Les trente glorieuses

Quartier Pont des Sauges

Situé sur le replat des hauts de Lausanne, l’ensemble du Pont des Sauges participe des grands lotissements élevés dans les années 1960 et 1970 en réponse à la croissance démographique urbaine.

Situé sur le replat des hauts de Lausanne, l’ensemble du Pont des Sauges participe des grands lotissements élevés dans les années 1960 et 1970 en réponse à la croissance démographique urbaine. Le projet initial tablait sur la proximité immédiate du raccordement autoroutier alors en planification et comptait sur une élévation à 18 étages. L’emplacement finalement plus au nord de l’échangeur entraîna une réduction à 8 niveaux.

Le quartier se compose de trois «barres» dont le plan n’est pas rectiligne mais fait de décrochements successifs et dessinant une implantation sinueuse. Cette configuration est conçue par les architectes Bernard Calame et Jean Schlaeppi dans un principe de concentration ménageant une zone maximale de verdure; cette disposition a depuis été annihilée par l’édification de nouveaux immeubles dans le parc.

Les immeubles sont construits sur un principe poussé de préfabrication élaboré par l’architecte Dominique Gilliard et l’ingénieur J. M. Yokoyama. En dehors des portiques et des dalles des rez-de-chaussée, les éléments sont préparés en usine et montés sur place. La plupart des appartements sont traversant. Au sud, les éléments de façades sont constitués de balcons traités en pièces extérieures. L’habillage présente une combinaison chaleureusement colorée de béton brut, de structures métalliques cuivrées ou blanches et de stores de toile orange. L’ensemble compose une esthétique soignée, légère et dynamique. Les façades ont subi une rénovation remarquable en 1995-96 par le bureau d’architectes Georges Glauser.

Accès Bus tl: 21 Grattapaille
Parking à proximité