Place de Milan, crêt de Monriond: un parc aux mille usages

Il est sans doute difficile de trouver un enfant lausannois qui ne connaisse pas la place de Milan et son exceptionnelle place de jeux. Mais impossible de limiter ce parc à son seul aspect ludique. La place de Milan et le crêt de Montriond sont aussi des témoins de l’histoire lausannoise.

Les espaces sont bien démarqués. D’un côté, la place de Milan propice aux parties de foot. De l’autre, un brin plus aristocratique, la colline de Montriond avec sa forêt, sa vue incomparable et, à ses pieds, le jardin botanique. Un parc aux mille visages, en même temps parc de quartier et vitrine des parcs de la Ville.

Un brin d’histoire

Jusqu’alors incluse dans l’ancienne campagne de Montriond-le-Crêt, la parcelle est achetée par Lausanne en 1894. L’idée est d’offrir aux nouveaux quartiers d’habitations une promenade qui rivaliserait avec ce qui se fait alors dans les capitales européennes. Quant à la place de Milan, elle quitte sa vocation agricole en 1908 lors de son réaménagement en place de sports et de jeux. Son nom lui a été donné à l’occasion de l’inauguration du Tunnel du Simplon en 1905.

Les points d’intérêt

Difficile de savoir où donner de la tête. Il y a d’abord l’ensemble des chemins dessinés au XIXe siècle sur la partie nord de la colline. Il y a aussi toute la partie sud, occupée en grande partie par le jardin botanique. Il y a ensuite l’esplanade, en haut de la butte, d’où la vue est l’une des plus panoramiques de Lausanne. Toujours sur l’esplanade, un pavillon de musique conçu en 1928 surprend par sa construction révolutionnaire pour l’époque. Juste en contrebas, on trouve l’un des premiers plantage créé par la Ville. Et enfin, il y a l’incontournable place de jeux, l’une des places majeures de la Ville, qui se trouve juste à côté d’un grand bassin.

© Marino Trotta
Déménager le Jardin Botanique?

Quelques années après l'achat du crêt de Montriond, naît le projet d'y déplacer le jardin botanique de l’Université de Lausanne. Mais cette volonté ne se concrétise qu’en 1937. C’est l’architecte Alphonse Laverrière, le même qui donna naissance au cimetière du Bois-de-Vaux, qui est désigné pour mener à bien le chantier.

Les curiosités naturelles

Ce qui frappe d’entrée en arrivant au pied de la colline de Montriond, c’est la forêt qui la recouvre. Autrefois plantée de châtaigniers, elle se compose aujourd’hui de hêtres, de chênes et de frênes. Elle offre aux oiseaux du quartier, ainsi qu’à de nombreux petits mammifères, un havre de paix bienvenu. Mais ici, impossible surtout de passer à côté du jardin botanique qui abrite plus de 6’000 espèces de plantes en provenance de Suisse et des quatre coins du monde. Quant à la place de Milan, elle ne serait pas la même sans les longues rangées de tilleuls qui la bordent sur tout son pourtour.

Les événements

  • la place de Milan accueille chaque année la Fête du bois, qui célèbre la fin de l’année scolaire pour les classes enfantines et primaires.
  • un vide-grenier y est organisé chaque année en juin.
Le saviez-vous?

La deuxième guerre mondiale fit retrouver à de nombreux espaces verts lausannois, dont la place de Milan, leur vocation agricole première. En 1940 est lancé le plan Wahlen dont le but est d’accroître l’autonomie alimentaire de la Suisse. Le gazon cède alors sa place aux tracteurs et les pommes de terre fleurissent sur les anciens terrains de sport.

Les équipements

WC publics
Bassin ouvert à la baignade
Ping-pong
Zone accessible aux chiens
Grande place de jeux
Pétanque
Coordonnées

Place de Milan, crêt de Monriond
Parcs et domaines

Avenue de Milan
1007 Lausanne  

Bus: tl 1: Daples, Beauregards et Cèdres; tl 25: Beauregard, Cèdres