Violence physique

Il suffit d'un geste, d'un mot, d'un regard, ressenti comme une provocation, pour que tout dérape. Les cas de débordements sont fréquents et les conséquences sont parfois dramatiques.

Que dit la loi?

  • Les actes de violence (gifle, coup de pied, coup de poing, etc.) qui n'auront causé ni lésion corporelle ni atteinte à la santé sont appellés des voies de fait. Ces actes de violence sont poursuivis sur plainte (article 126 du code pénal).
  • Une personne qui, intentionnellement, fait subir une atteinte à l'intégrité corporelle ou à la santé d'autrui sera poursuivie sur plainte pour lésions corporelles simples. Elle risque une peine privative de liberté (article 123 du code pénal).
  • Si l'acte commis entraîne une blessure qui met en danger la vie d'autrui, mutile son corps ou un membre/organe important, le rend infirme ou le défigure de façon grave et permanente, nous avons à faire à des lésions corporelles graves (article 122 du code pénal).
  • L'utilisation d'une arme dans le cadre d'une agression aggrave la sanction.

Les armes

Le tir avec des armes à feu ne peut se faire que dans des installations spécifiques. D'autre part, la nouvelle loi sur les armes fixe de nouvelles règles pour le transport des armes, leur introduction en Suisse et leur exportation ainsi que leur commerce avec les ressortissants de certains pays.

Que dit la loi?

Les armes à feu sont interdites aux mineurs (fusils, armes de poing, etc.). Le port de couteaux «Spyderco» à ouverture d'une seule main et de couteaux papillon mesurant plus de 12 cm ouverts avec une lame dépassant 5 cm, est interdit. Les engins conçus pour blesser (poing américain, matraque, nunchaku, etc.) sont strictement interdits. L'usage volontaire, pour blesser, d'objets courants (batte de base-ball, cutter, bouteille, etc.) est également interdit.

Vous trouverez sur le site de la Confédération suisse plus d’informations sur les armes et leur réglementation.

Les armes factices – les pistolets Softair: interdit aux moins de 18 ans!

Les pistolets Softair sont des répliques exactes d'armes à feu, propulsant des billes en plastique.
Il n'est pas possible à l'œil nu de faire la différence entre une vraie arme et un pistolet Softair. Il est dès lors important de respecter la réglementation et de ne pas porter ce type d'arme en public.

Avant d’acheter une arme de ce type, il est important de se renseigner.

Links
Address

Brigade de la jeunesse
Corps de police

Rue St-Martin 33
1002 Lausanne  

Locate on the map

Contact us by email
Phone +41 21 315 36 68 secrétariat
Phone +41 21 315 35 94 prévention jeunesse