Exposition et expérimentation

Au centre horticole de la Bourdonnette, propriétaires et professionnels peuvent découvrir une douzaine de structures pour mieux comprendre les toitures végétalisées et faire les bons choix.

© SPADOM
Panneaux solaires et végétation font bon ménage

Comment réaliser une toiture végétalisée accueillante pour la biodiversité et combiner adéquatement panneaux photovoltaïques et végétation? Quels substrats, notamment locaux ou recyclés, pour quel type de végétation? Afin de permettre aux propriétaires et professionnels de la construction de se familiariser avec un large éventail de possibilités, un espace d’exposition et d’expérimentation sur les toitures végétalisées a été créé dans l’enceinte de l’établissement horticole de la Ville de Lausanne, à la Bourdonnette. Le site est ouvert au public toute l’année.

Comment réaliser une toiture végétalisée accueillante pour la biodiversité et combiner adéquatement panneaux photovoltaïques et végétation? Quels substrats, notamment locaux ou recyclés, pour quel type de végétation? Afin de permettre aux propriétaires et professionnels de la construction de se familiariser avec un large éventail de possibilités, un espace d’exposition et d’expérimentation sur les toitures végétalisées a été créé dans l’enceinte de l’établissement horticole de la Ville de Lausanne, à la Bourdonnette. Le site est ouvert au public toute l’année.

Cet espace d’exposition a été conçu à même le sol plutôt qu’en toiture afin de réduire les contraintes de sécurité vis à vis du public et de faciliter l’accès en tout temps et sans surveillance. Ouvert toute l’année du lundi au vendredi de 8h-11h45 et de 13h-16h.

© Ville de Lausanne
Le type de substrat a une influence sur la végétation

Onze placettes à observer

Cet espace ouvert au public est composé de dix placettes de démonstration et d’expérimentation de 1.5 m sur 3 m avec différents types de substrats, d’une placette de 10 x 8 m avec aménagements écologiques et panneaux solaires et de deux modules d’exposition itinérante sur table à roulette. Des panneaux d’explication viennent compléter l’ensemble.

© Ville de Lausanne
Des plantes indigènes pour accueillir la nature au balcon

Des fleurs sauvages aux cultures maraîchères

Ces installations illustrent d’une part les recommandations de la norme SIA 312 en matière de compensation écologique et la combinaison avec des panneaux solaires. D’autre part elles montrent l’intérêt de l’usage des substrats minéraux locaux naturels et recyclés, peu gourmands en énergie grise. Enfin, elles permettent l’expérimentation des mélanges de plantes et de l’ensemencement à la fleur de foin. Le tout est complété par des exemples de plantations indigènes pour bacs et balcons et de culture maraichère en toiture.