Eglise Notre-Dame du Valentin

En 1992, elle fut élevée au rang de basilique par le pape Jean-Paul II. C’est le plus grand sanctuaire catholique sur les dix que compte la ville.

Le culte catholique, aboli à Lausanne en 1536, sera célébré chez des particuliers dès 1798, puis dès 1812 dans le nouveau temple de la Mercerie, avec d’autres confessions. Insatisfaits, les catholiques firent construire une église à l’avenue de l’Université; un glissement de terrain la rendit irréparable avant son achèvement. L’architecte Henri Perregaux dirigea la construction d’un nouvel édifice en 1832. L’église Notre-Dame du Valentin est donc la première église catholique construite à Lausanne après la Réforme.

En 1992, elle fut élevée au rang de basilique par le pape Jean-Paul II. C’est le plus grand sanctuaire catholique sur les dix que compte la ville. L’élément néo-classique est prédominant. Dès 1932, une restauration et un agrandissement de l’église ont été entrepris sous la direction de l’architecte Fernand Dumas qui la rendit plus urbaine par son ampleur: un escalier monumental, un péristyle et un clocher de 38 mètres de hauteur. Ce qui vaut particulièrement la visite, c’est la magnifique et monumentale fresque réalisée dans le chœur en 1934 par Gino Severini, peintre italien de renommée internationale.

Accès Bus tl: Riponne-M.Béjart
Métro m2: Riponne-M.Béjart
Parking: Riponne