Correspondants de nuit

Une unité de prévention pour la vie nocturne lausannoise.

Le 15 octobre 2015, l'Unité des correspondants de nuit est entrée en fonction pour une phase test de deux ans. Cette unité a pour objectifs d’encadrer les noctambules dans l’espace public (places, parcs, etc.), de désamorcer les éventuelles situations tendues et de prévenir les incivilités et les nuisances pour préserver une bonne qualité de vie en ville les soirs de fin de semaine.

Une unité de prévention pour la vie nocturne lausannoise

Le 15 octobre 2015, l'Unité des correspondants de nuit est entrée en fonction pour une phase test de deux ans. Cette unité a pour objectifs d’encadrer les noctambules dans l’espace public (places, parcs, etc.), de désamorcer les éventuelles situations tendues et de prévenir les incivilités et les nuisances pour préserver une bonne qualité de vie en ville les soirs de fin de semaine.

© Christophe Chammartin
Consulter le diaporama
Objectif premier – régulation de l'espace public
  • informer et responsabiliser les noctambules sur le respect des règles en vigueur (RGP notamment);
  • diminuer la quantité de déchets abandonnés par les usager-ère-s;
  • diminuer les dommages et déprédations commis dans l’espace public (mobilier urbain, parcs);
  • faire diminuer les nuisances sonores dans certains lieux sensibles (certains parcs à proximité d’habitations par exemple);
  • prévenir et désamorcer les conflits entre usager-ère-s et avec le voisinage par la communication constructive ou/et la médiation
Objectif secondaire – réduction des risques liés à différents types de consommation et orientation
  • faire passer un message simple de prévention et de réduction des risques liés à la consommation d’alcool sur différentes thématiques: solidarité entre pairs en cas de vulnérabilité ou situation urgente, distribution d’éthylotests ou/et préservatifs par exemple, consommation responsable, informations sur les conséquences des abus, etc.;
  • informer et orienter les noctambules vers des services spécialisés en fonction de la problématique constatée (urgence sociale, dépendances, isolement, etc.)
Public-cible et horaire
  • noctambules fréquentant l’espace public (18-30 ans en majorité) et toute personne présentant des comportements à risque liés à la consommation d’alcool (et/ou d'autres substances psychoactives) et/ou troublant l’ordre public.
  • Horaire: 18h-2h
Particularités
  • équipe pluridisciplinaire (domaines psychosocial, sécuritaire, médical) identifiable par le port d’un vêtement bleu nuit;
  • aucune compétence de police (identification, interpellation, contrainte);
  • aucune prise en charge sociale de la population rencontrée de la part des intervenant-e-s mais orientation vers les structures compétentes

L'unité des Correspondants de nuit est pérennisée et étendue

Responsabilisation des noctambules, diminution des incivilités dans le centre-ville les fins de semaines, les Correspondants de nuit ont trouvé leur place au sein des nuits lausannoises. Deux ans après son lancement en octobre 2015, la Municipalité a tiré un bilan positif de ce projet-pilote qui a démontré son efficacité.

Dans ce sens, le préavis 2017/23, voté à la fin de l'année 2017, étend l'offre actuelle hors du centre-ville, couvre davantage de jours de semaine, et à permet aux Correspondants de nuit de prendre en charge, sur mandat et en direct (par la police, des concierges ou d'autres partenaires), des interventions simples dans l'espace public (tapage nocturne ou autres incivilités). Les nouveautés seront mises en œuvre dans le courant de l'année 2018. La dotation en personnel de cette unité passe de 6 à 9.6 ept, soit 14 personnes à temps partiel.

Des précisions sur le nouveau dispositif et les modalités d'action seront données dans le courant de l'année 2018.

Coordonnées

Observatoire de la sécurité
Secrétariat général de la Direction Sécurité et économie

Rue des Côtes-de-Montbenon 7
Case postale 5354
1003 Lausanne  

Situer sur le plan

Ecrivez-nous