Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

Augmentation du coût des énergies

Dans le contexte actuel d’augmentation du coût des énergies, différentes mesures sont prises par la Ville visant à diminuer la consommation d’énergie, que ce soit au niveau de l’éclairage des rues, parcs et monuments, ou des bureaux de l’administration lausannoise, pour ne citer que quelques exemples.

Sommaire

§

Qui est concerné?

Les locataires du Service des gérances de la Ville de Lausanne.

Quelques gestes simples

Face à la hausse des prix du chauffage et de l’électricité, chaque locataire peut également influer sur les montants de ses factures grâce à des gestes d’économie a priori simples, ou écogestes.

Nous vous invitons à consulter le programme d’efficacité énergétique des Services Industriels de Lausanne (SiL) qui vous propose plusieurs actions pour faire des économies d'électricité, de chauffage et d'eau.

Acomptes – formulaire de modification

Sachant que les charges de chauffage vont augmenter en raison du prix des énergies (par exemple mazout, gaz), le locataire peut également choisir d’adapter ses acomptes de chauffage afin d’éviter un supplément en fin d’année.

Vous avez la possibilité de nous soumettre votre demande de modification des acomptes. Merci de bien vouloir vous munir de votre code personnel qui vous a été adressé par courrier.

Acomptes – questions fréquentes

Les immeubles de la Ville de Lausanne et de la Caisse de pensions du personnel communal (CPCL) qui ne sont pas encore optimisés font partie d’un plan d’investissements qui s’étale sur plusieurs années et font l’objet de priorisations. Des rénovations interviendront à plus ou moins moyen terme.

Les installations sont néanmoins révisées régulièrement et dans le respect des exigences imposées par la loi.

  • Si l’immeuble n’est pas pourvu de compteurs (chaleur ou eau chaude), les frais sont répartis en fonction de la surface ou du volume.
  • Si l’immeuble est équipé de compteurs, les frais, en plus d’une part fixe liée à la surface ou au volume, sont calculés en fonction de la consommation propre à chaque locataire.

Non. Toutefois, ces installations sont intégrées à la réflexion qui se fera dans le cadre des travaux d’assainissement énergétique des immeubles mentionnés sous 1.

  • En l’absence de compteurs (chaleur ou eau chaude), les frais sont répartis entre les logements en fonction de leur surface ou volume. Ainsi, seuls une action commune et un effort collectif permettront d’atteindre des économies de ressources et d’argent.
  • Les compteurs (chaleur ou eau chaude) permettent aux locataires d’influer plus concrètement sur les coûts.
    Il est à préciser que même pour les immeubles équipés de compteurs, les frais comportent une part fixe (en plus de la part variable).

L’augmentation prévue pour le prix du gaz et du mazout est de l’ordre de 40%, celle du chauffage à distance de 20%.

D’autres postes dont le prix peut varier (par exemple : abonnements d’entretien, révisions périodiques, consommation électrique de l’installation, etc.) entrent néanmoins également en ligne de compte dans le décompte de chauffage

Non, il s’agit d’une démarche facultative. La modification des acomptes ne se fait que sur une base volontaire. Elle est néanmoins conseillée afin d’éviter toute surprise liée à un surplus important à la fin de la période de décompte. En cas de solde positif en faveur du locataire, l’excédent sera bien évidemment restitué.

En fonction de l’évolution de la situation, les acomptes pourront être réadaptés à la baisse sur simple demande écrite de la part du locataire.

Cela dépend de plusieurs facteurs:

  • le montant des acomptes
  • le volume et la surface des objets loués
  • la consommation personnelle si l’immeuble est équipé de compteurs pour le chauffage et l’eau chaude

Le code personnel figure sur le courrier qui a récemment été adressé à chaque locataire. Il peut également être demandé par e-mail à l’adresse ger.energie@lausanne.ch ou par téléphone au +41 21 315 29 29.

Il faut attendre le décompte définitif qui déterminera l’éventuel surplus à payer (ou l’éventuelle ristourne).

Si vous êtes au bénéfice de prestations complémentaires de l’AI ou de l’AVS, vous pouvez vous adresser au Service des assurances sociales pour une éventuelle prise en charge de l’augmentation des acomptes.

Si vous êtes au bénéfice du revenu d’insertion, le Service social pourra vous renseigner sur une éventuelle prise en charge de l’augmentation des acomptes.

  • Rien n’est prévu actuellement. Toutefois, en fonction de l’évolution de la situation, certaines autorités pourraient octroyer des aides.
  • Si vous êtes au bénéfice de prestations complémentaires de l’AI ou de l’AVS, vous pouvez vous adresser au Service des assurances sociales pour une éventuelle prise en charge de l’augmentation des acomptes.
  • Si vous êtes au bénéfice du revenu d’insertion, le Service social pourra vous renseigner sur une éventuelle prise en charge de l’augmentation des acomptes.

Nous avons du retard en raison d’un changement de notre système informatique qui implique un paramétrage complet des chaufferies. Il sera envoyé au plus tard le 30 juin 2023.

En l’état, il n’y a aucun changement du forfait. Si la situation devait perdurer, le forfait pourrait néanmoins être réadapté.

Nous vous invitons à consulter la page des Services industriels pour de plus amples informations: Situation d'approvisionnement.

Dernière mise à jour:

Fournisseur de prestation

Service des gérances
Augmentation du coût des énergies

Place Chauderon 9
Case postale 5032
1002 Lausanne  

Lundi-vendredi: 08h00-11h30, 13h00-16h30
Jeudi: 08h30