Hôtel Beau-Rivage

Le Beau-Rivage est un symbole du démarrage de l’industrie hôtelière de luxe à Lausanne.

La construction de l'hôtel Beau-Rivage débute en 1857, un an après l’ouverture de la gare ferroviaire; l’inauguration a lieu en 1861. L’établissement compte à l’origine 150 lits. Les architectes sont François Gindroz, Jean-Baptiste Bertolini et Achille de La Harpe.

L’hôtel est implanté au bord du lac, tirant un profit maximum de la qualité paysagère du site lausannois. Il prend l’aspect d’une imposante barre à trois niveaux sur rez-de-chaussée avec attique. Le décor néo-Renaissance est simple mais élégant, l’invisibilité du toit évoque l’Italie. L’avant-corps central est plus marqué. Il est doté d’un fort portique à colonnes coiffées de chapiteaux à volutes; le sommet est orné d’une rangée de palmettes sculptées.

La relative sobriété de l’ensemble contraste avec le Beau-Rivage Palace, œuvre des architectes Eugène Jost, Maurice Schnell et Louis Bezencenet bâtie entre 1906 et 1908. Cet édifice est représentatif d’une deuxième génération d’hôtels lausannois, contemporain des styles historicistes et éclectiques, ici à dominante néo-baroque. Les deux bâtiments sont reliés par une vaste rotonde.

Accès Bus tl: 2 Ouchy-Olympique
Métro m2: Ouchy-Olympique
Parking à proximité