Politique du service

L’eau, enjeu capital de ce millénaire, est un thème important du programme de législature de la Municipalité qui entend tout mettre en œuvre pour préserver les ressources, atténuer les impacts environnementaux et se conformer aux exigences légales et réglementaires.

Quatre axes majeurs guident la politique générale pour:

Avoir une politique environnementale exemplaire:

  • renforcer les mesures visant à limiter la pollution, la consommation d’eau, les pertes et le gaspillage et en améliorant l’état naturel des cours d’eau en collaboration avec les communes des différents bassins versants et le Canton
  • exploiter les rejets de la station d’épuration et leur transformation en énergie

Maintenir les efforts en faveur de la solidarité internationale:

  • poursuivre les partenariats internationaux afin d’améliorer l’accès à l’eau et à l’assainissement des populations défavorisées

Adapter les Directives pour l’engagement des secours en cas d’accident majeur (plan DIAM):

  • tenir compte de la protection de l’eau potable

Avoir des équipements publics et des réseaux de qualité:

  • renforcer la gestion intégrale du cycle de l’eau par la rénovation de l’usine de pompage de Saint-Sulpice qui permettra un meilleur traitement des micropolluants, le renouvellement des adductions et des réseaux de distribution et d’évacuation ainsi que le développement de coopérations intercommunales
  • garantir la qualité de l’eau et la lutte contre les pollutions par le développement du laboratoire d’analyse
  • fournir, au travers de la nouvelle STEP de Vidy, une infrastructure de pointe et en améliorer le fonctionnement du système d’évacuation des eaux pour lutter contre les micropolluants.

 

Politique sourcière

Le service gère 120 captages dispersés entre les pieds du Jura et le Pays-d’Enhaut. Il a la volonté de pérenniser la production d’eau par les sources en général pour plusieurs raisons:

Avantage énergétique:

Sans ses sources, le service devrait pomper la totalité de son eau dans le Léman pour alimenter son réseau. Assurer plus de 25% de la production d’eau gravitairement, grâce à des sources situées en altitude représente une économie considérable d’énergie électrique.

Qualité de l'eau:

L’eau des sources est en général de bonne qualité microbiologique et ne nécessite pas de traitement particulier, une simple désinfection par chloration est suffisante. Les analyses des micropolluants montrent que, de ce côté-là aussi, les eaux des sources du service sont de très bonne qualité et respectent les exigences légales.

Approvisionnement en cas de crise:

Une bonne diversité d’approvisionnement est un atout important en cas de défaillance d’une partie des installations. Etant donné que les sources s’écoulent gravitairement, elles constituent un approvisionnement important en cas de panne de courant par exemple.

Patrimoine:

La plupart des captages ont été creusés à la fin du XIXe ou début du XXe siècle et constituent aujourd’hui des témoins passionnants du passé et de l’historique du service. L’abandon d’une source est généralement définitif; en conséquence, le service se couperait d’une partie importante de son histoire et de son patrimoine en renonçant à exploiter certaines de ses sources.

Aspect économique:

La situation est très variable d’une source à l’autre, selon la longueur de conduite nécessaire pour amener l’eau dans le réseau et le volume produit. Globalement les sources sont avantageuses économiquement.

 

Coordonnées

Service de l'eau
Direction de la sécurité et de l'économie

Rue de Genève 36
Case postale 7416
1002 Lausanne  

Situer sur le plan

Ecrivez-nous