Les trente glorieuses

Groupe scolaire des Bergières

L’ensemble des Bergières a été réalisé par les architectes Marx Lévy et Bernard Vouga. Il comprend plusieurs blocs de classes, des salles de sport, une piscine, un réfectoire, etc.

Le groupe des Bergières s’inscrit dans la série d’établissements scolaires édifiés dans les années 1960 et 1970 selon le système CROCS, acronyme de «Centre de rationalisation et d’organisation de constructions scolaires». La ville de Lausanne se trouve alors dans un contexte de fort développement démographique et face à la nécessité de s’équiper très rapidement en bâtiments scolaires.

Elle crée en 1966 le centre CROCS qui développe un système constructif rationalisé et standardisé permettant flexibilité, rapidité d’exécution et bas coûts. Plusieurs établissements sont ainsi bâtis dans un temps réduit, aux Bergières, à Coteau-Fleuri, à la Rouvraie ou à Grand-Vennes.

Le système propose une grille modulaire qui détermine la géométrie du bâtiment. Une ossature métallique supporte les dalles-planchers de béton; l’absence de murs porteurs permet le libre aménagement des espaces; l’habillage est en verre et métal; des étages peuvent être ajoutés sans modification des structures porteuses.

De grande ampleur et terminé en 1975, l’ensemble des Bergières a été réalisé par les architectes Marx Lévy et Bernard Vouga. Il comprend plusieurs blocs de classes, des salles de sport, une piscine, un réfectoire, etc. Il se déploie en étages et esplanades qui s’entremêlent, tirant parti de la pente. Une paroi de béton intègre une peinture murale de l’artiste Arthur Jobin datant de 1977.

Conçus avant le choc pétrolier à l’aide de matériaux à durée de vie limitée, les bâtiments scolaires CROCS posent aujourd’hui de sérieux problèmes de maintenance.

Accès Bus tl: 2, 21 Boisy
Parking à proximité