Développer

Transports publics, écoquartier des Plaines-du-Loup, nouveaux logements, équipements sportifs ou culturels, les grands projets contribuent au développement de la Ville.

© Ville de Lausanne
Sébeillon: 350 nouveaux logements labellisés Minergie

Les grands projets vont indéniablement rythmer cette nouvelle législature. Transports publics, écoquartier des Plaines-du-Loup, nouveaux logements, équipements sportifs ou culturels… Ils contribuent à un développement maîtrisé de la Ville de Lausanne, susceptible de répondre aux défis démographiques et environnementaux qui se posent à nous. Ils permettent aussi d’offrir aux générations futures et à celles et ceux qui vivent aujourd’hui à Lausanne des infrastructures adaptées à leurs besoins. Enfin, ces projets s’inscrivent dans une vision régionale.

Mais le développement urbain est aussi synonyme d’une meilleure qualité de vie. La construction de logements écologiques, la mixité sociale et générationnelle des quartiers, une densification respectueuse du patrimoine ou encore le renforcement de la mobilité douce et le développement des transports publics sont autant d’éléments qui contribuent à améliorer la qualité de vie des Lausannoises et Lausannois.

Enfin, le développement intègre une composante économique essentielle à la construction d’une ville diversifiée et dynamique. La Municipalité entend promouvoir une ville et une administration à l’écoute des initiatives privées et citoyennes, à même de jouer un rôle de facilitateur pour favoriser l’emploi et le commerce en ville. Elle entend aussi valoriser nos liens avec les hautes écoles et soutenir les emplois de demain (start-up, coworking, économie créative).

Un développement urbain harmonieux, au cœur de l'agglomération

1   Finaliser l’adoption du Plan directeur communal (PDCom) et ouvrir en parallèle la révision du Plan général d’affectation (PGA) en concertation avec les milieux intéressés. Le futur PGA devra apporter un soin particulier au patrimoine et à la préservation des objets architecturaux ou ensembles de qualité.
2   Réaliser les planifications et développements immobiliers inscrits dans le PDCom dans le cadre du Projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM) et validés par le Canton. Mettre en place des processus de concertation et des démarches participatives adaptés lors de révision de plans de quartiers.
3   Poursuivre une politique foncière active (acquisitions de terrains et d’immeubles) pour promouvoir le logement d’utilité publique et préserver le parc locatif. Défendre une valorisation raisonnable des terrains lausannois par le biais des droits de superficie.
4   Veiller à un développement urbain attentif à la préservation du patrimoine naturel et architectural, ainsi qu’aux équilibres sociaux des quartiers. Dans les cas de densification du milieu bâti existant, porter un soin particulier à l’intégration architecturale des projets, à l’accompagnement des habitants et à la gestion des espaces verts et publics.
5   Initier tous les projets avec une approche paysagère globale et veiller à garantir des espaces naturels de qualité. Requalifier les espaces publics lors de créations de parkings souterrains.
6   Développer et créer de nouveaux lieux et espaces de centralité (associatifs, culturels, sportifs, scolaires, extrascolaires), conçus comme des outils de politique des quartiers: maisons de quartier, terrains d’aventures, centres culturels, bâtiments scolaires, parcs de quartiers. Travailler à cet effet avec les partenaires intéressés et utiliser les démarches existantes (contrats de quartier, projets éducatifs et de réseaux de quartiers, campagnes d’éducation et de prévention).
7   Poursuivre la réflexion sur la rénovation des ports, ainsi que sur la valorisation des rives du lac et de l’environnement lacustre, en soutenant notamment leur accessibilité et les initiatives contribuant à l’animation de ces lieux.
8   Poursuivre la mise en œuvre du Plan lumière, qui contribue à la valorisation du patrimoine urbain, à la tranquillisation des quartiers et à l’accroissement du sentiment de sécurité nocturne.

Des grands projets réalisés

1   Poursuivre la réalisation du programme Métamorphose dans toutes ses dimensions (logements, programme sportifs, transports publics, espaces publics et parcs). Conduire par étapes la planification et le développement immobilier des Plaines-du-Loup et lancer les planifications relatives aux Prés-de-Vidy.
2   Accompagner et contribuer à la transformation du nœud ferroviaire de Lausanne: requalification de la place de la Gare, du quartier des Fleurettes et du Petit-Chêne, ainsi que des espaces publics sous-gare, notamment piétonniers; interface avec les transports régionaux (m2, m3, Axes forts); développement de la Rasude.
3   Simplifier et accélérer les procédures d’octroi des permis de construire. Assurer et accompagner une architecture de qualité, soucieuse des relations entre le bâti et l’espace public. A cet effet, mettre en place une commission d’urbanisme et d’architecture.

Des logements pour tous

1   Construire, dans le cadre de la densification de la ville, des logements de qualité destinés à toutes les catégories de la population (mixité sociale). Coordonner étroitement politique du logement et politique de la mobilité.
2   Favoriser le logement d’utilité publique et l’habitat coopératif. Réserver environ un quart des droits à bâtir des parcelles publiques aux sociétés propriétés de la Ville et poursuivre le développement de la Société immobilière lausannoise pour le logement (SILL).
3   Développer le logement des jeunes en formation, en coordination avec les hautes écoles lausannoises, à l’instar des projets en cours à Sévelin ou à proximité de l’Ecole hôtelière.
4   Promouvoir l’innovation dans les formes de l’habitat. Développer le concept «habiter autrement», en relation avec le logement coopératif et en lien avec différents publics cibles (personnes âgées, personnes à mobilité réduite, etc.). Favoriser la mobilité des ménages en fonction de leurs cycles de vie.
5   Veiller au maintien et à la disponibilité effective du parc locatif: appliquer rigoureusement les dispositions de contrôle de loyer lors de rénovations ou de reconstructions; lutter contre les formes d’abus consistant à retirer du marché du logement des appartements à loyers abordables destinés à la majorité de la population, sous la forme de locations meublées ou par l’intermédiaire de plateformes de location temporaire notamment.
6   Valoriser la dimension sociale de la politique du logement: aménagements favorisant la mixité sociale, fonctionnelle, générationnelle, attention apportée au rôle social des concierges en particulier.

Priorité aux transports publics et à la mobilité douce

1   Mettre en place une politique de mobilité cohérente: développer l’offre en transports publics (m3, tram t1, mise en souterrain du LEB, bus à haut niveau de service) et la mobilité douce, l’autopartage et les vélos en libre-service; décourager le trafic individuel motorisé de transit; développer les zones 30 km/h et les zones de rencontre; proposer des tests de limitation à 30 km/h la nuit.
2   Mieux définir les découpages des zones à macarons et les affectations des différents secteurs. S’assurer que la politique de stationnement serve la politique d’aménagement des espaces publics et soit un instrument au service d’une mobilité durable. Faciliter le recours aux macarons pour les habitants et les PME.
3   Garantir, au travers des parkings-relais et des transports publics, l’attractivité des infrastructures culturelles, sportives et économiques du centre-ville auprès des populations périphériques ne bénéficiant pas d’une desserte suffisante en transports publics.
4   Garantir des conditions d’exercice équitables entre les différents acteurs du transport individuel (taxis et autres services assimilables) dans un souci de qualité des prestations et de respect des conditions de travail.
5   Poursuivre les efforts de soutien à la mobilité deux roues non motorisée, en subventionnant les vélos électriques et le remplacement de leurs batteries, et en aménageant des voies cyclables en continu et des places de parc en suffisance.

Soutenir le commerce et l'économie

1   Soutenir l’emploi, favoriser la création et l’implantation d’entreprises, suivre l’évolution du commerce lausannois et renforcer la lutte contre le travail au noir. A cet effet, jouer un rôle actif de relais, d’impulsion et de médiation avec le monde du commerce et de l’entreprise basé sur le dialogue et la communauté d’intérêts. Dans ce cadre, mettre en place un Service de l’économie constitué d’une Unité d’appui économique et statistique et d’un Office des autorisations commerciales et des manifestations.
2   Développer les missions de conseil et d’orientation du nouveau Service de l’économie à destination des entrepreneuses et entrepreneurs. Cet accompagnement comprendra également de la médiation administrative et une amélioration des canaux d’information.
3   Orienter l’Office des autorisations commerciales et des manifestations vers le service à la clientèle dans un rôle de facilitateur, en jouant un rôle de porte d’entrée pour les organisateurs.
4   Mettre en œuvre une démarche administrative participative sur des dossiers tels que la signalétique commerciale des quartiers ou la rénovation du port d’Ouchy, en s’appuyant sur les sociétés de développement et les associations économiques.
5   Poursuivre la politique de mise en valeur des établissements publics appartenant à la Ville, à chaque renouvellement de bail, afin d’assurer un accueil de qualité, ainsi qu’une restauration inventive et conviviale proposant des produits du terroir.
6   Développer le site du Chalet-à-Gobet, en partenariat avec l’Ecole hôtelière et en lien avec le projet de Parc naturel périurbain du Jorat.
7   Identifier, notamment avec les gérances immobilières et les acteurs concernés, les immeubles ou terrains permettant l’accueil de nouvelles entreprises et favoriser la création de places de travail, en particulier en soutenant le Biopôle, l’émergence de pépinières et en promouvant des espaces de coworking.
8   Favoriser le développement d’activités commerciales mixtes mêlant services, ventes, expositions et activités culturelles et sportives, afin de dynamiser ces secteurs en permettant des conditions et des horaires adaptés aux nouvelles habitudes de consommation et de fréquentation. Cet objectif sera poursuivi en concertation avec les partenaires syndicaux et patronaux.
9   Soutenir des initiatives en matière d’alternatives économiques, issues de l’économie sociale et solidaire et de l’économie de partage. Etudier la mise en œuvre d’une monnaie locale.
Coordonnées

Municipalité

Hôtel de Ville
Place de la Palud 2
Case postale 6904
1002 Lausanne 

Situer sur le plan

Ecrivez-nous