Territoire urbain

La révision du PACom du territoire urbain s’impose pour prendre en compte les nombreuses mutations en cours et mieux valoriser l’aspect qualitatif de l’urbanisme lausannois. Une meilleure protection des patrimoines bâti et naturel et une approche plus fine de la morphologie des différents quartiers qui composent Lausanne seront les pierres angulaires du nouveau PACom.

Une fois approuvé par le Canton, le PACom sera le nouvel outil règlementaire en matière d’urbanisme et de constructions pour les 15 prochaines années. Sa mise en vigueur n’est pas prévue avant 2023.

© Ville de Lausanne

Territoire urbain: de quoi parle-t-on?

Le territoire urbain porte sur le territoire communal compris au sud de l’autoroute A9, ainsi qu’une bande urbanisée entre l’A9 et les communes limitrophes du Mont-sur-Lausanne (quartier de la Clochatte, à l’ouest de la Vallée du Flon) et d’Epalinges (quartiers de Grand-Vennes, Vennes et Praz-Séchaud, à l’est de la Vallée du Flon).

L’entier du territoire urbain se trouve à l’intérieur du périmètre compact du projet d’agglomération Lausanne-Morges (PALM). Au total, le projet porte sur une superficie d’environ 1800 hectares, correspondant à la moitié du territoire communal.

Une révision axée sur l’identité des quartiers

La révision à venir se doit de répondre à plusieurs enjeux importants pour le développement futur de la Ville de Lausanne, en adéquation avec le plan directeur communal en voie de finalisation. Si les sites stratégiques de développement définis dans le PDCom, à l’instar des Plaines-du-Loup ou des Prés-de-Vidy feront l’objet de plans d’affectation spécifiques, le futur PACom vise notamment:

  • la préservation et la valorisation du cadre de vie : protection du patrimoine bâti, identité et vitalité des quartiers et des centralités, prise en compte de la biodiversité, de la nature, des paysages, de l’environnement, de l'eau de l’agriculture urbaine et de l'alimentation locale, etc.
  • une architecture contemporaine de qualité, moins standardisée que ce qui est actuellement permis.
  • la mise en conformité du futur PACom avec les documents juridiques de planification de rang supérieur précités (PDCn, LAT, etc.).

L’identité des quartiers devra ainsi être assurée par des possibilités de construire adaptées, par exemple à la topographie particulière de Lausanne. De nouvelles mesures de protection devront être introduites et, de façon plus globale, les aspects qualitatifs des constructions et des aménagements extérieurs devront être renforcés.

Du PDCom au PACom: quelles étapes?

Afin de transcrire en règles les grandes orientations du PDCom, il est nécessaire de passer par plusieurs étapes intermédiaires. Un document de travail à l’échelle des quartiers, dénommé «Plan guide», regroupe l’ensemble des thématiques à traiter et sert de cadre de référence à l’interne de l’administration pour l’élaboration du futur PACom.

Voici à titre indicatif, les grands jalons du projet
2020

Diagnostic participatif – lancement de la démarche participative dans les quartiers en vue d’élaborer le nouveau PACom

2021

Mise en consultation du PACom auprès des instances cantonales

2022

Démarche d’information publique et mise à l’enquête

2023

Mise en vigueur du PACom

Address

Service de l'urbanisme
Direction de la culture et du développement urbain

Rue du Port-Franc 18
2e étage
Case postale 5354
1002 Lausanne  

Locate on the map

Contact us by email
Site officiel
Phone +41 21 315 55 15