Quais d'Ouchy: le paradis de la balade du dimanche

A pied, en amoureux, à vélo, en décapotable, en famille, en car, à rollers, en solitaire ou entre amis, les quais d’Ouchy voient défiler toute la population lausannoise et de très nombreux touristes.

C’est un peu la colonne vertébrale d’Ouchy. Retirez-la, et tout l’édifice s’écroule. Sans les quais, pas de balade au bord du lac les yeux rivés sur l’horizon. Leur création n’alla pourtant pas so

Un brin d’histoire

Ouchy entame sa mutation à partir de la deuxième moitié du XIXe siècle avec l’essor du tourisme. L’Hôtel Beau Rivage est construit en 1861, des bains accueillent les nageurs entre 1861 et 1895 et un train relie Lausanne au bord du lac dès 1877. Mais le long des rives, seul un étroit chemin relie Ouchy à Pully. C'est en 1895 que le conseil communal finit par retenir la version monumentale demandée en 1874 par une pétition (voir encadré): il s’agit de construire une chaussée de 10 m de large, flanquée de trottoirs et d’un «promenoir». Le tout, gagné sur le lac, fait 30 m de large pour une longueur d’un kilomètre. Les travaux démarrent en 1896 et les quais sont inaugurés en 1901.

Les points d’intérêt

S’ils ne sont de loin pas les plus anciens – Lausanne fut même en retard en comparaison des autres villes de Suisse au bord d’un lac –, les quais d’Ouchy se distinguent d’autres aménagements similaires par le caractère particulièrement vert du site dans lequel ils s’inscrivent. Le long de leur kilomètre se trouvent pas moins de trois parcs majeurs lausannois:

  • l’Elysée;
  • un peu en retrait, le parc olympique;
  • le Denantou.

L’homogénéité maintenue sur toute leur longueur est une autre particularité de ces quais. Elle est le fruit d’un réaménagement intervenu entre 1999 et 2001 et mené selon les plans d’origine. C’est aussi à l’occasion de ces travaux qu’il est décidé de restaurer la Tour Haldimand qui se dresse à l’extrémité des quais. Cette fausse ruine érigée en 1830 se trouvait à l’origine dans le parc du Denantou. Elle en fut retirée et «annexée» par l’espace public lors de la réalisation des quais en 1901.

© Régis Colombo / www.diapo.ch
Un long chemin vers les quais

Dès 1874, une pétition demande l’étude d’une route afin de faciliter le transport de marchandises. En 1895, au vu de l’immobilisme ambiant, la Société de développement de Lausanne, l’ancêtre de l’office du tourisme, prend le dossier à bras le corps et défend le projet imaginé par les habitants d’Ouchy, aussi soutienu par l’Etat de Vaud. Il sera réalisé en 1895 seulement.

Les curiosités naturelles

Les quais sont généreusement arborés avec une longue rangée de tilleuls et une impressionnante succession d’imposants conifères, mis en valeur lors du réaménagement de 2001. Certains de ces conifères, des cèdres et des séquoias, affichent d’ailleurs des dimensions plus que respectables. Les travaux de rénovation ont aussi permis de redonner aux plates-bandes leur aspect d’origine et d’y réintroduire l’art complexe de la mosaïculture, qui consiste à composer des motifs géométriques à l’aide de plantes ornementales.

Les événements

  • Les feux d’artifice du 1er Août.
  • Les 20KM et le Marathon de Lausanne.
  • Chaque année, pendant les vacances d’octobre, les quais sont fermés à la circulation pour y accueillir «La semaine olympique».

Les équipements

Location de pédalos et petites embarcations
Bancs, belvédères, et panneaux historiques
Sentier pédestre
Coordonnées

Ouchy
Parcs et domaines

Quai d' Ouchy
1006 Lausanne  

Bus: tl 2: Ouchy-Olympique
Métro: m2: Ouchy-Olympique