Un site de la

Bernard Schorderet – La terre et la forêt

On peut aisément se frayer un passage à travers les blocs de granit taillés comme des stèles qui composent cette fontaine monumentale. Réalisé pour l'Exposition nationale de 1964, l'ensemble évoque la topographie d'une ville imaginaire traversée par un cours d'eau. Propice à la rêverie, cette œuvre constitue aussi un magnifique terrain de jeu. Elle résonne ainsi souvent des rires des enfants, ravis de s'approprier cette étonnante construction.

L'œuvre dans le parcours

O07

Werner Witschi
Serment du Grütli, 1964, Sculpture

O08

Bernard Schorderet
La terre et la forêt, 1964, Sculpture

O09

Fabien et Etienne Krähenbühl
Horizons Lousonna, 2019, Installation

Plan de travail 1 copie 2