émissions de CO2 dû à l’énergie utilisée pour le chauffage et l’eau chaude sont très importantes. En introduisant du biogaz dans leur fourniture de gaz, les SiL diminuent les émissions de CO2 et contribuent ainsi au Plan climat lausannois.
En savoir plus sur le Plan climat

La compensation consiste à soutenir financièrement des projets de réduction d’émissions de gaz à effet de serre à l’étranger pour compenser les émissions de CO2 issues du gaz naturel en Suisse. C’est le cas des offres des autres fournisseurs. 
Le biogaz distribué par les SiL n’est pas un gaz compensé. Les SiL ont choisi de s’approvisionner en biogaz certifié naturemade star qui est injecté dans le réseau selon les critères de qualité et sécurité établis par la branche gazière.

Le label naturemade star certifie que le biogaz a été produit de manière écologique et qu’il provient à 100% de sources renouvelables. Plus d’info ici

De plus, dès 2021, les SiL introduisent le « marquage du gaz », une première en Suisse romande. Cela signifie que les SiL communiquent en toute transparence l’origine du gaz distribué.

Les 10% de biogaz distribués par les SiL proviennent du Danemark. 
En Suisse, l’offre de biogaz est en constante augmentation mais la demande est également très élevée. De plus, les SiL ont choisi de distribuer du biogaz certifié naturemade star et issu de résidus agricoles et alimentaires (et non pas d’une culture dédiée qui prendrait la place d’une culture alimentaire). Suite à un appel d’offres, seuls des producteurs danois commercialisés par une entreprise suisse, étaient à même de leur proposer la totalité des volumes demandés selon les critères souhaités. 

Le biogaz distribué par les SiL est transporté via des réseaux européens et suisses. Il doit donc répondre aux mêmes normes de qualité que le gaz naturel acheminé par les mêmes réseaux. Pour cela, le biogaz brut danois est épuré, c’est-à-dire qu’on lui enlève toutes sortes d’impuretés (CO2, souffre, humidité, etc.). De ce fait, Il présente le même pouvoir calorifique et n’a aucun impact sur le ramonage des chaudières. Par contre, avec une diminution des émissions de CO2 d’environ 90% par rapport au gaz naturel, son impact environnemental est fortement réduit.

La Suisse ne produit pas du gaz naturel. Celui-ci doit être importé. Environ la moitié du gaz naturel utilisé en Suisse provient d'Europe occidentale (Pays-Bas, Allemagne et Norvège).
A Lausanne, le gaz naturel vient de Norvège. Afin d’offrir une meilleure transparence à leurs clients, les SiL ont décidé de faire certifier son origine dès 2021. Cela permet notamment de garantir qu’ils ne distribuent pas de gaz de schiste. 

Les réponses aux questions fréquemment posées sur le contrôle des branchements extérieurs gaz.

Selon les exigences de la SSIGE (société suisse de l'industrie gazière et eau), les branchements gaz doivent être contrôlés tous les 4 ans, quel que soit la consommation, même si elle est à zéro. En tant que propriétaire, ce contrôle vous incombe.

Le branchement est la conduite entre le réseau principal des SiL et la façade du bâtiment. Il appartient au propriétaire.

Le contrôle est effectué par les spécialistes gaz des SiL (CHF 70.-) ou par un sanitaire agréé par la SSIGE, dont une liste se trouve sur leur site (le tarif varie selon l'entreprise. Il faut ajouter le déplacement d'un technicien des SiL si le sanitaire demande sa présence)

Oui, il est exigé par la SSIGE (société suisse de l'industrie gazière et eau). Les branchements gaz doivent être contrôlés périodiquement tous les 4 ans.

Selon les directives G2: "Le propriétaire d'un branchement qui alimente une installation fonctionnant au gaz naturel doit faire contrôler périodiquement le branchement par un organisme compétent".

Ces contrôles doivent se faire tous les 4 ans et ceci depuis de nombreuses années.

Le contrôle est à la charge du propriétaire.

S'il y a urgence, par exemple lors d'une fuite de gaz, les SiL vous contactent immédiatement.

Les contrôles sont effectués avec un appareil de détection de gaz qui longe la conduite, depuis la vanne sur le domaine public jusqu'à la façade du bâtiment.

Un contrôle dure en moyenne 20 minutes.

Si l’accès au terrain est libre, votre présence n’est pas requise car le contrôle ne nécessite pas de rentrer dans le bâtiment.

Si l'accès au terrain est protégé par une alarme, un portail ou une caméra de surveillance, votre présence est nécessaire.

Pour connaître l'état de votre branchement, vous pouvez nous contacter au 021 315 83 59 (8h à 11h) ou nous écrire à silgazbranchement@lausanne.ch.