Maison d'habitation, rue de la Mercerie 2

L'un des plus anciens bâtiments privés conservés de Suisse romande.

La maison d’habitation située à l’angle de la rue de la Mercerie et de la place de la Palud, peinte en gris, ne dégage aucun effet spectaculaire. Des travaux de restauration menés en 1999 et complétés de fouilles archéologiques ont cependant révélé son caractère exceptionnel: ses deux premiers niveaux sont les vestiges d’une maison bâtie en 1340-41; il s’agit de l'un des plus anciens bâtiments privés conservés de Suisse romande.

La structure primitive de l’édifice se lit grâce aux traces laissées dans la façade nord. Sur la pente de la rue, le rez-de-chaussée est percé de deux larges ouvertures sous arcades. Le premier étage présente deux fenêtres rectangulaires à croisée et se termine par un pignon coiffé d’une cheminée. Ces éléments permettent de se faire une idée de la proportion des maisons privées médiévales. De par sa qualité et sa situation dans la ville, celle-ci devait avoir un propriétaire, personnalité ou institution, d’importance.

Un étage est ajouté en 1390-1400, un autre en 1556-57. La toiture à la Mansart est aménagée en 1734-35. Diverses transformations et remplacements de fenêtres ont encore lieu aux XVIIIe et XIXe siècles

Accès Bus tl: Bessières, Riponne-M-Béjart, St-François
Métro m2: Riponne-M-Béjart
Parking: Riponne, Rôtillon