Campagnes de prévention

L’inspection du travail Lausanne mène régulièrement des campagnes de prévention ciblant des thèmes spécifiques qui ressortent des dispositions de la Loi fédérale sur le travail ou de l’Ordonnance sur la prévention des accidents.

L’inspection du travail Lausanne mènera à compter du second semestre 2018 une campagne de prévention dans les salons de coiffures situés sur le territoire de la commune de Lausanne.

L’inspection du travail Lausanne a mené une campagne auprès des EMS/ESE lausannois afin de sensibiliser ces derniers à la question de la protection des travailleuses enceintes ou allaitantes.

Faisant suite aux sollicitations d’un certain nombre de travailleurs et de clients de commerces lausannois, l’inspection du travail a conduit de juin à août 2016 une campagne portant sur les nuisances sonores aux postes de travail dans les commerces de détail sis sur la commune de Lausanne. Cela concernait plus particulièrement les boutiques qui diffusent de la musique d’ambiance.

Objectif de la campagne

L’objectif de la campagne était de sensibiliser les employeurs et leurs collaborateurs à la problématique du niveau sonore élevé de la musique d’ambiance et de ses conséquences sur la santé des travailleurs qui le subissent.

Exposition aux nuisances sonores

En effet, l’exposition à des nuisances sonores de plus de 85 dB(A) est considérée comme dangereuse pour l’ouïe et doit être absolument évitée.

Par ailleurs, des niveaux sonores même bien inférieurs à cette limite peuvent provoquer une impression de gêne résultant de l’interaction du bruit avec certaines activités et l’état ou les caractéristiques des individus. En dépit de la subjectivité de la perception du bruit, les effets néfastes pour la santé de ces nuisances sonores sont reconnus.

Pour des activités telles que la vente ou le service à la clientèle, le commentaire de l’ordonnance 3 relative à la Loi sur le travail (OLT 3) fixe pour l’exposition au bruit une valeur indicative maximale de 65 dB(A) à respecter dans tous les cas et une valeur indicative maximale de 55 dB(A) considérée comme un objectif à atteindre.

Modalités de la campagne et déroulement des visites

Les associations faîtières des commerçants lausannois (SIC, ACL, Trade Club, FPV) et le syndicat Unia (en charge de l’application de la Convention collective de travail du commerce de détail de la Ville de Lausanne) ont été informés de la campagne par le biais d’une circulaire.

Les 09.07.2016, 14.07.2016, 30.08.2016 et 13.09.2016, 47 commerces ont reçu la visite inopinée des inspecteurs du travail qui ont pu, dans un certain nombre de cas, s’entretenir brièvement avec la personne responsable de la boutique et procéder à une mesure indicative du bruit.

A la suite des visites, l’inspection du travail Lausanne a adressé un courrier à chaque employeur concerné qui l’informait des résultats des mesures indicatives du niveau sonore effectuées dans son commerce et l’invitait, le cas échéant, à prendre en considération les recommandations du SECO en matière d’exposition au bruit.

Résultats des visites (état au 20.09.2016)

Sur les 47 commerces visités, 32 on fait l’objet de mesures indicatives du bruit. Dans 21 entreprises visitées le niveau sonore était trop élevé au regard des normes en vigueur.

Il a également été constaté que dans un certain nombre de ces commerces, la musique d’ambiance et le volume sonore étaient imposés par la direction, notamment durant la période des soldes et les samedis.

Par ailleurs, lors des visites, un certain nombre de responsables de boutique et de travailleurs ont attiré l’attention des inspecteurs sur l’importance de la qualité sonore et la gêne causée par d’autres sources de bruit (par exemple: fond sonore des centres commerciaux, musique d’ambiance des commerces environnants, musiciens de rue, chantiers).

Les inspections du travail cantonales et communales conduisent depuis le 01.01.2014 une campagne de prévention pilotée par le Secrétariat d’état à l’économie (SECO), ciblant les risques psychosociaux (stress, burn-out, atteinte à l’intégrité personnelle). Ceux-ci sont la conséquence d’une conception et d’une organisation du travail insuffisantes, ainsi que d’un mauvais environnement social sur le lieu de travail.

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la page Action prioritaire du SECO.

Address

Inspection du travail Lausanne (ITL)
Service du travail

Place de la Riponne 10
Galerie
Case postale 5032
1002 lausanne  

Auf der Karte lokalisieren

Phone +41 21 315 76 80