Fontaine de la Justice

La fontaine de la Justice est la précieuse animatrice de la partie haute de la Palud. Articulant la place avec les rues du Pont et de la Mercerie.

La fontaine de la Justice est la précieuse animatrice de la partie haute de la Palud. Articulant la place avec les rues du Pont et de la Mercerie, elle offre aux badauds élan vertical, vive polychromie, sensation de fraîcheur et bruit d’eau ruisselante. Elle est un exemple typique des fontaines renaissance que l’on peut admirer dans les villes de Suisse.

La colonne et la statue sont sculptées en 1584-85 par le Neuchâtelois Laurent Perroud et son fils Jacques, le premier étant décédé au cours de la réalisation. Laurent Perroud est l’auteur de nombreuses fontaines dans toute la Suisse occidentale. Il eut notamment l’occasion de figurer la Justice à Neuchâtel, Soleure ou Moudon. La version de Lausanne présente classiquement une jeune femme aux yeux bandés portant épée et balance. A ses pieds, le Pape, l’Empereur, le Grand Turc et un Magistrat sont en soumission

Le jeu ornemental rythmé de la pile centrale propose une base circulaire creusée d’arcades et surmontée d’une colonne cannelée chargée de feuilles d’acanthe, des armoiries de la ville et d’une guirlande portée par quatre mufles. Un chapiteau garni d’acanthes et de volutes coiffe le tout.

La pile et la colonne sont des copies de 1930; les originaux se trouvent au Musée historique de Lausanne. Les admirables goulots datent de 1557-59, le bassin dodécagonal de 1726.

Accès Bus tl: 5, 6, 8 Riponne-M.Béjart
Métro m2: Riponne-M.Béjart
Parking: Riponne