Violence domestiques - Vous êtes victimes

Quelle qu'en soit la raison, la violence est intolérable. Les victimes ne doivent pas se sentir responsables, ni avoir honte de ce qu’elles subissent. Il est important d’en parler à des proches de confiance, des professionnel·le·s ou à la police afin d’obtenir une aide.

Sommaire

§

Vous êtes victime si vous subissez de la part de votre partenaire, ex-partenaire, d'un parent ou d'un proche

  • De la violence physique
  • De la violence sexuelle
  • De la violence verbale ou psychologique
  • De la violence économique

Ces violences sont poursuivies par la loi.

N’hésitez pas à:

  • Prendre contact avec un centre spécialisé de conseil aux victimes de violences ou au moins vous confier à un proche de confiance.
  • Signaler immédiatement le cas à la police si vous vous sentez en danger.

Ce que vous pouvez faire également 

  • Mettre en sécurité vos effets personnels tels que cartes d’identité, carte bancaire, permis de séjour et objets importants pour vous.
  • Etablir un constat médical et conserver à l’abri les preuves de maltraitance.
  • Si vous possédez des preuves de maltraitance telles que des photos de vos blessures, des images prises à votre insu, les conserver à l’abri.

Violence sur les enfants

La législation suisse impose que tout enfant (0 à 18 ans)  a le droit de grandir en sécurité.  En matière de violences domestiques, elle proscrit toute violence physique ou/et psychologique à l’endroit des enfants, mais aussi toute violence entre les parents, en présence des enfants.  Il s’agit alors d’une violation du devoir d’assistance et d’éducation. Ces situations, si elles ne sont pas constatées directement par la police,  peuvent être aussi  dénoncées par toute personne ou  institution ayant connaissance de  maltraitance sur un mineur.

Dans le canton de Vaud, c’est la Direction générale de l’enfance et de la jeunesse (DGEJ), sous l’autorité de la Justice de Paix,  qui est chargée de prendre les mesures pour protéger les enfants. Dans les cas les plus graves,  il peut être décidé du retrait de l’autorité parentale à titre provisoire ou définitif ou/et le placement  en milieu institutionnel ou familial de l’enfant, le temps nécessaire à la normalisation de la situation. Fort heureusement,  dans la grande majorité des cas, il s’agit d’aider et de soutenir les familles en difficulté par des actions socio-éducatives, en parallèle à une enquête pénale d’office ou sur plainte effectuée auprès de la police judiciaire.

Que faire si mes enfants sont grands mais aussi concernés, est-ce que cela correspond à de la maltraitance ?

  • Annoncer les faits à la police

Quel que soit votre âge, votre statut social, votre orientation sexuelle, votre niveau de scolarité, la profession ou encore la religion des partenaires, n’hésitez pas à demander de l’aide. Même si les violences durent depuis plusieurs années, il est important d’en parler.

Effacer votre historique de navigation et de recherches

Afin d'éviter que votre partenaire ne prenne connaissance de vos recherches internet et des pages que vous avez consultées, il est recommandé de prendre certaines mesures de sécurité lorsque vous naviguez sur les sites web.

Sur votre navigateur:
Lors de votre navigation sur un site web, de nombreuses informations sont conservées dans votre navigateur comme votre historique des pages visitées et des fichiers téléchargés, éléments mis en cache, cookies, etc. Voici comment procéder pour les navigateurs suivant:

A noter qu'il est également possible d'utiliser la navigation privée. Ce mode permet de naviguer sur le Web sans que vos données comme l'historique ou les cookies ne soient conservées sur votre appareil à la fin de la session:

Sur votre moteur de recherche:
L‘historique de vos recherches est stocké sur les serveurs du moteur de recherche. Vos requêtes sont enregistrées et pourront réapparaitre lors d’une prochaine requête lorsque vous taperez les premières lettres. La plupart du temps, cet historique est associé à votre compte de connexion sur le moteur de recherche utilisé.

En relation
Fournisseur de prestation

Corps de police
Direction de la sécurité et de l'économie

Rue St-Martin 33
1002 Lausanne  

+41 21 315 15 15
Ecrivez-nous

Facebook
Twitter
YouTube
Instagram

Pour les sollicitations urgentes:
ouvert tous les jours, 24h/24h. Tél. 117

Bus: tl 7, 8: Tunnel; tl 7, 22, 60: Place du Nord

Accessibilité:
Partiellement accessible en fauteuil roulant Place de parc accessible en fauteuil roulant