Ancienne Ecole de dessin

Modeste, l’édifice est mis en valeur par sa position d’angle et par un large dégagement. La composition de ses façades et le fenestrage révèlent un équilibre savant.

Ancêtre de l’ECAL (Ecole cantonale d’art de Lausanne), une première école de dessin est instituée par le gouvernement vaudois en 1821. Son directeur en est le peintre Louis Arlaud (1772-1845); elle forme à la fois aux beaux-arts et aux arts appliqués. Le bâtiment qui l’héberge est construit en 1821-22 par l’ingénieur cantonal Adrien Pichard (1790-1841) qui revient de dix années d’études dans les grandes écoles parisiennes.

Modeste, l’édifice est mis en valeur par sa position d’angle et par un large dégagement. La composition de ses façades et le fenestrage révèlent un équilibre savant. Le rez-de-chaussée en pierre de taille forme socle pour les deux étages supérieurs tandis que le premier étage, par ses rangées de baies en plein-cintre, porte l’accent sur la mi-hauteur. La tonalité néo-classique, rare à Lausanne, évoque l’antiquité romaine. Elle se marque notamment par le volume en hauteur, l’ornementation géométrique épurée, le pignon-fronton avec sa fenêtre en demi-cercle. Pichard réutilisera ce registre au Grand-Pont qui, par ses monumentales arches superposées, rappelle le célèbre aqueduc du Pont du Gard.

L’école compte 70 élèves en 1824. Elle déménagera dans le nouveau musée des Beaux-Arts, l’actuel Espace Arlaud, dès 1840.

Accès Bus tl:  Bessières
Métro m2: Bessières
Parking: Riponne, Rôtillon, Caroline