Projets d'établissement

Le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture, avec le soutien de la Ville de Lausanne, encourage l’élaboration de projets d’ordre pédagogique, éducatif ou culturel.

Chaque établissement peut mettre en place des projets destinés à aider les élèves dans leurs apprentissages, à favoriser un bon climat de travail et de vie dans l’établissement, à développer les liens entre élèves et entre classes de la même école pour un meilleur «vivre ensemble».

Culture

Dans une perspective de démocratisation culturelle et d’école égalitaire, la médiation culturelle est une mesure concrète pour mettre en place une éducation culturelle dans les établissements scolaires: rapprocher les milieux culturels des écoles, initier des projets culturels dans et hors de l’établissement, et combler l’inégalité sociale quant à la sensibilisation à la culture des élèves sont les enjeux majeurs du projet des médiateur/trice·s culturel·le·s en milieu scolaire.

Reliant les domaines de l’enseignement, de la formation et du culturel, ce projet se fait en étroite collaboration entre le SERAC (Service des affaires culturelles), la DGEO (Direction générale de l’enseignement obligatoire) et la HEP Vaud (Haute école pédagogique). Il prône la présence de médiateur/trice·s dans les établissements scolaires. En effet, une personne rattachée à un établissement est une ressource-charnière pour les enseignant·e·s, les directions et les acteurs culturels.

Le projet commence par une phase pilote durant les trois années scolaires 2019-2022 dans quelques établissements scolaires. A terme, il s’agirait d’attribuer un-e médiateur/trice·s culturel·le en milieu scolaire par établissement.

Emprunté à la mythologie grecque, le terme Les Argonautes se veut une invitation à l’expédition, l’exploration et la découverte – trois activités au cœur de la démarche de médiation culturelle en milieu scolaire. Le nom des Argonautes a donc été tout naturellement retenu pour le projet qui vise à donner un élan à la médiation culturelle dans les écoles vaudoises.

Les trois rôles des argonautes

Passeurs: les médiateur/trice·s reçoivent les offres culturelles proches de leur établissement scolaire proposées par la structure Culture-École et les diffusent auprès des enseignant·e·s.

Facilitateurs: grâce au réseau coordonné par la structure Culture-École, les médiateur/trice·s mettent en relation des professionnels de la culture et des experts (artistes, auteurs, historiens, scientifiques) avec lesenseignant·e·s en fonction de leur intérêt.

Activateurs: les médiateur/trice·s encouragent l’utilisation d’outils pédagogiques par les enseignant·e·s, la réalisation d’animations culturelles dans les classes et l’élaboration de projet culturel d’établissement. Sur demande et dans la mesure du possible, ils/elles accompagnent les enseignant·e·s durant les sorties culturelles.

L’argonaute de notre établissement fait partie de notre corps enseignant.

Prévention

EduCo est une mesure éducative interne à l'établissement mise en place avec le/la maître·sse de classe qui vise à faciliter la vie en collectivité, la gestion des émotions et le respect des limites.

Quatre professionnels expérimentés (enseignant·e·s et/ou éducateurs/trices) sont en charge d'apporter ce soutien au sein des huit collèges de l'établissement.

En général, la mesure se décline sous trois formes différentes et complémentaires:

EduCo observation: répond à une demande du/de la maître·sse de classe qui s'interroge sur le fonctionnement de sa classe et souhaite bénéficier du regard complémentaire d'un tiers.

EduCo urgence: répond à une demande ponctuelle du/de la maître·sse de classe face à une situation spécifique nécessaitant la présence d'un·e tiers/ce.

EduCo renfort: est un soutien régulier mis en place en collaboration avec les parents concernés.

Le Groupe Resco regroupe des professionnel·le·s de l'école* formé·e·s à la prise en charge de situations d'intimidation et de cyber-intimidation.

Lors de signalements de situations dans lesquelles des élèves sont importunés voire agressés de manière récurrente par un groupe de camarades, la Direction mandate des membres du Groupe Resco. Ceux-ci s'entretiennent individuellement avec les élèves, dans une démarche non-blâmante de recherche de solution.

Lorsque cette méthode d'intervention – dont le taux de réussite est supérieur à 70% – ne parvient pas à pacifier les relations, si la situation le demande, la Direction prend le relais et met en oeuvre les mesures disciplinaires appropriées.

* enseignant·e·s, infirmières scolaires, médiateurs/trices, assistant·e·s sociaux/ales

© Ville de Lausanne

L’animation Arc-en-Ciel vise à favoriser un bon climat de classe, développer la communication et la coopération ainsi que l’intelligence émotionnelle. Sur le long terme, le but est de contribuer à une éducation visant à préparer des citoyens responsables. Ceci au travers de jeux coopératifs afin de:

© Ville de Lausanne
  • Favoriser l’écoute et l’expression sous différentes formes.
  • Apprendre à reconnaître ses qualités et celles des autres.
  • Apprendre à identifier et exprimer ses sentiments
  • Développer la confiance en soi.
  • Apprendre à se situer dans un groupe et oser y prendre sa place.
  • Apprendre à gérer les conflits.

Les ateliers Arc-en-Ciel ont également pour but d’aider les enseignant-e-s à mettre en place et valoriser dans leur classe la coopération.

En situation de désintérêt, de démotivation et de désinvestissement scolaire, un élève peut être orienté vers un Module d'activités temporaires alternatives à la scolarité (MATAS). Ce programme de douze semaines s'adresse aux élèves scolariés dans l'un des douze établissements lausannois.

Address

Etablissement primaire de Mon-Repos

Avenue de Béthusy 12
1005 Lausanne  

+41 21 315 61 11
Write to us

Lundi-vendredi: 08h00-11h30, 13h30-16h30
Mercredi après-midi fermé

Bus: tl 6, 7, 66: Ours
Métro: m2: Ours