Edition 2022

Le Prix des lecteurs de la Ville de Lausanne 2022 a été attribué à Raluca Antonescu, pour son roman Inflorescence (Editions La Baconnière).

La lauréate 2022, Raluca Antonescu

Inflorescence, éditions La Baconnière

Quel est notre héritage, conscient ou inconscient, et comment nous construisons-nous des espaces de liberté qui nous appartiennent et sont en mesure de nous représenter?

L'auteure

Née en 1976 à Bucarest en Roumanie, Raluca Antonescu est arrivée en Suisse à l’âge de quatre ans. Elle vit en Suisse alémanique puis dans les cantons de Vaud et Genève. Après une formation artistique aux Arts décoratifs et aux Beaux-arts, elle travaille dans le domaine du documentaire audiovisuel ainsi que dans l’enseignement des arts plastiques et visuels à Genève. Inflorescence est son troisième roman après L’inondation (2014) et Sol (2017), tous parus aux éditions La Baconnière.

Le livre

Au bord du Gouffre du Diable, dans le Jura de 1911, une femme implore le ciel de la débarrasser d’une grossesse indésirable. À partir de ce drame, Inflorescence tresse le destin de quatre femmes de générations différentes entre la Suisse et la Patagonie. Jardins et arbres merveilleux fonctionnent comme des métaphores de la vie secrète des protagonistes et du rapport à la maternité qu’elles se transmettent. Une nature forcément ambigüe, nourricière mais mortifère parfois, ou polluée, dans ce superbe roman choral.

Les nominé·e·s

Thierry Luterbacher

lllégaliste, Bernard Campiche Éditeur

L'auteur

Né en 1950 à Péry-Reuchenette dans le canton de Berne, Thierry Luterbacher vit à Bienne. Formé à l'École des Beaux-Arts de Bâle puis au Conservatoire National d’Art Dramatique de Paris, metteur en scène, réalisateur, journaliste, dramaturge et artiste-peintre, il est l’auteur de huit romans, tous publiés chez Bernard Campiche Éditeur. Le premier, Un cerisier dans l’escalier, a reçu le Prix Georges-Nicole 2001, le Prix Saint-Valentin du meilleur roman d’amour et celui du Festival du premier roman de Chambéry.

Le livre

Aristote Gatineaux, révolutionnaire au coeur pur, membre d’un groupuscule de guérilla urbaine, doit assassiner le PDG d’une multinationale d’agrochimie pour combattre un capitalisme corrompu. Mais entre l’anarchisme et l’amour, l’activisme et la sagesse, les marges et le réconfort du système, son coeur est déchiré. Et lorsqu’il rencontre Gunilla, c’est la vie cachée, heureuse peut-être, qu’il tente. Illégaliste est un roman poétique, libertaire et saisissant, une quête de sens hédoniste, solaire et profondément humaine.

Rose-Marie Pagnard

Gloria Vynil, éditions Zoé

L'auteure

Née en 1943 à Delémont, enseignante de formation, Rose-Marie Pagnard décline l’écriture littéraire, journalistique, théâtrale et de traduction depuis toujours. Son premier livre, Séduire, dit-elle (l’Aire), remporte le Prix du canton du Jura 1985. Suivent une quinzaine d’ouvrages récompensés par plusieurs prix, comme le Prix Michel-Dentan 1988 pour La période Fernandez (Actes Sud), le Prix Schiller 1999 pour Dans la forêt, la mort s’amuse (id.) ou le Prix suisse de littérature 2013 pour J’aime ce qui vacille (Zoé). Elle vit aux Breuleux.

Le livre

Gloria, une jeune photographe, tombe amoureuse d’Arthur, un peintre hyperréaliste, au coeur d’un Muséum d’histoire naturelle sur le point d’être démoli. Chacun à sa manière, l’un et l’autre tentent de capter ce qui va disparaître. Entre vertige du premier amour, euphorie du désir naissant et tragique de ce qui meurt, porté par un sens du merveilleux unique et peuplé de personnages inoubliables, Gloria Vynil propose un voyage lumineux et subtil au pays de l’art, de l’émerveillement et de l’amour.

Anne-Frédérique Rochat

Longues nuits et petits jours, éditions Slatkine

L'auteure

Née en 1977 à Vevey, sur la Riviera vaudoise, Anne-Frédérique Rochat est écrivaine, dramaturge et comédienne. Elle se forme au Conservatoire d’Art Dramatique de Lausanne. Son premier roman, Accident de personne, paraît en 2002 chez Luce Wilquin, son éditrice jusqu’à Miradie en 2018. Elle est lauréate du Prix Culturel Littérature 2016 de la Fondation Vaudoise pour la Culture pour L’Autre Edgar (id.). Longues nuits et petits jours, paru aux éditions Slatkine, est son huitième roman.

Le livre

À la suite d’un chagrin d’amour, Edwige se réfugie dans un chalet à la montagne. Un inconnu, qu’elle prend pour un ami de la propriétaire, s’invite un soir. C’est le début d’une série de glissements étranges et de visions fiévreuses. Les animaux l’attirent dans la forêt, sa mère morte lui rend visite, rêves et réalité se confondent. Et que lui veut cet étrange Célien? Troublant et subtil, onirique et vorace, Longues nuits et petits jours traverse le deuil d’un amour comme une violente renaissance.

Julien Sansonnens

Septembre Éternel, éditions de l’Aire

L'auteur

Né en 1979 à Neuchâtel, informaticien et sociologue, Julien Sansonnens habite à Fully et travaille dans le domaine de la santé publique pour l’État du Valais. Cofondateur de la revue littéraire La Cinquième Saison et du podcast littéraire Lettres Romandes, il publie son premier roman en 2014, Jours adverses (l’Aire). En 2018, il publie L’enfant aux étoiles (id.), roman inspiré du drame de l’Ordre du temple solaire, pour lequel il reçoit le Prix Edouard Rod. Septembre éternel (id.) est son quatrième roman.

Le livre

Marc Calmet se rend à Paris pour finaliser la vente de sa librairie, passion de toute une vie. Il décide de prendre les chemins de traverse et roule durant trois jours dans une France de la périphérie en ébullition après le suicide d’un vieillard désespéré. Road-movie politique autant que métaphysique, fable sociale perspicace, Septembre éternel entremêle deux destins crépusculaires: celui d’un amoureux désenchanté du livre et celui d’un peuple en colère, prêt à tout pour se sentir respecté.

Coordonnées

Prix des lecteurs de la Ville de Lausanne
Service des bibliothèques et archives

Place Chauderon 11
1003 Lausanne  

Facebook
Chaîne YouTube