Qualité de l'air

Nos activités quotidiennes produisent de grandes quantités de polluants qui se retrouvent dans l’atmosphère et augmentent ainsi les risques pour notre santé.

Mesure de la qualité de l'air

Afin de «protéger l’homme, les animaux et les plantes, leurs biotopes et biocénoses, ainsi que le sol, des pollutions atmosphériques nuisibles ou incommodantes», l'ordonnance fédérale sur la protection de l'air (OPair) exige que les rejets de polluants soient maintenus à des niveaux aussi faibles que possible et fixe des valeurs limites d'immission.

En Suisse, la qualité de l’air s’est améliorée durant les deux dernières décennies (par exemple, les émissions de dioxyde de soufre (SO2) ont diminué de 80% depuis 1980). Sur les douze polluants atmosphériques pour lesquels la loi fédérale fixe des valeurs limites d'immission, neuf affichent des charges inférieures à ces limites dans l'ensemble de la Suisse. Cependant, les valeurs limites légales sont tout de même encore régulièrement dépassées pour le dioxyde d'azote (NO2), l'ozone troposphérique (O3) et les particules fines (PM10).

La Ville de Lausanne, en collaboration avec le Canton et la Confédération, surveille la qualité de l'air à l'aide d'une réseau de 48 capteurs passifs et de deux stations de mesure. Ces différentes mesures permettent à la Ville de suivre l'évolution de la qualité de l'air et d'évaluer le respect des valeurs limites de l'OPair. C'est également un instrument de planification.

Mesures actuelles

  Plaines-du-Loup
NO2 µg/m3 (moy. par 24 h)
O3 µg/m3 (moy. horaire)
PM10 µg/m3 (moy. par 24 h)
  César-Roux
NO2 µg/m3 (moy. par 24 h)
O3 µg/m3 (moy. horaire)
PM10 µg/m3 (moy. par 24 h)
  Délices
NO2 µg/m3 (moy. par 24 h)
O3 µg/m3 (moy. horaire)
PM10 µg/m3 (moy. par 24 h)

Valeurs limites d'immission

Il existe plusieurs valeurs limites d'immission en fonction de la période sur laquelle les mesures sont moyennées. Il s'git notamment de moyennes horaire, par 24 heures ou annuelle. Pour les polluants dont les mesures sont données ci-dessus, les valeurs limites d'immissions sont les suivantes:

  Moyenne annuelle Moyenne par 24h Moyenne horaire
NO2 30 µg/m3 80 µg/m3
O3 120 µg/m3
PM10 20 µg/m3 50 µg/m3

 

Indice de pollution de l’air à court terme (IPC)

L'indice de pollution de l'air à court terme (IPC) permet d'évaluer la pollution à un instant donné. Il est déterminé chaque heure sur la base des dernières données mesurées et est représenté à l'aide d'un code couleur.

L’IPC est calculé à partir des mesures continues d’ozone, d’oxydes d’azote et de particules fines. Un indice est déterminé pour chacun des trois polluants en fonction de sa concentration; l’indice global correspond au plus élevé des trois.

L’IPC est défini sur une échelle de 1 à 6

Faible Des atteintes à la santé sont très peu probables.
Modéré Des atteintes à la santé sont rares, essentiellement chez les personnes souffrant déjà de problèmes pulmonaires ou cardiaques.
Significatif Des atteintes à la santé peuvent survenir, essentiellement chez les personnes souffrant déjà de problèmes pulmonaires ou cardiaques ainsi que les enfants et personnes âgées.
Marqué Des atteintes à la santé peuvent survenir plus fréquemment.
Ozone: réduction possible de la fonction respiratoire en cas d’effort physique.
Elevé Des atteintes à la santé peuvent survenir souvent.
Très élevé Des atteintes à la santé peuvent survenir très souvent.

Note sur les mesures

Les mesures sont actualisées toutes les heures. Il s'agit de données brutes qui peuvent nécessiter une correction ultérieure. Ces données sont publiques et, à ce titre, accessibles au téléchargement sur le site du Canton. La Ville de Lausanne décline toute responsabilité concernant les interprétations et utilisations qui pourront être faites.

Address

Unité environnement
Secrétariat général de la Direction Logement, environnement et architecture

Rue du Port-Franc 18
3e étage
Case postale 5354
1002 Lausanne  

Locate on the map

Contact us by email
Phone +41 21 315 55 63