Cybercriminalité

La cybercriminalité est une notion très vaste qui regroupe tous les délits commis, ou susceptibles d'être commis, au moyen d'un appareil électronique connecté à un réseau internet, par exemple un ordinateur, un téléphone portable ou une tablette.

Le phénomène comprend plusieurs types de délits: on parle de pédopornographie ou de chantage en ligne lorsque des auteurs demandent à leurs victimes de leur verser de l’argent pour éviter qu'une vidéo compromettante, filmée à leur insu, soit divulguée sur internet ou transmise à des collègues ou des proches.

La cybercriminalité comprend aussi des cas d'escroqueries ou de piratage de cartes bancaires sur le web. Dans ces cas, le destinataire reçoit un e-mail qui signale souvent un problème à régler, par exemple l'échéance de son propre compte bancaire. On lui demande de remplir un formulaire électronique avec toutes ses données personnelles, puis tout ces renseignements sont enregistrées et livrées à des personnes malintentionnées qui les utilisent à but délictueux.

Victime
  • Annoncer le cas à la police.
  • Conserver les e-mails et les textes reçus et les imprimer.
  • Dans tous les cas, ne pas répondre/ne pas donner de suite.
  • Capturer les images sur votre écran (print-screen).
  • En cas d'arnaque à la carte de crédit, bloquer les comptes en banque.
  • Désinstaller de l'ordinateur les logiciels suspects.
  • Dénoncer l'affaire au SCOCI (Service national de coordination de la lutte contre la criminalité sur internet)
Témoin

Signaler le cas à la police.

Que dit la loi?

  • Piratage et soustraction de données: l’utilisation frauduleuse d’un ordinateur tombe sous le coup de l’article 147 du code pénal. Tandis que l’article 143 bis sanctionne l’introduction illégale, au moyen d’un dispositif de transmission de données par exemple, dans un système informatique appartenant à autrui.
  • Chantage: l’article 156 du code pénal interdit de faire usage de violences ou de menaces sérieuses dans le but de s’enrichir illégalement aux dépens de la victime.
  • Escroquerie: l’escroquerie consiste à induire astucieusement en erreur une personne par de fausses affirmations ou par la dissimulation de faits réels dans le but de s’enrichir illégalement. L’article 146 du code pénal interdit l’escroquerie.
  • Images pornographiques: l’article 197 al. 3 du code pénal interdit de fabriquer, enregistrer, importer, mettre à disposition ou rendre accessible du matériel pédopornographique.
Address

Corps de police
Direction de la sécurité et de l'économie

Rue St-Martin 33
1002 Lausanne  

Locate on the map

Contact us by email
Phone +41 21 315 15 15

Pour les sollicitations urgentes:
ouvert tous les jours, 24h/24h

Pour les enregistrements de plainte, les constats et les demandes non urgentes: ouvert tous les jours 06h00-21h00