Urbanisme aujourd'hui

Quartier du Rôtillon

L’endroit est marqué par une topographie difficile, pentue et encaissée, mais s’enrichit d’un contexte historique et urbanistique complexe.

Opération singulière et d’envergure, la réhabilitation du Rôtillon a connu son aboutissement en 2014, vingt ans après l’approbation de son plan d’affectation en 1994. L’endroit est marqué par une topographie difficile, pentue et encaissée, mais s’enrichit d’un contexte historique et urbanistique complexe.

Le Flon, la rivière qui le parcours et qui fut couverte au XIXe siècle, y a permis l’installation d’un quartier artisanal et populaire dont la fragile salubrité a entraîné destructions et abandons dès les années 1920. Au XXe siècle, plusieurs projets de reconstructions, qui souvent postulent la grande échelle, échouent avant que la Municipalité ne se rende maîtresse des lieux et qu’elle n’engage la réhabilitation aujourd’hui accomplie, un processus aussi caractérisé par la participation engagée des architectes impliqués.

L’idée forte du plan d’affectation est de conserver le morcellement du parcellaire ancien ainsi que les cheminements en venelles, escaliers ou placettes. La zone est divisée en quatre îlots confiés à trois architectes et diversement traités.

En aval, un premier ensemble (arch. Jacques Gross) propose une restitution à neuf du jeu des façades anciennes. L’îlot le plus amont, dû au bureau Atelier Commun (arch. Blaise Junod), articule étroitement quatre volumes rectangulaires distincts. Les deux îlots médians ont été réalisés par l’atelier niv-o (arch. Ivo Frei). Sur la rue Centrale, un socle en béton posé sur un parking de quatre étages souterrains réuni trois blocs de logement jaune pâle, vecteurs de luminosité. Le dernier îlot se distingue par une somptueuse mise en couleur et marque l’identité du quartier. Elaborée avec le coloriste Claude Augsburger, cette disposition interprète la composition volumétrique du bâtiment tout en répondant aux couleurs présentes sur les façades arrière de la colline de Saint-François. Elle est aussi apport de vivacité et se combine à la disposition étudiées des fenêtres pour fournir aux habitants simultanément lumière et privacité.

L’ensemble du site héberge bureaux, commerces, restaurants, garderies, logements protégés et une cinquantaine d’appartements, aussi bien subventionnés que de standing.

Accès Bus tl: Rôtillon
Métro m1: Lausanne-Flon; m2: Bessières
Parking: Rôtillon
En relation