3. L’Hôtel de ville

Au début de la première guerre mondiale, Coubertin décide seul d’établir le siège officiel du CIO à Lausanne. Auparavant, le siège du CIO était au domicile de Coubertin à Paris.

© Christof Schuerpf
L'Hôtel de ville

Le 10 avril 1915, le Syndic Paul Maillefer et la Municipalité de Lausanne prend acte de ce transfert à l’issue d’une de ses réunions lors d’une petite cérémonie en présence de Coubertin et de Blonay, ainsi que de quatre membres du comité d’organisation du congrès de 1913. Le procès-verbal de la réunion note que le président du Gouvernement vaudois Ernest Chuard s’est excusé et que le président de la Confédération Giuseppe Motta a envoyé un télégramme de bienvenue.

La salle de la Municipalité utilisée à l’époque l’est encore aujourd’hui, tout comme le reste du bâtiment même si l’administration communale s’est fortement étendue.