Gouvernance de la durabilité

Quelle gestion du développement durable à Lausanne? La durabilité est l’affaire de tous. Son organisation et sa gestion peuvent revêtir diverses formes et sont critiques pour la place et l’efficacité des mesures. A Lausanne, quel rôle revient au politique? A l’administration? A la société civile? Aux entreprises? A vous?

© State Department Photo - Public Domain
Discours du Secrétaire d'État américain John Kerry lors de la COP 21

Le politique

Les enjeux de développement durable sont traités à l’échelle mondiale lors de sommets successifs dédiés à cette thématique. Adoptés par la plupart des gouvernements en septembre 2015, lors d’un sommet historique des Nations Unies, les 17 objectifs de développement durable (ODD) présentent les priorités et les buts à atteindre par l'ensemble des Etats d’ici à 2030.

Le Conseil fédéral a adopté en janvier 2016 le renouvellement de la Stratégie fédérale pour le développement durable 2016-2019. Celle-ci mentionne les lignes directrices et des objectifs concrets à atteindre par les trois échelons de l’Etat ainsi qu’une vision à long terme intégrant les objectifs planétaires d’ici à 2030 (ODD).

La démarche développement durable n’est pas une politique venant s’ajouter aux politiques publiques sectorielles existantes. Il s’agit bien plus d’assurer l’intégration des principes d’efficacité économique, d’équité sociale et de protection de l’environnement dans l’ensemble des politiques publiques.

En juin 2016, la Municipalité et le Conseil communal de Lausanne adoptent pour la Ville la Stratégie développement durable 2016-2020. La vision qui y est défendue s’inscrit dans la continuité des nombreuses actions mentionnées dans l’Agenda 21 de la Ville. Cela marque aussi la volonté politique des élus lausannois d’ancrer les thématiques de la durabilité au cœur des législatures et dans une vision stratégique sur le long terme.

Le Fonds communal pour le développement durable (Fdd) participe clairement à la mise en œuvre de cette politique publique pour la durabilité. Il vise à soutenir des projets de développement durable offrant une plus-value qualitative pour les habitants et/ou l’environnement et/ou l’économie. Le Fdd sert des initiatives émanant aussi bien de l’administration, de la population que des entreprises.

L’administration lausannoise

En réponse à une demande du Conseil communal, la poursuite de l’Agenda 21 a donné lieu à une deuxième phase organisationnelle par la création de l’Unité développement durable (Udd) de la Ville de Lausanne. Les missions de l’Udd consistent à produire les éléments stratégiques, à concevoir et piloter des projets, à coordonner la transversalité des actions développement durable, à évaluer et à communiquer les résultats ainsi qu’à être une force de propositions et de conseils spécialisés pour les services de l’administration.

Les objectifs de durabilité sont liés à des enjeux transversaux et systémiques. Une gouvernance efficace repose aussi sur la décentralisation dans les services métiers compétents. Proches du terrain et maîtrisant les contraintes techniques, les services ont un rôle pilier dans le déploiement du développement durable au sein de leurs activités. Ils en sont un moteur indispensable.

La société civile et le secteur économique

Une ville? C’est avant tout ses habitants qui en créent l’âme et le souffle. Lausanne est riche de plus de 1000 associations actives dans les domaines culturel, environnemental et social. Le secteur économique n’a pour sa part cessé de croître et ajoute au dynamisme de la Ville.

Pour une évolution durable du territoire communal, l’engagement des autorités et essentiel, mais insuffisant. La gouvernance et les modes de gestion passent par la mobilisation des parties prenantes grâce à un cycle vertueux comprenant:

  • l’information par la diffusion et l’accès à l’information, la transparence des processus et des décisions;
  • l’implication par la mobilisation des parties prenantes: habitants, entreprises et associations ainsi que par le soutien à des projets et la sensibilisation des comportements au quotidien;
  • la reddition de comptes par des informations régulières sur les actions engagées et l’atteinte des objectifs de durabilité.

Ces éléments sont des préalables indispensables à toute bonne gouvernance. L’association des acteurs locaux aux réflexions sur les aménagements et la vie de la ville renforce à la fois la légitimité des actions publiques et la volonté des acteurs de contribuer à leur succès.

Les relations aux entreprises et au monde associatif sont donc l’une des clés de réussite de la stratégie de durabilité. Cette coopération s’applique à trouver des synergies stratégiques et opérationnelles avec ces parties prenantes. Elle consiste notamment en l’exploration de projets communs, en activités de promotion des pratiques durables, en échanges d’expériences et mutualisations éventuelles des ressources.

Coordonnées

Unité durabilité et participation
Secrétariat général de la Direction Logement, environnement et architecture

Rue du Port-Franc 18
3e étage
Case postale 5354
1002 Lausanne  

+41 21 315 53 15
Ecrivez-nous