Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche Partager

Isabelle Aeschlimann lauréate du Prix du livre de la Ville de Lausanne 2024

L’écrivaine jurassienne Isabelle Aeschlimann a remporté la 10e édition du Prix du livre de la Ville de Lausanne pour son roman «Les secrets de nos cœurs silencieux» paru aux Editions Les Nouveaux Auteurs. Près de 600 personnes ont participé au vote.

© Sarah Carp - Ville de Lausanne
Isabelle Aeschlimann, lauréate du Prix du livre de la Ville de Lausanne 2024

A écouter

Réaction d'Isabelle Aeschlimann, lauréate du Prix du livre de la Ville de Lausanne 2024, au micro de Nathalie Langlois.

«Les secrets de nos cœurs silencieux» paru aux éditions Les Nouveaux Auteurs sous la plume d’Isabelle Aeschlimann a remporté l’adhésion du public. L’annonce de la lauréate a eu lieu lors de la cérémonie du lundi 4 mars au Théâtre Vidy-Lausanne.

Ce roman raconte le destin de trois femmes – une mère et ses deux filles – qui tentent de trouver leur place dans la société. Entre sacrifices, trahisons, drame et secrets de famille, ce texte traite de thèmes forts, comme le handicap, la sororité ou les relations mère-filles. De l’Ajoie à Berlin, «Les secrets de nos cœurs silencieux» nous plonge dans au cœur des paysages et de la société du Jura. C’est une histoire très touchante et plein d’espoir!

Isabelle Aeschlimann a grandi dans l’Ajoie. Elle vit pendant deux ans à Berlin avant de revenir en Suisse et de s’installer dans le Canton de Vaud en 2007. Mère de deux enfants, elle occupe un temps partiel à côté de son temps consacré à l’écriture. Lauréate de la Bourse à l’écriture du Canton de Vaud en 2014, son deuxième roman «Les secrets de nos cœurs silencieux» en est le résultat.

Pour cette 10e édition, le Prix du livre de la Ville de Lausanne, organisé par le Service des bibliothèques et archives, s’est doté d’une nouvelle identité visuelle et d’un nouveau nom. Le public a pu voter du 1er janvier au 29 février et toutes les régions de Suisse romande ont été touchées. Au total près de 600 personnes ont voté, la majorité par voie électronique. Les votes sont principalement issus des cantons romands et une trentaine de votes provient de régions hors de Suisse. Le taux de participation du public est  réjouissant et montre que le Prix est désormais ancré dans le paysage littéraire Suisse romand. Cela se remarque également lors des nombreuses rencontres et clubs de lecture organisés à Lausanne et en Suisse romande, où nous accueillons un public fidèle et nombreux.

Les cinq écrivaines et écrivains en lice ont chacune et chacun été récompensés d’un prix doté de 5'000 francs. La lauréate sera accueillie en résidence littéraire au Château de Lavigny par la Fondation Ledig-Rowohlt et la Ville de Lausanne.

Le Prix du livre de la Ville de Lausanne poursuit depuis 10 ans sa mission d’offrir un espace de promotion des autrices et auteurs de Suisse romande. Les autres romans en lice pour cette 10ème édition étaient: «Noor» d’Etienne Barilier (Editions Phébus), «Generator» de Rinny Gremaud (Sabine Wespieser éditeur); «Le piège de papier» de Kyra Dupont Troubetskoy (Editions Favre); et «La Folie du pélican» de Jean-François Haas (Bernard Campiche Editeur).