Produits dangereux: prévention dans les salons de coiffure (2018-2019)

Objectifs de la campagne

Son but est de sensibiliser les employeurs et les travailleurs qu’ils occupent à la manipulation correcte des produits qu’ils sont amenés à utiliser dans le cadre de leur activité professionnelle.

En effet, ceux-ci peuvent contenir des substances chimiques dangereuses qui pourraient impacter la santé de l’utilisateur. Une attention particulière doit être portée aux travailleuses enceintes, accouchées ou allaitantes.

Produits dangereux...

Les produits chimiques ont des effets sur l’homme et son environnement. C’est pourquoi, il est nécessaire de repérer les produits, les mélanges ou les procédés chimiques dangereux et connaître leurs effets avant toute mise en œuvre des moyens de préventions adaptés.

Les produits chimiques qui entrent en contact avec le corps humain (par les voies respiratoires, la peau ou la bouche) peuvent perturber le fonctionnement de l’organisme.

Ils peuvent provoquer entre autre:

  • des intoxications aiguës, avec des effets plus ou moins graves
  • des intoxications chroniques: le contact répété avec certains agents chimiques, même à de faibles doses, peut alors porter atteinte aux poumons, aux nerfs, au cerveau, aux reins.

Les produits chimiques sont en outre parfois à l’origine d’incendies et d’explosions et peuvent avoir des répercussions au-delà de l’entreprise sur l’environnement, en cas notamment de dysfonctionnements (renversement ou déversement accidentel, rupture de confinement, fuites, etc.).

La prévention des risques chimiques s'appuie sur les principes généraux de prévention (cf. onglet éponyme sous Conditions de travail en entreprise: règles). Elle repose notamment sur une identification des produits dangereux présents dans l’entreprise, quelle que soit son activité, et sur une évaluation des risques exhaustive et rigoureuse (source: www.inrs.fr).

... dans les salons de coiffure suisses

Les membres du corps les plus exposés aux produits chimiques dans les salons de coiffure sont les mains.

En Suisse, toutes les deux semaines, un coiffeur doit se résoudre à abandonner son métier à cause d’une affection de la peau. Plus d’1/3 d’entre eux a déjà souffert d’un problème d’eczéma cutané et 2/3 ont observé une altération de la peau depuis qu’ils exercent leur profession.

La peau est une barrière de protection naturelle contre les agressions extérieures: substances chimiques, microorganismes, UV, etc.

Les cellules de notre peau produisent un film protecteur appelé hydrolipidique qui est un élément essentiel de cette barrière et qui permet d’en réguler l’hydratation. Mais cette protection naturelle est fortement sollicitée par le travail dans les salons de coiffures.

En effet, les shampoings fréquents et l’humidité permanente pouvant être combinés à l’utilisation de produits chimiques agressifs peuvent provoquer des affections de la peau à long terme comme des dermatoses. La peau devient sèche et gercée, ce qui la rend plus sensible aux allergènes. Or les allergènes peuvent être présents partout, y compris dans les produits dits naturels.

Des produits chimiques agressifs pour la peau sont contenus dans les teintures, les décolorants, les produits de permanente ainsi que dans les produits de nettoyage utilisés dans le salon. Certaines substances peuvent aussi provoquer des affections des voies respiratoires comme les persulfates alcalins présents dans les décolorations ou les poudres de henné.

Informations complémentaires relatives à l’utilisation de produits dangereux

Coiffeuses, coiffeurs: protégez vos mains lorsque vous lavez les cheveux! (SUVA)

2mains.ch (site pédagogique et pratique)

Salon de coiffure - Eviter les TMS et les allergies (INRS)

J’aime mon travail, je prends soin de mes mains! (document de formation pour les coiffeurs)

Liste de contrôle CFST: Salons de coiffure, ongleries (CFST, réf. 6808.f)

Modalités de la campagne

La démarche de l’inspection du travail Lausanne prévoit une communication à l’adresse des organisations faîtières des salons de coiffure actives sur la commune de Lausanne. Ces dernières seront informées sur les tenants et aboutissants de la campagne, et au terme de celle-ci sur les résultats statistiques.

Une fois les visites des salons lausannois effectuées, un courrier sera également adressé directement à ces derniers afin de leur rendre compte des constats et de les conseiller sur les mesures à prendre pour pallier à d’éventuels défauts ou lacunes.

Dans la mesure où il s’agit d’une campagne de prévention, l’inspection du travail Lausanne se limitera à prescrire les mesures permettant à l’employeur de se conformer aux dispositions légales et ne visera pas à sanctionner les manquements qui pourraient être constatés.

Déroulement des visites

Les inspecteurs du travail procéderont à des visites inopinées des salons de coiffures lausannois qui dureront en principe moins de 30 minutes.

Dans ce cadre, les inspecteurs discuterons sur place, dans la mesure du possible, avec l’employeur ou, à défaut, avec la personne responsable du salon. Ils s’informeront, le cas échéant, sur le type de produits utilisés, sur leur manipulation et leur stockage ainsi que sur la présence d’équipements individuels de protection et sur la formation des utilisateurs.

En raison de leur nombre, il ne sera toutefois pas possible de les visiter tous dans le temps imparti de la campagne.

Bien entendu, l’inspection du travail Lausanne se tient - à travers sa permanence - à la disposition de tout employeur qui souhaiterait être renseigné ou conseillé à ce propos.

Address

Inspection du travail Lausanne (ITL)
Service du travail

Place de la Riponne 10
Galerie
Case postale 5032
1002 lausanne  

Locate on the map

Phone +41 21 315 76 80