Un site de la

Approvisionnement en énergie et risque de pénurie - plan-oic

Nous contacter

Impacts d’une pénurie de gaz

L’ASIG, l’Association Suisse de l’Industrie Gazière, est chargée d’effectuer les préparatifs nécessaires pour affronter une pénurie grave et de mettre en œuvre les décisions de la Confédération, notamment en mettant sur pied un organe d’intervention en cas de crise: OIC gaz 

Les niveaux d’action, qui seraient décidés par la Confédération, et leurs impacts pour la clientèle gaz seraient les suivants : 

© Ville de Lausanne

FAQ gaz

La première mesure consiste à réduire sa consommation de gaz, que l’on soit un particulier ou une entreprise. Elle permet de préserver les stocks de gaz.

Objectif d’économies: 15%

Certaines entreprises suisses sont équipées d’installations bicombustibles, qui peuvent fonctionner aussi bien au gaz qu’au mazout. Elles sont priées de remplir leurs citernes sans attendre et de contrôler les brûleurs de leurs installations afin d’être prêtes lorsqu’elles devront commuter du gaz au mazout.

Cette mesure permet de réduire rapidement la consommation globale de gaz afin de sauvegarder l’approvisionnement des clients équipés d’installations non commutables. Les autres entreprises doivent se préparer à un éventuel contingentement.

Le Conseil fédéral recommande de commuter les installations bicombustibles à partir du 1er octobre 2022 de manière volontaire.

Objectif d’économies: +20%

En cas d’approvisionnement perturbé, le Conseil fédéral peut ordonner des restrictions ou des interdictions de certaines applications. Il peut s’agir par exemple d’interdire l’utilisation des piscines, bains de vapeur ou saunas ou de limiter la température des espaces intérieurs à 19°C avec des exceptions pour les hôpitaux, les cabinets médicaux, les maisons de naissance et les établissements médico-sociaux.

Objectif d’économies: +10%

Le contingentement s’appliquera à toutes les installations, excepté celles des consommateurs protégés:

  1. les ménages privés
  2. les hôpitaux et les établissements médico-sociaux
  3. la police et les sapeurs-pompiers
  4. les entreprises assurant l'approvisionnement en eau potable, l'approvisionnement en énergie, l'épuration des eaux usées ou l'élimination des déchets
  5. les exploitants de chauffage des aiguillages du réseau ferroviaire national
  6. réseaux de chaleur alimentés au gaz qui desservent uniquement des consommateurs protégés

Il ne s'applique pas non plus au gaz destiné aux producteurs de chauffage à distance pour les consommateurs susmentionnés.

Les consommateurs concernés devront diminuer leur consommation selon un pourcentage défini par la Confédération et basé sur la consommation du même mois de l’année précédente.

Objectif d’économies: en fonction du taux de contingentement qui sera décidé

Vous trouverez plus d’informations à ce sujet sur le site de la Confédération