Un site de la

Fonds pour véhicules propres

Le prix d'achat des véhicules propres demeure plus important que celui des véhicules thermiques. Pour aider le parc automobile de la Ville de Lausanne à faire sa mue, le Fonds pour véhicules propres vient combler la différence de prix.

© Ville de Lausanne

De quoi s'agit-il?

Malgré une extension croissante de l'offre de véhicules électriques, la mutation d'un parc automobile coûte cher. Sans soutien financier, il serait très difficile de renouveler les véhicules en motorisation alternative. Un effet collatéral serait de conserver plus longtemps une flotte vieillissante et donc plus polluante.

En 2015, un Fonds pour véhicules propres a été créé grâce au Fee, avec une dotation de CHF 1'000'000.-. Son but est de remplacer peu à peu les véhicules thermiques par des véhicules propres dans l’administration lausannoise en prenant en charge l’écart de prix. Il est géré par le Service achats et logistique Ville (SALV), qui centralise les achats de biens et d'équipement, dont les véhicules.

© Ville de Lausanne

Bilan & perspectives

A ce jour, grâce au Fonds, 53 véhicules propres ont pu être acquis entre 2015 et 2020: 2 véhicules au gaz (ce type d'acquisition a depuis été abandonné du fait de leur faible apport environnemental), 9 véhicules hybrides et 42 véhicules 100% électriques. Ces achats devraient ont permis d’économiser 676'200 litres de carburant fossile et 2091 tonnes équivalent CO2.

© Ville de Lausanne
© Ville de Lausanne

Témoignage

«Grâce au Fee, nous pouvons acheter les véhicules les plus récents et performants. C’est un soutien indispensable pour accompagner l’objectif de la Municipalité qui souhaite, selon son Plan Climat, avoir éliminé l’ensemble des véhicules polluants de sa flotte d’ici 2030. Outre l'électrique, nous restons attentifs aux autres possibilités, actuelles et futures, de motorisation propre.»

Luc Perraux, chef du Service achats et logistique Ville (SALV)

Autres projets Fee