Propreté urbaine

Le Service de la propreté urbaine (PUR) regroupe l’ensemble des missions inhérentes à la propreté et à la gestion des déchets; il est également un acteur-clé du recyclage. Les 340 collaborateurs qui le composent, œuvrent chaque jour en faveur de la salubrité publique, de la santé, et de la qualité de vie en ville des citoyennes et des citoyens.

© Hybride Studio
Campagne d'affichage, Service de la propreté urbaine

Les principales missions du Service de la propreté urbaine (PUR), qui a vu le jour le 1er janvier 2016, sont:

  • l’entretien des infrastructures communales comprenant les voies, les places et les objets qui lui sont liés comme les édicules, les ports et les rives du lac ainsi que la propreté du domaine public, la lutte anti-tags et le service hivernal;
  • la gestion des déchets est assurée par le Centre intercommunal de gestion des déchets, qui s’occupe de la collecte des déchets, des écopoints répartis dans les quartiers lausannois, des déchèteries fixes et mobiles ainsi que du recyclage des déchets vers les filières adéquates;
  • la valorisation et le traitement des déchets au travers du mandat d’exploitation de l’usine TRIDEL.

La préservation de l’environnement est au centre des activités du Service de la propreté urbaine. La mise en place de bonnes pratiques en termes de développement durable fait partie intégrante de la politique du service, comme le démontrent les actions suivantes.

  • achat de véhicules ou de machines électriques ou thermiques pour diminuer les émissions de CO2;
  • achat de matériel silencieux pour limiter les émissions sonores;
  • mise à sec des urinoirs des WC publics pour diminuer la consommation d’eau;
  • mise en place d’interrupteurs à détection de présence ou à minuterie dans les WC publics pour réduire la consommation d’électricité;
  • utilisation de produits de nettoyage biodégradables;
  • sensibilisation des usagers dans le but de limiter le littering;
  • limitation de la quantité de sel répandu sur les voies de circulation en hiver;
  • formation du personnel à la conduite ECO;
  • réinsertion sociale de personnes en situation précaire (EVAM, auxiliaires en fin de droit) en les engageant ponctuellement pour des travaux d’entretien et collaboration avec la société Polyval à Cheseaux-sur-Lausanne pour le nettoyage et les réparations des vêtements de travail du personnel.
  • mise en place du principe du pollueur payeur, dans le respect de «la loi cantonale sur la gestion des déchets» avec la taxation des déchets;
  • achat de véhicules propres et optimisation des collectes de déchets en porte-à-porte pour minimiser les émissions de CO2;
  • compactage des déchets et acheminement par ferroutage dans la mesure du possible afin de diminuer le nombre de transferts vers les centres de valorisation;
  • mise en place de programmes de récupération des objets dans les déchetteries mobiles et fixes afin de leur offrir une seconde vie;
  • projet d’intégration harmonieuse des écopoints, permettant un dépôt en tout temps;
  • sensibilisation de la population en matière de protection de l’environnement par le biais des collaborateurs;
  • réinsertion sociale favorisée (partenariat avec la Fondation de Vernand, Polyval, ETSL, ateliers protégés…).
  • valorisation thermique des déchets par incinération, par la distribution aux usagers de chaleur via un important réseau de chauffage à distance (+ de 60% de l’énergie thermique distribuée vient de l’énergie récupérée lors de la combustion des déchets);
  • production d’électricité via un groupe turbo-alternateur assurant une auto-alimentation en électricité de l’usine, l’excédent étant vendu sur le réseau électrique;
  • système de traitement des fumées très performant utilisant les technologies les plus modernes visant à la protection de l’air (dépoussiéreurs électrostatiques, systèmes de lavage des fumées, catalyseurs);
  • mesures d’émissions en continu à la cheminée pour assurer un suivi permanent des rejets dans l’air;
  • sensibilisation de la population et communication des activités de TRIDEL par l’organisation régulière de «portes ouvertes»;
  • collaboration avec des écoles de métiers techniques qui viennent régulièrement à Lausanne pour approfondir le sujet de la valorisation thermique industrielle;
  • collaboration avec le centre de formation des apprentis de la Ville de Lausanne pour l’organisation de stages pour compléter leur formation;
  • la réinsertion sociale est favorisée par une collaboration avec des ateliers spécialisés comme la société Polyval à Cheseaux-sur-Lausanne, pour le nettoyage et les réparations des vêtements de travail du personnel.
Coordonnées

Unité développement durable
Secrétariat général de la Direction Logement, environnement et architecture

Rue du Port-Franc 18
3e étage
Case postale 5354
1002 Lausanne  

+41 21 315 53 15
Ecrivez-nous