Pérenniser

Ville verte par excellence, Cité de l’énergie et modèle en la matière en Europe et dans le monde, Lausanne met au centre de ses priorités l’environnement, la politique énergétique et la durabilité.

© Ville de Lausanne
Capteurs solaires, Chauderon, Services industriels

Les villes concentrent une majorité de la population et d’activités et sont dès lors les plus directement touchées par le changement climatique et la pression démographique. Mais elles disposent de bras de levier importants pour agir. Ville verte par excellence, Cité de l’énergie, modèle en la matière en Europe et dans le monde, Lausanne en est le meilleur exemple. Environnement, politique énergétique et durabilité figurent donc au cœur des priorités de la Municipalité pour cette nouvelle législature.

Cela se concrétisera notamment par un renforcement de la place de la nature en ville et la promotion de circuits courts dans le domaine agricole et alimentaire. La richesse des parcs et espaces verts lausannois, au même titre que la place de la nature dans l’habitat, constitue également une composante déterminante de la qualité de vie en ville.

Grâce aux investissements importants qui seront réalisés dans l’éolien, l’hydraulique, le solaire et la géothermie, Lausanne sera à même de garantir un approvisionnement électrique à 100% renouvelable, dont plus de la moitié issue de ses propres installations. Des efforts qui iront de pair avec une meilleure efficience énergétique, la construction de nouveaux logements compatibles avec la Société à 2’000 watts et l’assainissement énergétique des bâtiments de la Ville.

Une politique environnementale exemplaire

1   Encourager le recours aux motorisations alternatives, moins polluantes, et viser à long terme une mobilité privée 100% électrique, dans la mesure où l’électricité est d’origine renouvelable. Dans l’immédiat, agir sur la flotte des véhicules de l’administration et développer un réseau de bornes de recharges disposées sur l’espace public.
2   Mettre en place un système d’incitation pour les mesures «Nature en ville» (réseau écologique, toitures végétalisées, pieds d’arbres, alentours d’immeubles, vergers, plantages) autant pour le privé que pour le public.
3   Encourager un entretien écologique de l’espace public et de l’espace privé. Conserver les espaces de pleine terre afin de garantir l’infiltration de l’eau, permettre aux arbres de se développer, lutter contre le réchauffement urbain et favoriser la biodiversité.
4   Mettre en place, dans l’ensemble du parc sous gestion, un programme de communication et des mesures actives afin d’inciter les locataires à adopter une attitude éco-responsable visant à une réduction individuelle de la consommation des ressources naturelles et non renouvelables.
5   Définir une politique agricole communale visant à valoriser les ressources alimentaires du patrimoine de la Ville, en synergie avec les initiatives privées et de la société civile. Mettre en évidence le rôle territorial et paysager de l’agriculture en accompagnant et en soignant les domaines des entrées de ville (Rovéréaz et Blécherette), ainsi que les franges urbaines. Créer, en collaboration avec les communes partenaires, le Parc naturel périurbain du Jorat.
6   Renforcer les mesures visant à limiter la pollution (air, sol, eau). Limiter la consommation d’eau, éviter les pertes et le gaspillage. Améliorer l’état naturel des cours d’eau en collaboration avec les communes des différents bassins versants et le Canton.

Lausanne à la pointe de la transition énergétique

1   Assurer et développer la production d’énergies renouvelables: poursuivre les travaux préparatoires en vue de la réalisation à terme de Lavey+ et les démarches permettant la réalisation du parc éolien EolJorat ; se fixer, ainsi qu’à la société SI-REN, des objectifs ambitieux dans les nouvelles énergies renouvelables (solaire et éolien, ainsi que géothermie et biomasse).
2   Définir une stratégie multi-énergie pour les nouveaux quartiers et contribuer à la réalisation de nouveaux habitats de qualité, permettant l’atteinte des objectifs les plus ambitieux de la Société à 2’000 watts (vision 2050).
3   Garantir la qualité de la fourniture en énergie par une électricité indigène et d’origine renouvelable à plus de 90% et, pour le réseau de chauffage à distance, par un mix énergétique favorable à l’environnement (plus de 50% de chaleur d’origine renouvelable). A cette fin, développer des projets recourant au bois-énergie et à la géothermie.
4   Garantir la qualité de la desserte, à travers l’exploitation efficace des réseaux énergétiques. Veiller à maintenir leur valeur et les faire évoluer vers l’intelligence («Smart grids») et vers les nouveaux défis de la production décentralisée d’énergie.
5   Promouvoir activement la diminution de la consommation en énergie et l’efficacité énergétique. Favoriser les économies pour les Lausannoises et Lausannois en concrétisant et en développant le programme Equiwatt pour les habitantes et habitants, ainsi que pour les entreprises.
6   Développer de nouveaux produits énergétiques, qui permettent de garantir des économies d’énergie profitables à la fois pour les Lausannoises et Lausannois et pour la rentabilité des Services industriels (solutions clés en main, contracting).
7   Exploiter les rejets de la station d’épuration et leur transformation en énergie

La durabilité au cœur des politiques publiques

1   Poursuivre la politique de rénovation et d’assainissement énergétique du patrimoine immobilier de la Ville de Lausanne, sur la base d’approches énergétiques et écologiques exemplaires.
2   Porter une attention particulière aux aménagements extérieurs au pied des immeubles et aux espaces communs, pour en faire des lieux de convivialité et de développement du lien social. Rechercher un meilleur équilibre entre végétalisation et minéralisation.
3   Promouvoir les principes du développement durable auprès du secteur privé par la création de partenariats, un accompagnement spécifique lors d’installation de nouvelles entreprises, le développement d’un cahier des charges contenant des critères de durabilité, une offre de formation, des outils spécifiques, ou encore par l’octroi d’un programme de soutiens (financiers et/ou prestations) sur des objectifs précis.
4   Poursuivre et étendre la politique d’achats responsables de la Ville par l’intégration de critères de durabilité dans les appels d’offres publics, en travaillant de manière rapprochée avec les acheteurs professionnels et les fournisseurs et producteurs.
5   Promouvoir une alimentation durable pour tous (écologique, éthique, saine, soutenant l’économie locale et abordable économiquement) dans l’administration et le secteur parapublic par le plan «Restauration collective durable Ville». Mettre également la promotion de la santé (alimentation, promotion de l’activité, prévention) en synergie avec les problématiques environnementales.
6   Préserver et développer le patrimoine naturel, par la prise en compte de la trame verte et de la trame bleue dans les outils de planification territoriale (PGA et PDCom).
7   Poursuivre le développement de la qualité des vins et la mise en valeur du patrimoine pour accéder à de nouveaux marchés locaux et mieux préserver l’environnement (réduction de l’utilisation des produits de synthèse, soutien à la biodiversité).
8   Planifier une rénovation des infrastructures scolaires en renforçant leur entretien, en poursuivant un programme d’assainissement énergétique des bâtiments et en recourant à des solutions novatrices, telles le financement des investissements au moyen des économies effectuées sur les dépenses énergétiques («intracting», «contrats de performance énergétique»).

Favoriser l’innovation

1   Soutenir l’innovation économique et favoriser l’émergence de nouveaux modèles générateurs d’emplois durables.
2   Sensibiliser la population au changement climatique. Veiller à une politique cohérente en la matière et mobiliser les groupes d’intérêts.
3   Réduire l’empreinte carbone informatique de la Ville en établissant une charte ECO-TIC Ville de Lausanne (télétravail, achats responsables, dématérialisation, recyclage des déchets, optimisation des impressions).
4   Mettre en place des partenariats avec le monde académique sur des axes de digitalisation et de mobilité. Faciliter l’interaction du public avec l’information liée au territoire au travers d’applications mobiles et des réseaux sociaux.
5   Définir une stratégie «Ville de Lausanne connectée» ou «Ville numérique». Développer des outils de gestion de l’information géographique, si possible basés sur des solutions «open source», afin de développer la bonne maîtrise du territoire et des réseaux souterrains, et de faciliter la cyberadministration.
6   Accompagner les innovations technologiques dans le secteur énergétique, où les solutions électriques et thermiques vont converger et devenir de plus en plus «intelligentes». Maintenir la veille technologique à un niveau élevé, en lien avec les hautes écoles.
7   Mettre en œuvre des pôles de compétences correspondant aux besoins de la Ville dans le domaine des démarches participatives et de la concertation comme dans le domaine des problématiques environnementales.
Coordonnées

Municipalité

Hôtel de Ville
Place de la Palud 2
Case postale 6904
1002 Lausanne 

Situer sur le plan

Ecrivez-nous